Servants d’autel : journée nationale des référents diocésains le 6 juin

Comme chaque année, le SNPLS organise une journée nationale de rencontre des référents diocésains « Servants d’autel » le mardi 6 juin 2017. Cette journée présidée par Mgr François Touvet, évêque accompagnateur des servants d’autel au sein de la CEPLS, aura pour thème :

« La mystagogie en lien avec le service de l’autel »

C’est le père Laurent Tournier, directeur adjoint du service national de la catéchèse et du catéchuménat qui développera ce thème et dialoguera avec les présents.

Cette journée est ouverte aux référents diocésains mais aussi aux responsables PLS et responsables des servants d’autel en paroisses.

Elle se tiendra à la Maison des évêques, au 58 avenue de Breteuil, 75007 Paris.

Les inscriptions pour cette session sont désormais closes.

Le service de l'autel

  • eucharistie

    Le service de l’autel, lui donner un sens

    La pastorale du service à l’autel dépasse le seul service liturgique. Être servant d’autel, ce n’est pas uniquement être serviteur de la célébration. La pastorale du service à l’autel est un lieu de proposition et d’approfondissement de la foi chrétienne. Si les jeunes doivent y trouver une formation liturgique, ils vont également y recevoir une…

  • dsc_0573

    Le grand bonheur de servir

    Par Mgr Jean-Pierre Grallet, Archevêque émérite de Strasbourg   Pourquoi es-tu servant d’autel ? Telle est la question que je souhaite te poser aujourd’hui. Pour ma part, j’y vois trois raisons : tu es servant d’autel à cause du Christ, à cause de l’Eglise et aussi à cause de toi-même. Servir à cause du Christ Quand tu entres en…

  • Groupe de servants d'autel

    Le service de l’autel, un ministère ?

    D’après une intervention au SNPLS du père Jean-Louis Souletie, Directeur de l’Institut Supérieur de Liturgie (ISL) au Theologicum de l’Institut Catholique de Paris En préalable, rappelons que la liturgie a aujourd’hui une place particulière dans la vie de l’Église. Dans ce monde très sécularisé dans lequel nous vivons, où il y a peu de pratiquants,…