La communion des malades

25 Juin 2013 : Olivia DUJARDIN est une laïque aumônier de l'Hôpital Saint Vincent de Paul ( Groupement des Hôpitaux de l'Institut Catholique de Lille). Formée au CIPAC (Centre interdiocésain de formation pastorale et catéchétique) elle a reçu une lettre de mission de l'évêque de Lille et elle est rémunérée par l'hôpital. Ici, elle vient porter la communion à une malade en fin de vie dans l'Unité de Soins Palliatifs de ce même hôpital. Lille (59) France. June 2013 : Volunteers accompany patients at end of life in the Palliative Care Center of the St Vincent de Paul hospital. Lille (59), France.

Communion des malades (C) CIRIC

Par Pierre Jounel, († 2004) prêtre attaché à la compagnie de Saint-Sulpice, fut un des acteurs de la réforme liturgique de Vatican II. Ancien professeur de liturgie à l’ICP.

 

Le port de la communion aux malades, qui constitue la forme prédominante de la communion des absents, a connu de nos jours une mutation de la plus haute importance dans le triple domaine de son ministre, de sa périodicité et de sa publicité.

Dans l’Antiquité et le haut Moyen Âge, les laïcs étaient habilités à porter l’eucharistie aux absents. Sans doute, dans sa description de la messe dominicale à Rome vers 160, saint Justin présente-t-il les diacres comme les ministres accrédités de la communion aux absents 1. Mais cette pratique n’était pas exclusive. Au siècle suivant, toujours à Rome, on voit l’acolyte Tarsicius massacré sur la via Appia par des païens qui voulaient s’emparer du pain consacré qu’il portait à des absents2 . 1. JUSTIN, Apologicies, I, 67, éd. L. Pautigny, Picard, 1904, p. 142. 2. A. FERRUA, Epigrammata Damasiana, Cité du Vatican, 1942, p. 117-119. L 108 LA MAISON-DIEU, 205 On a plusieurs témoignages de laïcs, hommes et femmes, donnant la communion en viatique à des mourants. Au début du IVve siècle, l’évêque d’Alexandrie envoie un jeune garçon porter un morceau de pain consacré à un vieillard mourant, en lui indiquant comment procéder avec du pain durci3 . Quelques décennies plus tard, à Constantinople, c’est Mélanie la Jeune qui fait communier en viatique son oncle mourant4 . Quant aux moines, ils communiaient en semaine des mains de leur abbé, bien qu’il fût laïc.

Les ministres de la communion

La périodicité de la communion des malades

Le rite de la communion des malades

 

Article extrait de la revue La Maison-Dieu, n°205, 1996, p 107-115

Télécharger l’intégralité de l’article ci-contre

Télécharger l’article complet en PDF :

P. Jounel – La communion des malades

Approfondir votre lecture

  • 13 Août 2013 : Messe de l'onction des malades présidée par Mgr Jean-Luc BRUNIN, év. du Havre, lors du140ème Pèlerinage National. Basilique St Pie X. Lourdes (64), France.

August 13th, 2013 : National Pilgrimage in Lourdes (64) France.

    La bénédiction de l’huile des malades

    Selon l’usage de la liturgie latine, depuis le début du IIIe siècle (Tradition apostolique d’Hippolyte), la prière de bénédiction de l’huile des malades est prononcée pendant la prière eucharistique, soit aujourd’hui au cours de la messe chrismale, juste avant la grande doxologie[1]. Ainsi la forme du rite établit nettement un lien entre l’eucharistie, mémorial de…

  • LILLE: HOPITAL SAINT PHILIBERT: UNITE DE SOINS PALLIATIFS AU SEIN DE L'UNIVERSITE CATHOLIQUE (FACULTE DE MEDECINE) - CETTE UNITE, FONDEE EN 1999 PAR LE PROFESSEUR DIDIER DE BROUCKER, A UNE CAPACITE DE 6 LITS. PROFESSIONNELS ET BENEVOLES SE RELAIENT AUPRES DES MALADES.

    Pastorale de la santé et œcuménisme

    Par Bruno Mary, Prêtre, directeur du SNPLS   Comment accompagner chrétiennement des personnes malades dans le cadre d’une aumônerie œcuménique ? Tel est le défi que vivent les membres de l’équipe d’aumônerie de la maison médicale Jean XXIII, maison de soins et d’accompagnements (un établissement de la fondation des diaconesses de Reuilly) sur le site d’Humanicité…

  • 14 mai 2015 : Une laïque apporte la communion à domicile. Paris (75), France.

May 14, 2015: A lay woman gives communion to a faithful at home. Paris (75), France.

    Porter la communion aux malades : un ministère

    Par Loïc Belan, Prêtre responsable PLS du diocèse de Versailles   Si la parole du Seigneur « J’étais malade et vous m’avez visité » (Mt 25, 36) s’adresse à tout baptisé, porter la communion à un malade relève du ministre extraordinaire de la communion.[1] Ce ministère demande de s’y être préparé et normalement d’être mandaté. On s’inspirera…