Mystagogie

Action de conduire (agaguéin : infinitif aoriste du verbe grec agéin) un initié (mustès). La mystagogie est donc l’initiation aux mystères ; elle est habituellement l’œuvre des prêtres. L’initiation chrétienne est accomplie par la réception des sacrements du baptême, de la confirmation et de l’Eucharistie. On appelle « catéchèses mystagogiques » les prédications des Pères de l’Église aux nouveaux baptisés : ils savaient que l’on est moins initié aux mystères que par les mystères ; ils ne font que tirer les leçons de l’expérience sacra­mentelle des nouveaux chrétiens. Les plus célèbres des catéchèses mystagogiques sont celles de saint Cyrille de Jérusalem, de Théodore de Mopsueste et de saint Maxime le Confesseur.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z