Notre Père

Le « Notre Père » (Mt 6, 9-13 ; cf. Lc 11, 2-4) a une place privi­légiée dans la liturgie. A la messe, on le chante après la conclusion de la Prière eucharistique ; réconciliée avec le Père grâce à l’oblation renouvelée du corps et du sang du Christ, l’assemblée ose s’adresser à lui du même cœur que Jésus (cf. Jn 20, 17) et dans l’élan de l’Esprit Saint (cf. Rm 8, 15). Dans la liturgie des Heures, le « Notre Père » est dit par tous — par le Père Abbé dans la Règle de saint Benoît — au moment de la conclusion des offices du matin et du soir. Il intervient souvent dans la célébration des sacrements et des sacramentaux.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z