Quand les hommes se rassemblent

Assemblée installée sous forme enveloppante à l'occasion de la messe célébrée à S Ignace à Paris dans le 7ème

Messe célébrée à Saint-Ignace, Paris 7e

Par Joseph Gélineau, († 2008) père jésuite, liturgiste et compositeur de musique sacrée.

 

Espace, fonction, signification

Quand des hommes se rassemblent, ils occupent un espace délimité, qu’il soit à ciel ouvert ou abrité. On peut, dans chaque cas, mesurer cet espace et le circonscrire. C’est le point de vue de l’encombrement, de la superficie ou du volume occupés.

Tout groupe rassemblé organise plus ou moins l’espace ou local qu’il occupe en fonction de ce qu’il vient y faire. On s’assoit en cercle pour bavarder ou discuter on dispose bancs et chaises face à l’orateur qu’on va écouter, â la pièce de théâtre qu’on vient voir on se fait face pour jouer aux dominos ou aux cartes on se rapproche pour chanter on dresse des tables pour prendre un repas. C’est le point de vue fonctionnel. On organise de la soi-te des salons, des salles à manger, des salles de théâtre, de concert ou de conférences, des stades, des gymnases, etc…

Mais il est rare que l’on se contente, dans les locaux qu’on organise, de ce que ceux-ci soient fonctionnels, pratiques et utilitaires… L’homme tend toujours, consciemment ou inconsciemment à faire aussi du lieu qu’il occupe un symbole de l’usage qu’il en fait, une image du groupe qu’il constitue, un signe de ce qu’il vit. Ainsi voit-on le théâtre s’orner de peintures, le salon de fauteuils et de tableaux, la salle à manger d’un service de table accordé à la nature du repas. L’architecture a ainsi créé des « modèles » pour le théâtre, l’hôtel de ville, l’église, l’école qui sont, dans la cité, autant symboliques que fonctionnels.

Ces trois ordres de déterminations dans les lieux de rassemblement que sont l’espace occupé, la tâche â remplir et les significations qui en découlent ne se superposent pas de manière indifférente. Ils se conditionnent mutuellement. Le lien entre l’encombrement et la fonction est évident. On ne convoque pas les gens pour une grande conférence publique dans la salle de séjour d’un H 4. On ne choisit pas un gymnase pour un repas de fiançailles. Plus subtiles et plus complexes sont les significations que peuvent prendre la réunion d’un très petit public dans une grande salle, ou ce que perçoivent les regards des auditeurs pendant une conférence politique ou un sermon, ou ce que représente pour le passant de la rue un théâtre ou une église. Un grand nombre d’interactions se produisent entre l’espace qu’occupe un groupe, ce qu’il y fait et le sens que cela prend pour ceux du dedans et pour ceux du dehors. On peut abstraire ces divers aspects. On doit les isoler pour les étudier. Mais en pratique on ne peut jamais les séparer.

[…] Télécharger la suite de l’article ci-contre.

Approfondir votre lecture

  • 19 novembre 2013 : Messe de rentrée des étudiants d'Ile-de-France à la cathédrale Notre-Dame, Paris (75), France.

November 19, 2013: Opening mass of the academic year in Notre Dame cath. Paris (75) France.

    Notre Père et éthique

    Par Philippe Bordeyne, Prêtre, recteur de l’Institut catholique de Paris   Pour bien situer la dimension éthique du Notre Père, il faut avoir à l’esprit que son registre propre est la prière, et non l’éthique. Cependant quelques points communs les rapprochent. Le priant se met à l’heure de Dieu Celle-ci a pour domaine les actions humaines.…

  • 1 mars 2017 : Geste lors de la prière du "Notre Père", durant la célébration de la messe des Cendres. Paroisse Saint-Denys du Saint-Sacrement, Paris (75), France.

    Le Notre Père dans les rites de communion

    Par Serge Kerrien, Diacre du diocèse de St-Brieuc-Tréguier et conseiller du SNPLS   Dans la célébration de la messe, la communion apparaît comme l’aboutissement de toute la célébration et le sommet de la participation des fidèles. Elle est préparée par un ensemble de rites qui n’empiètent pas les uns sur les autres, mais forment une…

  • dsc_0573

    Le grand bonheur de servir

    Par Mgr Jean-Pierre Grallet, Archevêque émérite de Strasbourg   Pourquoi es-tu servant d’autel ? Telle est la question que je souhaite te poser aujourd’hui. Pour ma part, j’y vois trois raisons : tu es servant d’autel à cause du Christ, à cause de l’Eglise et aussi à cause de toi-même. Servir à cause du Christ Quand tu entres en…