Choisir des chants pour la fête du baptême du Seigneur

24 mai 2014 : Le pape François priant silencieusement au bord du Jourdain au site du baptême du Christ, de Béthanie, à l'ouest d'Amman, Jordanie. May 24, 2014: Pope Francis prays in fron of the river Jordan in Bethany beyond the Jordan river, the site of Christ's baptism, west of Amman, Jordan.

24 mai 2014 : Le pape François priant silencieusement au bord du Jourdain au site du baptême du Christ, de Béthanie, à l’ouest d’Amman, Jordanie.

Par Agnès Pinardel-Minier, département Musique du SNPLS

 

En plus des propositions du temps de Noël « F », temps liturgique caractérisé par les chants traditionnels. Voici quelques chants complémentaires et plus spécifiques au baptême du Seigneur.

L’ordinaire de la messe restera le même que celui pris depuis le jour de Noël (les 3 semaines de Noël jusqu’au baptême) pour colorer cette période dans son « ordinaire » et non pas seulement dans son « propre ».

Chant d’entrée

Chanté par toute l’assemblée, il permet d’ouvrir la célébration, de favoriser l’union des fidèles rassemblés, d’introduire leur esprit dans le mystère du temps liturgique ou de la fête, et d’accompagner la procession de prêtre et des ministres (PGMR, n°47)

  • Baptisés dans l’eau et dans l’Esprit (N 14-67-1, Studio SM, promotion épiscopale 2004 ou NX 69-99, ADF) couplets 2, 3, 5, 6
  • Dieu nous a tous appelés (A 14-56-1, promotion épiscopale 2201, Studio SM, CNA 571) couplets 1, 2, 4, 5
  • Esprit de lumière (K 32-06, A.M.E, Chemin neuf) couplets 2, 3, 4
  • L’Esprit Saint qui nous est donné (K 504, Ed. de l’Emmanuel) couplets 1, 3, 4 ; possible aussi en envoi avec les couplets 2 et 4
  • Peuple de baptisés (K 106, Zech, CNA 573)
  • Par le baptême de renaissance (I 296, Studio SM, CNA 677)
  • Rassemble-nous (Y 65-12, ADF, promotion épiscopale 2014)
  • Vous recevrez l’Esprit-Saint (K 506, Ed. de l’Emmanuel) couplets 3, 4, 6, 7 ; possible aussi en envoi avec les couplets 1 et 8

Psaume du jour

Isaïe 12, 3 Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut (ZL (AT) 19-22, Artège ; ou ZL (AT) 19-21, Magnificat ; ou ZL(AT) 19-5, Studio SM)

Chants de communion

Processionnal :

  • Laissons-nous transformer par la lumière du Christ (N 47-99, Voix nouvelles, promotion épiscopale 2004)
  • Nous formons un même corps (D 105, Zech, CNA 570) couplets 1, 4, 5, 6, 8
  • Peuple de Dieu, marche joyeux (K 180, Fleurus, CNA 574) couplets 6, 8, 9, 12, 15, 16

Méditation post-communion :

  • Ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu (W 69-74, Carmel) couplets 2, 5, 6, 8
  • Esprit Saint (K 59-81, Béatitudes Musique)
  • Il est venu, Lui, que beaucoup ont attendu (FP 60-68-1, Kinnor)
  • Tu nous veux serviteur de la joie (NX 64-25, Kinnor)

vignette-site-secli

Commander ces partitions sur le site du SECLI :

secli.cef.fr

 

 

Approfondir votre lecture

  • 14 décembre 2013 : Mains d'enfant ouvrant les fenêtres d'un calendrier de l'avent. Paris (75), France.

December 14, 2013: child hands on advent calendar. Paris (75), France.

    Se convertir à Noël : entrer dans une nouvelle co(n)naissance

    Par Laurent de Villeroché, prêtre eudiste, chargé d’enseignement à l’Institut Supérieur de Liturgie à Paris, et membre du SNPLS   Chaque temps liturgique aide à notre conversion. Ainsi l’Avent réveille l’espérance : c’est le temps de redevenir veilleurs. À Noël, il s’agirait plutôt de se tenir là. L’adoration permet d’accueillir l’expérience de communion offerte par Dieu. Prier les…

  • Fleurir l'Avent

    Fleurir la nuit de Noël

    Par Christiane Chaylard, ancien membre du département Fleurir en liturgie du SNPLS   Noël, célébration de l’inattendu de Dieu qui s’est rendu visible dans l’existence de l’homme Jésus, est aussi la fête de l’émerveillement des enfants devant la crèche, des retrouvailles des familles, de l’espoir d’une fraternité universelle. Après le temps de l’Avent – attendre, éteindre – «…

  • janvier 1997: Art Sacré, copie avec variante de l'Icône de la sainte Trinité de Andreï Roublev.

    Le Baptême du Seigneur : la manifestation de la Trinité

    Lc 3, 15-16.21-22 Cette fête qui a été rattachée à la fin du VIIIe s. à l’octave de l’Épiphanie, termine le temps de Noël. Avec elle, nous quittons la perspective chronologique des évangiles de l’enfance. Nous entrons dans l’âge adulte de Jésus et dans son identité véritable, celle de Fils de Dieu. Les paroles prêtés…