Apôtre

Du grec apostolos : « envoyé ». Pour continuer sa mission, le Christ s’est choisi douze apôtres (cf. Mt 10 ; Jn 17, 18 ; 20, 21). Après l’Ascension, Matthias a été choisi pour remplacer Judas, le traître (Ac 1, 15-26). Les fêtes des apôtres jalonnent l’année liturgique : à part les pièces qui peuvent être propres à chacun d’eux, on utilise le commun des apôtres : au temps pascal, un commun spécial est prévu. Saint Paul (cf. 1 Co 15, 9), que la Tradition de l’Eglise appelle l’Apôtre, et qui est fêté avec saint Pierre le 29 juin, de même que saint Marc et saint Luc, évangélistes, et saint Barnabé, sont liturgiquement, considérés comme apôtres.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous
droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z