L’acolyte

ServantsL’acolyte est institué pour servir à l’autel et pour aider le prêtre et le diacre. C’est à lui qu’il revient de préparer l’autel et les vases sacrés, et de distribuer aux fidèles l’Eucharistie dont il est le ministre extraordinaire, si cela est nécessaire.

– Présentation Générale du Missel Romain

Quel sens donner aux gestes et attitudes de l’acolyte ?

Le mot « acolyte » vient du grec akolouthos qui veut dire servant, celui qui accompagne. Les acolytes sont donc les servants qui accompagnent le prêtre, le diacre pour leur rendre tous les services de l’autel possibles.

« En aidant vos prêtres dans le service de l’autel, vous contribuez à rendre Jésus plus proche, de manière telle que les fidèles puissent le sentir et s’en rendre compte avec plus de force. Vous collaborez afin qu’il puisse être plus présent dans le monde, dans la vie de chaque jour, dans l’Église et en tout lieu. »

– Benoît XVI, 4 août 2010

Quel est la place des acolytes dans la procession d’entrée ?

Les acolytes entourent le porte-croix en portant les cierges, signes de la lumière qui guide et accompagne l’assemblée.

Quel est le rôle de l’acolyte durant la célébration de l’Eucharistie ?

Avant la présentation des dons par le prêtre, il apporte le calice, le purificatoire, le corporal et la pale ainsi que la patène à l’autel (et les ciboires si nécessaire).

Avant la présentation du vin, l’acolyte apporte l’eau au célébrant ou au diacre.

Pour le lavement des mains, il verse l’eau sur les doigts du prêtre et présente le manuterge.

Après la communion, l’acolyte présente l’eau au célébrant pour la purification du calice. Il aide ensuite le prêtre à desservir l’autel en rapportant les vases sacrés sur la crédence.