Salut

Le salut du Saint-Sacrement est un rite paraliturgique (voir Para-liturgie) du culte eucharistique. Le Saint-Sacrement est exposé à l’adoration de tous, soit sur un ostensoir soit dans un ciboire. Un temps plus ou moins long d’adoration suit alors, occupé par des chants, des lectures et aussi par un moment convenable de silence.

On peut célébrer une Heure de la liturgie devant le Saint-Sacrement exposé. A la fin de l’adoration, le prêtre ou, à son défaut, le diacre, encense l’hostie, si elle est exposée sur un ostensoir, pendant que l’on chante un chant eucharistique ; il prononce une oraison et, revêtu du voile humérai, donne la bénédiction du Saint-Sacrement, c’est-à-dire qu’il fait le signe de la croix sur les fidèles avec l’osten­soir ou le ciboire. Le Saint-Sacrement est alors reposé dans le tabernacle. Voir Pyxide, Lunule.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z