Avent

Adventus, en latin, signifie « avènement ». Le temps liturgique de l’Avent est consacré à une ardente préparation de la venue du Seigneur. Il commence le quatrième dimanche avant Noël. Marqué par une pénitence de tonalité joyeuse, il utilise les ornements violets ; on se passe habituellement d’accompagnement musical pour les chants liturgiques, et d’ornementation florale.

L’Avent célèbre le triple avènement du Seigneur : sa naissance à Bethléem dans le passé, sa venue dans les cœurs par la grâce, et son retour glorieux à la fin des temps. Dès le début de l’année liturgique, la triple référence au passé, au présent et à l’avenir, qui appartient à la structure de la liturgie ici-bas, est rendue manifeste (voir Mémorial).

On passe sans heurt d’une année liturgique à une autre. Les derniers dimanches du temps ordinaire préparent à la Parousie du Seigneur et au jugement dernier ; la fête du Christ-Roi en est l’aboutissement. Le début de l’Avent considère surtout le dernier avènement du Christ (avenir). A partir du 17 décembre commence une grande semaine de préparation à Noël, plus attentive à la commémoration du mystère de l’Incarnation et de la naissance du Sauveur (passé), pour que nous puissions mieux recevoir la grâce du salut (présent). La liturgie actualise ainsi le passé dans le présent, pour instaurer l’avenir ; elle le fait avec un art consommé, signe de la plénitude dont elle est dépositaire.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous
droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Décembre 2015 : Crèche de Noël dans une église. Saint Malo (35) France.

    La crèche de Noël

    Décembre 2015 : Crèche de Noël dans une église. Saint Malo (35) France. Par le Père Norbert Hennique   La Crèche, c’est-à-dire à la fois la grotte et la mangeoire où naquit Jésus, est la caractéristique par excellence de Noël en occident. La plus vénérable est bien sûr celle de Bethléem attestée par Origène en 248, […]

  • Vierge Marie

    Temps de l’Avent : les grands témoins de l’attente

    Par Bénédicte Ducatel, Collaboratrice à Magnificat   L’Avent ouvre le rideau sur une nouvelle année liturgique. Il préside à sa manière à l’avènement d’un cycle dont Pâques est le centre vivifiant. Aussi tourne-t-il nos regards et notre attention vers ce point, qui catalyse la mémoire du mystère de notre salut, en nous faisant entrer dans l’ultime préparation […]

  • 12 décembre 2013 : Partition. Paris (75), France.

December 12, 2013: Musical score. Eglise de la Trinité, Paris, France.

    Choisir des chants adaptés au temps de l’Avent

    Par Agnès Pinardel-Minier La cote rituelle qui concerne le temps de l’Avent est la lettre « E ». Les chants qui en bénéficient ont, normalement, été écrits pour cette circonstance. Ainsi, en plus de l’habituelle vigilance à choisir des chants « qui conviennent » au rite, s’ajoute celle de la convenance au temps liturgique spécifique qu’est l’Avent (cette attente-préparation […]

  • Fleurir l'Avent

    Comment fleurir pendant l’Avent ?

    Par Christiane Chaylard, ancien membre du Département national Fleurir en liturgie L’Avent du mot « adventus » qui signifie : « venue, avènement » est la période pendant laquelle les fidèles se préparent à célébrer la venue du Christ à Bethléem, événement inouï et décisif pour notre humanité : Dieu se fait homme et partage […]

  • Décembre 2006: Troisième dimanche de l'avent, couronne de l'avent.

    Commentaire de l’hymne « Dieu s’approchait » pour le temps de l’Avent

    Par fr. Jean-Marc, Abbaye de Bellefontaine   Hymne pour le Temps de l’Avent, le 8 septembre, Nativité de Marie et 26 Juillet St Anne et St Joachim Hymne Dieu s’approchait… Dieu s’approchait comme le fruit D’un long désir, Comme le sceau d’une alliance Dont il était l’avenir. Il répondait à l’espérance D’un peuple en marche […]