Basilique

De l’adjectif grec féminin basilikè : (portique) « royal ». Chez les Romains, la basilica était un édifice civil, divisé en plusieurs nefs parallèles, qui constituait une sorte de forum couvert où l’on traitait des affaires et où l’on se donnait rendez-vous. Après la paix de Constantin, les premiers édifices chrétiens ont été des basiliques reconverties, ou des « églises » bâties sur le plan des basiliques romaines. Saint-Pierre, Sainte-Marie Majeure, Saint-Paul-hors-les-murs sont, à Rome, des basiliques ; l’église de la Nativité, à Bethléem, est une basilique très ancienne. Dans le langage courant, parler de basilique, c’est évoquer le titre conféré par le Pape à certains sanctuaires, particulièrement aux lieux de pèlerinage (Lourdes, Lisieux, Montmartre, etc.).

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous
droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z