Pour une bonne lecture de la Parole de Dieu

9 octobre 2011: Lecture par un jeune laïc lors de la messe célébrée dans le cadre des Etats Généraux du Christianisme organisés par La Vie, Lille (59), France.

9 octobre 2011: Lecture par un jeune laïc lors de la messe célébrée dans le cadre des Etats Généraux du Christianisme organisés par La Vie, Lille (59), France.

Par le SNPLS

« Parle Seigneur, ton serviteur écoute » (1 S 9, 10).

L’écoute est une attitude-clé de la Bible mais aussi pour nous aujourd’hui. Pour qu’il y ait une bonne écoute, il faut une bonne lecture. Celle-ci manifeste que cette Parole nous est donnée d’un Autre. Lors de l’Eucharistie dominicale, l’ambon sera le lieu de la proclamation.

Il est nécessaire de préparer cette lecture en lisant préalablement le texte que l’on doit proclamer. Il est souhaitable que le lecteur ait une bonne diction, la maîtrise de la vitesse d’élocution, du rythme, des pauses, du ton, de la respiration et aussi de l’utilisation du micro. Pour cela, le lecteur doit savoir suffisamment à l’avance quelle lecture il aura à lire et à quel moment. Ainsi il pourra le méditer seul, en équipe ou en assemblée et en certains cas découvrir à quel genre littéraire il appartient.

Lors de la messe, lorsque la première lecture s’achève, il ne faudra pas se précipiter pour lire ou chanter le psaume. De même, prenons le temps d’une « respiration » avant de lire la seconde lecture ou d’entonner l’acclamation de l’Evangile. Laissons le texte résonner et agir dans les cœurs. C’est aux lecteurs à trouver le rythme juste.

La façon de se déplacer, la tenue, la respiration avant de commencer et le regard porté à l’assemblée pour établir une communication ont leur importance. Le lecteur gardera ensuite les yeux sur le Livre durant la lecture.

La lecture du psaume sera préparée avec une attention particulière pour rendre le caractère poétique.

Durant la liturgie de la Parole, Dieu parle à son peuple. Les lecteurs sont au service de ce dialogue. Nous sommes invités à accueillir cette parole et à y répondre.

Nous sommes invités à nous nourrir de la Parole pour pouvoir en vivre comme nous le ferons ensuite pour le pain de l’Eucharistie.

Approfondir votre lecture

  • 24 décembre 2013 : Enfant allumant une veilleuse Eglise de la Trinité, Paris (75), France

Decembre 24, 2013: Christmas Mass. Eglise de la Trinité, Paris, France.

    Mémoire de Marie, Mère de l’Eglise, le lundi de Pentecôte

    Conformément à la volonté du Pape, la mémoire de Marie Mère de l’Église est désormais obligatoire pour toute l’Église de rite romain, le lundi après la Pentecôte. La Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements a publié le samedi 3 mars 2018 un décret en ce sens, signé le 11 février 2018, date du…

  • Art, liturgie et iconographie : l’expérience sensible et la signification

    Par Denis Villepelet Les vitraux modernes de nos églises laissent parfois songeurs. Pour saisir leur portée spirituelle il faut se défaire du reflexe iconique habituel et se laisser prendre par la force de l’œuvre et en vivre une expérience sensible. Plus qu’un discours, nous proposons l’exemple de création des vitraux de Pierre Soulages pour l’abbatiale…

  • 6 août 2015 : Adoration du Saint sacrement lors du festival "Welcome to Paradise", organisé par la communauté du Chemin Neuf, qui a rassemblé 2000 jeunes du monde entier à l'abbaye d'Hautecombe, Eglise de l'abbaye d'Hautecombe, Saint-Pierre-de-Curtille (73), France.

August 6, 2015: "Welcome to Paradise festival", 2000 young adults came from around the world to Hautecombe abbey (73), France.

    Catéchèse du pape sur l’eucharistie : les fruits de la messe

    Par le pape François, Audience générale du 15 novembre 2017   Ce propos du pape François est le deuxième du cycle de catéchèses données par le pape François sur la messe et l’eucharistie. Chers frères et soeurs, bonjour, et bonne fête de Pâques ! Vous voyez aujourd’hui des fleurs. Des fleurs qui évoquent la joie, l’allégresse. En certains…