Jeudi saint

Deux célébrations solennelles marquent le jeudi qui précède le dimanche de Pâques :

  • La messe chrismale réunit autour de l’évêque le plus grand nombre possible de prêtres du diocèse, pour la bénédiction de l’huile des malades, de l’huile des catéchumènes, et pour la consécration du saint chrême. Entre l’homélie de l’évêque et les fonctions qui viennent d’être dites, prend place la rénovation des promesses sacerdotales.
  • La messe de la Cène du Seigneur, dans la soirée, commémore l’institution de l’Eucharistie. Elle ouvre le Triduum pascal. Après l’homélie, le célébrant procède au rite du lavement des pieds, qui reproduit le geste du Seigneur (cf. Jn 13, 3-17). A la fin de la messe, le Saint-Sacrement est porté en procession jusqu’au reposoir : il est bon que, jusqu’à minuit, les fidèles poursuivent, les uns après les autres, leur adoration, méditant les discours après la Cène, testament du Seigneur qui s’est livré pour le salut de tous.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • 24 mars 2016 : Lavement des pieds, lors de la célébration du Jeudi Saint à la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Belleville. Paris (75), France.

    Lavement des pieds et pénitence, une Lecture de Saint Jean 13, 1-20.

    24 mars 2016 : Lavement des pieds, lors de la célébration du Jeudi Saint à la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Belleville. Paris (75), France. Par Yves-Marie Blanchard, Prêtre exégète, spécialisé dans les écrits johanniques, il est professeur à l’ISL.   Non seulement la péricope du lavement des pieds (Jn 13, 1-20) constitue l’un des textes les […]