Nocturne

De l’adjectif latin nocturnus, qualifiant ce qui a lieu au cours de la nuit. Dans le langage liturgique, un nocturne est une partie de l’office de nuit (voir Matines, Vigiles), composée essentiellement d’un certain nombre de Psaumes, de lectures et de répons. L’office monastique de la nuit comporte habituellement deux nocturnes les jours ordinaires, et trois nocturnes les jours de Fête et de Solennité.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z