Vigile

Du latin vigilia : « veillée », « veille ». Pour les Juifs, le repas pas­cal, au soir du 14 Nisan, avait le caractère, non seulement d’un mémorial de la libération d’Egypte, mais d’une veillée dans l’attente du Messie (voir Pâques). De même, la Vigile pascale (voir Cierge pascal), dans la nuit du Samedi saint au dimanche de Pâques, est une veillée de prière dans l’attente du Christ ressuscité : la célébra­tion de l’Eucharistie, qui en est le sommet, est la rencontre avec le vainqueur de la mort. Toute messe a cette dimension d’attente de la Parousie ou retour définitif du Christ. Quelques Solennités ont une messe de vigile ; elle ne peut être célébrée que dans la soirée qui précède la Solennité, liée ou non aux premières Vêpres.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z