Préparer un temps de prière pour la commémoration de la Grande guerre

site-priere-du-11-novembre-2017Le pape François rappelait en mai dernier aux militaires réunis à Lourdes : « En ces temps troublés, il est essentiel de se souvenir que la paix est un don que les hommes ne doivent jamais cesser de demander au Père : Dona Nobis Pacem. Dieu répond toujours à cette prière de ses enfants, prière instante, souvent angoissée. Mais il y répond concrètement, en suscitant des artisans de paix, de fraternité, de solidarité : ‘la paix est don de Dieu, mais don confié à tous les hommes et à toutes les femmes appelés à le réaliser.’ »

Prière du 11 novembre 2017 pour la commémoration de la Grande Guerre

Pour la 4ème année, comme cela a été prévu avec le diocèse aux armées, une proposition de temps de prière pour la paix est faite à tous les diocèses de France à l’occasion du 11 novembre, anniversaire de l’Armistice, et fête de St Martin, patron secondaire de la France.

Cette année, l’attention est portée particulièrement sur le centenaire de la commémoration de la Grande Guerre. En ce 11 novembre 2017, l’Eglise invite les églises paroissiales sont invitées à s’unir dans cette prière en commémoration des défunts de la Grande Guerre, et en faveur de la paix dans le monde.

Comme les années précédentes, le Diocèse aux Armées et le SNPLS vous proposent un schéma de prière pour la mémoire de la guerre de 14-18 et de tous les morts pour la France, en particulier une prière universelle.

Nous insistons pour qu’une célébration le 11 novembre n’ait pas lieu uniquement dans la Paroisse mais aussi dans les églises qui en dépendent. En effet nous constatons qu’en ce centenaire de la Grande Guerre des Conseils Municipaux demandent une célébration, ailleurs ce sont les chrétiens de la commune qui ont pris l’initiative de proposer aux élus et à la population ce temps de prière.

C’est pourquoi le SNPLS et le diocèse aux armées joignent à la prière universelle d’autres documents pour aider en particulier les petites équipes de chrétiens qui veulent animer ce temps de mémoire : un schéma étoffé de célébration et quelques textes de Poilus.

Dans l’un des textes des Poilus vous pourrez constater qu’un évêque qui était sous les drapeaux en 1917 (Mgr de Llobet, évêque de Gap) a demandé dès 1917 que soit organisé, le 11 novembre, un Service pour les soldats morts pour la France.