Sacramental

Les sacramentaux — sacramentalia en latin — sont des actes ou des réalités sacrés appartenant à l’ordre sacramentel au sens large du mot, sans être proprement des sacrements. En fait, jusqu’au xIIe siècle, le septénaire sacramentel n’était pas fixé et le mot « sacre­ment » désignait toute fonction sacrée.

Les sacramentaux sont, pour l’essentiel, des consécrations de personnes et des bénédictions d’objets, ou encore les rites secondaires des sacrements. Certains des plus importants sacramentaux comme la consécration des vier­ges, la profession religieuse, la bénédiction abbatiale, la dédicace des églises et des autels sont voisins des sacrements. On dit que les sacrements agissent ex opere operato (du seul fait que le rite est accompli) tandis que les sacramentaux mettent en cause l’action de l’Église : ex opere operantis Ecclesiae, c’est-à-dire du fait de l’action et de la prière de l’Église.

Il ne faudrait pas comprendre que Dieu agit dans les sacrements, laissant à l’Église l’intervention dans les sacramentaux ; en effet, toute la liturgie est une œuvre commune de Dieu et de l’Église, et le plus humble sacra-mental fait appel à l’action sanctifiante de Dieu (voir Liturgie). Il vaut mieux remarquer que les sacrements sont d’institution divine, tandis que les sacramentaux sont institués par l’Église, non sans l’assistance du Saint-Esprit.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z