Choisir des chants adaptés au temps de l’Avent

Par Agnès Pinardel-Minier

La cote rituelle qui concerne le temps de l’Avent est la lettre « E ». Les chants qui en bénéficient ont, normalement, été écrits pour cette circonstance.

Ainsi, en plus de l’habituelle vigilance à choisir des chants « qui conviennent » au rite, s’ajoute celle de la convenance au temps liturgique spécifique qu’est l’Avent (cette attente-préparation de Noël).

Voici une liste, non exhaustive, mais effectuée au regard des chants des promotions épiscopales et du CNA (chants notés de l’assemblée), ouvrage référent habilité par la commission Internationale Francophone pour les Traductions et la Liturgie qui met en application l’article 393 de la PGMR : En raison de la place éminente que tient le chant dans la célébration, en tant que partie nécessaire et intégrante de la liturgie, c’est aux Conférences des évêques d’approuver des mélodies appropriées, surtout pour les textes de la liturgie de la messe, pour les réponses et acclamations du peuple et pour les rites particuliers qui surviennent au cours de l’année liturgique. Elles ont également à juger quelles formes musicales, quelles mélodies, quels instruments de musique peuvent être admis dans le culte divin, pour qu’ils puissent vraiment être appropriés ou adaptés à un usage sacré.

Reprenons le déroulé type d’une messe, pour faciliter les conseils.

  • Entrée:

Aube nouvelle (E 130, CNA 363) ;

Au souffle ardent de celui qui vient (E 146, promotion épiscopale 1997, CNA 364) pour le 3e dimanche d’Avent, Gaudete ;

Encore un peu de temps (CNA 367 / EP 168) ;

En ce temps-ci (EA 24-29-2, promotion épiscopale 1997) ;

La voix qui crie dans le désert (EA 330) ;

Le Seigneur vient (CNA 361/E 10-63, promotion épiscopale 1997) ;

O viens Jésus, ô viens Emmanuel (E 147/ CNA 370) ;

Préparez le chemin du Seigneur (E 13-95, promotion épiscopale 1996/ CNA 371) ;

Seigneur, venez (E 20, promotion épiscopale 1999/ CNA 373)  au-delà du vouvoiement qui peut sembler désuet ou étrange, la portée poétique et théologique du texte est vraiment digne d’intérêt ;

Toi qui viens pour tout sauver (EP 68-2/ CNA 374) ;

Une lumière brillera sur nous (EX 51-68) ;

Venez divin Messie (E 9/ CNA 375) là aussi, le vouvoiement de ce vieux cantique n’est pas un obstacle à sa congruence liturgique ;

Viens bientôt Sauveur du monde (E 157-1, Hymnes Nouvelles pour la liturgie 2016) ;

Voici venir les temps (E 245-1, promotion épiscopale 2000) ;

  • Préparation pénitentielle:

Les ordinaires de la messe peuvent être les même pendant cette période liturgique.

Et comme il n’y a pas de Gloria tout ce temps de l’Avent, la préparation pénitentielle peut davantage se déployer. Ce peut être dans l’usage de la 2e ou de la 3e formule pénitentielle du Missel (dialogue, puis litanie ou invocations topées dans la litanie) :

Kyrie de St Vincent de Paul (AL 51-69, promotion épiscopale 2013) ;

Prière pénitentielle, Messe de la miséricorde (AL 50-64, promotion épiscopale 2013) ;

Kyrie à invocations (Messe de Sylvanès / CNA 167) ;

Seigneur Jésus envoyé par le Père (CNA 172) ;

Seigneur Jésus envoyé par le Père (AL600/ CNA 175) ;

  • Psaume du jour

Plusieurs formes responsoriales (d’alternances) sont possibles, elles peuvent varier aussi selon le temps liturgique, ou selon les moyens dont la paroisse dispose :

– psalmiste pour les versets et assemblée pour l’antienne, reprise entre chaque (ou toutes les 2 strophes) ;

– psalmiste les deux premiers stiques (lignes) et assemblée les deux suivantes, antienne en début et fin ;

– chœur à l’unisson les deux premiers stiques (lignes), puis assemblée les deux suivantes avec le chœur qui chante la polyphonie complémentaire ;

– alternance hommes/femmes ;

– alternance côté gauche/côté droit ;

– alternance chœur d’enfant/assemblée ;

– quand ni l’assemblée, ni un chœur, ni un chantre ne peuvent psalmodier, lire les strophes (avec l’une ou l’autre alternance) et chanter l’antienne ;

  • Acclamation de l’Évangile:

Alléluia « de l’Annonciation » (AL 51-39, promotion épiscopale 2014) ;

Alléluia de Liège (CNA 215-30, promotion épiscopale 2001) ;

Alléluia « le monde ancien » (CNA 215-10) ;

Alléluia « pour l’Avent » (CNA 215-21) ;

Alléluia pour le temps de l’Avent (U 63-87, promotion épiscopale 2014) ;

 

[…] Télécharger la suite de l’article ci-contre.