Fonts

Du latin fons : « source », « fontaine », « eau ». Les « fonts baptismaux » désignent le bassin où l’on bénit l’eau baptismale et au-dessus duquel on fait les trois aspersions du baptême (pendant le temps pascal, l’eau bénite à la Vigile pascale y est conservée). Quand les fonts baptismaux ne sont pas situés dans un baptistère indépendant de l’église, ils sont habituellement placés auprès de l’entrée de l’église, pour que le nouveau baptisé puisse être introduit dans « la maison de Dieu ». Voir Piscine.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z