Porter la communion à domicile

Matthieu 25, 35 : « (…) j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir. »

De tous temps la communauté chrétienne s’est souciée des personnes qui ne peuvent se déplacer et participer à la messe du dimanche. Porter la communion à un malade ou à une personne âgée est un geste de foi et une démarche fraternelle de la communauté chrétienne envers ses membres absents. Ces derniers peuvent être réconfortés par la Parole, le pain et le vin eucharistiques partagés dans l’assemblée.

Un membre de l’assemblée, prêtre, diacre ou laïc appelé à cet effet, apportera la communion aux fidèles qui le demandent à leur domicile ou dans leur chambre de maison de retraite ou d’hôpital.

Pour mettre en relief la relation de la communion au malade avec l’assemblée qui célèbre l’eucharistie. On peut :

  • disposer les custodes (petite boîte destinée à transporter une hostie) sur l’autel avant la célébration,
  • nommer les personnes à la prière universelle,
  • proposer aux fidèles qui vont communier de leur rendre visite prochainement,
  • inviter ceux qui portent la communion à venir près de l’autel,
  • envoyer liturgiquement des personnes apportant la communion à leurs frères et sœurs…

On veillera à la dignité de la célébration. Celle-ci devra avoir un aspect de fête, de beauté et de joie. Pour ce faire, on pourra recouvrir d’une nappe ou d’un napperon le meuble où sera disposée la custode en disposant une bougie, des fleurs lorsque c’est possible. Il est important d’établir des liens avec ce qui a été vécu en assemblée dominicale, notamment au niveau des lectures et de la prière universelle et de prendre le temps de célébrer.

Des documents existent pour aider les personnes à conduire la prière, tels que, le rituel « Sacrements pour les malades » (page 19 à 30), ainsi que le rituel « L’eucharistie en dehors de la messe » et d’autres petits fascicules qui proposent le déroulement des célébrations. Il est important de demander aux paroisses les outils nécessaires qui aideront au bon déroulement de la célébration.