Annonce des fêtes mobiles

Selon un antique usage de la liturgie romaine, on peut chanter l’annonce des fêtes mobiles, le jour de l’Epiphanie, après l’évangile. La mélodie prévue pour cette annonce est très voisine de celle du prologue de l’Exultet, qui est aussi une annonce, celle de Pâques ; ces récitatifs très simplement ornés remontent aux plus lointaines origines du Chant grégorien.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous
droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z