Célébration de la Passion, le vendredi saint

Vénération de la croix, le Vendredi saint

Vénération de la croix, le Vendredi saint

Par Agnès Pinardel-Minier, Département Musique du SNPLS

La célébration de la Passion n’est pas une messe. Attention donc de ne pas calquer un déroulé habituel ! La célébration de la Passion commence dans la continuité du jeudi Saint en silence, puis avec la liturgie de la Parole, se poursuit par la vénération de la Croix et s’achève avec la communion.

  • La liturgie débute dans le silence, pas de chant d’entrée ni de pièce instrumentale, rien.
  • Prostration du prêtre et des ministres sacrés vêtus des ornements rouge.
  • Prière d’ouverture du Missel par le Célébrant (au choix parmi deux)
  • Directement la 1e lecture : Isaïe 52,13 ; 53,12 (ni signe de croix, ni rite pénitentiel)
  • Psaume 30 chanté : Ô Père, dans tes mains, je remets mon esprit.

Les mises en œuvre peuvent être variées : alternance chantre/assemblée ; assemblée côté droit/gauche ; assemblée hommes/femmes ; chorale/assemblée ; enfants/adultes. Différentes psalmodies existent, dont celle du CNA, p.52 ; ZL30-7 d’O.Willemin ; ZL30-3 de Cl-J. Thil ; ZL30-5 d’H.Dumas ; ZL30-9 de V.Baudrillard.

  • 2e lecture (Lettre aux Hébreux 4,14-16 ; 5, 7-9)
  • Acclamation de l’Evangile chantée : Christ mort pour nos péchés, Christ ressuscité pour notre vie ! Pour nous le Christ s’est fait obéissant jusqu’à la mort, et la mort sur la croix. Voilà pourquoi Dieu l’a élevé souverainement et lui a donné le Nom qui est au-dessus de tout nom. Christ mort pour nos péchés, Christ ressuscité pour notre vie ! (mises en musiques : HX 802 d’A.Gouzes ; HL 31-87 d’E.Bohn ; HX 43-76 de Godard ; Christus factus est ; ou cantillation libre)
  • Récit de la Passion selon St Jean (18, 1-19,42). Tous debout.

Chanté ou proclamé par le diacre, ou un prêtre, ou 3 personnes (le Christ, l’évangéliste et la foule) ou par plusieurs lecteurs se répartissant les 14 temps du récit (Jésus arrêté ; Jésus renié une 1e fois ; Jésus interrogé ; Jésus renié une 2e fois ; Jésus emmené chez Pilate ; Jésus interrogé par Pilate ; Jésus flagellé ; Jésus interrogé pour la 2e fois ; Jésus crucifié ; vêtements tirés au sort ; Marie aux pieds de la croix ; Jésus meurt sur la croix ; cœur de Jésus transpercé par la lance ; Jésus mis au tombeau) .

Il est possible d’insérer un chant entre les différents temps du récit puisque la lecture est longue. En ce cas, chanter un seul couplet à la fois. Couper le récit au moins en 2 fois, et maximum en 4 fois pour ne pas trop le rallonger, mais permettre une participation qui relance l’écoute. Au choix 2/3/4 couplets de : Au cœur de nos détresses H 128/CNA 462 ; Mystère du Calvaire H 44/ CNA 464 ; Ô croix dressée sur le monde H30/ CNA 465 ; Par la croix qui fit mourir H67-1/CNA 467 ; Ô croix, plus noble H 164/CNA 466 ; Ô croix, qui fis mourir d’amour (Choral final de la cantate de D. Rimaud et J. Berthier).

  • Homélie brève, puis silence.
  • Grande prière universelle, chantée solennellement

Le Missel Romain présente dix intentions de prière pour le Vendredi saint chantées par le diacre, un prêtre ou un chantre : 1- Pour la Sainte Eglise/ 2- Pour le Pape/ 3- Pour le clergé et le peuple fidèle / 4- Pour les catéchumènes / 5- Pour l’unité des chrétiens / 6- Pour les Juifs/ 7- Pour ceux qui ne croient pas en Jésus-Christ / 8- Pour ceux qui ne croient pas en Dieu/ 9- Pour les pouvoirs publics / 10- Pour tous les hommes dans l’épreuve

  • Vénération de la Croix

Le prêtre, debout devant l’autel, reçoit la croix, il en découvre la partie supérieure et l’élève en chantant : Voici le bois de la croix, qui a porté le salut du monde. Le peuple répond : Venez, adorons. Trois fois.

Télécharger l’intégralité de l’article ci-contre.

Télécharger l’article complet en PDF :

A. Minier – Célébration de la Passion le vendredi saint