Notre-Dame des Douleurs, le 15 septembre

14 mai 2010: Vierge au pied de la Croix, peinture de Michel CIRY exposée dans l'égl. Saint-Valery, Seine-Maritime (76), France. May 14, 2010: Chur. Saint-Valery of Varengeville-sur-mer, Seine -Maritime (76), France. En publiant cette photo, vous vous engagez à verser des droits à l'ADAGP.

14 mai 2010: Vierge au pied de la Croix, peinture de Michel CIRY exposée dans l’égl. Saint-Valery, Seine-Maritime (76), France.

Le 15 septembre, le jour suivant la fête de la Croix glorieuse, nous célébrons la compassion de Marie au pied de la croix : Notre Dame des sept douleurs. Marie partage la souffrance de son fils et nous rappelle la peine des hommes et l’urgence de compatir et de venir en aide à notre prochain.

Celui qui a médité sur la gloire du Crucifié sait regarder avec Marie le mystère de la douleur de l’homme. Il apprend à goûter la richesse et le sens que peut avoir la vie dans cette communion au Christ dans ses souffrances. En s’associant aux souffrances du Christ en croix, il s’associe avec lui à sa glorification.

Marie a communié intimement à la passion de son Fils. Aussi a-t-elle été associée d’une manière

« La Transfiguration, rayonnement puissant de la gloire de Dieu nous illumine et nous donne la force « d’affronter » le mystère de la Croix. Dans cette contemplation renouvelée de la Croix, nous pouvons alors expérimenter, à l’école de la Vierge de pitié, la douce charité qui nous fait nous tourner vers les cœurs blessés et, en communiant à leur souffrance, davantage nous unir au Christ dont le cœur, ouvert à toute détresse, peut seul apporter paix et consolation en nous entraînant dans sa gloire. »1

 

  1. Prier au rythme de l’Église de Mgr Patrick Le Gal, éditions Fayard