Destin du mystère pascal dans la Christologie

Veillée pascale

Veillée pascale

Par Jean-Louis Souletie

 

Résumé

Le mystère pascal a retrouvé sa place au centre de la liturgie dans le renouveau conciliaire de Vatican II.

L’expression du salut s’était en effet focalisée jusqu’alors dans une théologie de la rédemption essentiellement fondée sur la satisfaction. Ces catégories théologiques inspiraient de manière caractéristique la sacramentaire et la liturgie. La critique historique de la Bible, l’édition critique des Pères, en particulier de la patrologie grecque, ont permis un retour à l’Écriture qui ouvre à nouveau la richesse de la Bible pour l’expression de la foi pascale.

Cette « détente » du vocabulaire a permis le déploiement d’une variété de christologies pascales qui s’orientent aujourd’hui vers une réflexion liée à la genèse de l’Église dans la ligne des premiers paragraphes de Lumen gentium. Dès lors, s’ouvre une réflexion prometteuse sur la place de la liturgie et sa dimension pascale dans l’ecclésiologie contemporaine. Si la liturgie est, en effet, « le sommet auquel tend l’action de l’Église, et la source d’où découle sa vertu », elle est tout en même temps le lieu où se réalise l’œuvre pascale du Christ continuée dans l’Église (SC 10 et 6).

 

Télécharger l’article ci-contre.

Article extrait de la revue La Maison-Dieu, n°240, 2004, p 59-87

 

Sur le même thème

  • 27 novembre 2016 : Célébration de la messe dominicale, 1er dimanche de l'Avent. Inclination profonde des prêtres et diacres devant l'autel. Paroisse Saint-Ambroise, Paris (75), France.

    « Détendre la sacramentalité » de la Semaine sainte

    Par Arnaud Toury, Prêtre, délégué de pastorale liturgique et sacramentelle du diocèse de Reims Reconsidérer la semaine sainte à la lumière d’une réflexion théologique issue de la sacramentaire permet de mieux la saisir dans son lien dynamique à l’année liturgique et à la célébration dominicale, transfiguration du temps. « Détendre la sacramentalité » Louis-Marie Chauvet a forgé…

  • 29 mars 2013 :  Chemin de croix du Vendredi saint à Saint-Nicolas-des-Champs, Paris (75), France.

March 29, 2013 : Good Friday. Way of the cross in Paris (75), France.

    Célébrer la semaine sainte en « zone périurbaine »

    Par Gilles Drouin, Prêtre du diocèse d’Évry, chargé d’enseignement au séminaire d’Issy les Moulineaux et à l’Institut Supérieur de Liturgie du Theologicum (ICP).  On parle peu de ces zones ni vraiment rurales, ni urbaines, des zones grises qu’on qualifie volontiers du vilain mot de périurbain. Elles sont constituées de populations mélangées, agriculteurs autochtones, habitants des lotissements…

  • Croix portée en procession

    L’expérience existentielle et symbolique de la pérégrination

    Par Sœur Bénédicte de la Croix, moniale cistersienne de l’abbaye Notre Dame de Bon Secours   « Compagnons, nous faut cheminer/Sans faire demeurance. » ces vers dans le chant du pèlerin de Compostelle expriment la dynamique de notre condition humaine. Quoi de plus symbolique que la marche ? Sans cesse la liturgie nous déplace, elle nous institue chercheurs de…