Proposition de chants pour la Pentecôte

Détail d'un baptistère, Fleur Nabert, église de Schiltigheim (67), France, 2008

Détail d’un baptistère, Fleur Nabert, église de Schiltigheim (67), France, 2008

A partir des promotions épiscopales de chants liturgiques, voici ce que le SNPLS suggère pour la Pentecôte.

Plusieurs sortes de chants différents existent et trouvent une place selon le genre d’assemblée, et selon l’emplacement au cours de la liturgie. La lettre de cotation liturgique indicative du temps de Pentecôte qui correspond est «K » (ce peut aussi être « K » et une autre lettre d’indication rituelle : KP/ KL/KY/KT….) Certains sont aussi dans le recueil CNA (chant noté de l’assemblée).

En chant d’entrée ou d’envoi avec refrain/couplet : « Souffle imprévisible » (K.28-44/ CNA 688) et « Pour avancer ensemble » (K 20-38/ CNA 524) sont les plus dynamiques ; conviennent aussi « appelés pour bâtir » (KT 51-32) et « fais nous vivre » (K 50-08).

En forme choral (pas de refrain, mais une succession de couplets sur une mélodie facilement mémorisable) : « Esprit de Dieu remplis nos cœurs » (K 100/ CNA 507), « Viens esprit de Dieu » (K 235), « flamme jaillie » (KP 18-06-7) et « Église de ce temps » (KP 35-64-4).

Chant plus intérieur et méditatif (qui convient en post-communion, offertoire, post homélie, ou en entrée/sortie dans des communautés religieuses à dimension plus contemplatives) : « Amour qui planait » (K 72-1), « peuple de justice » (K 45-37-4) et « Peuple choisi » (K 64-3-fl).

En forme litanique (énumération soliste et courtes réponses d’assemblées) : « Esprit des origines » (KY 18-17-1)

N’oublions pas la Séquence (placée après la 2e lecture, et avant l’Alleluia) : « Veni sancte spiritus » (CNA 506 ou graduel romain) dont des versions françaises existent mais n’ont pas été promues par les sélections épiscopales…

Et pensons à l’hymne célèbre : « Veni creator » (CNA 505 ou graduel romain) qui trouvait sa place aux vêpres dans le rite latin, et qui peut aujourd’hui trouver une place en post communion ou en sortie (possible en latin ou dans sa traduction AELF : « viens Esprit créateur nous visiter »).

 

vignette-site-secli

 

Commander ces partitions sur le site du SECLI :

secli.cef.fr

 

 

Approfondir votre lecture

  • 8 Juin 2014 : Messe Solennelle de Pentecôte à Notre-Dame de la Garde, à l'occasion du 150ème anniversaire de la consécration de la basilique, à Marseille (13), France.

June 8, 2014: Solemn Mass of Pentecost at Notre Dame de la Garde for the 150th anniversary of the consecration of the baslique in Marseille (13), France.

    La célébration de la Pentecôte dans l’histoire

    Ces lignes sont extraites de l’ouvrage Eglise en prière, tome IV, p. 73-74. La Pentecôte au cours du premier millénaire La Pentecôte est parfaitement caractérisée comme fête de la venue du Saint Esprit sur les Apôtres et du départ missionnaire de l’Eglise dans les sermons de saint Augustin et de saint Léon le Grand en Occident,…

  • 8 Juin 2014 : Messe Solennelle de Pentecôte à Notre-Dame de la Garde, à l'occasion du 150ème anniversaire de la consécration de la baslique, à Marseille (13), France.

June 8, 2014: Solemn Mass of Pentecost at Notre Dame de la Garde for the 150th anniversary of the consecration of the baslique in Marseille (13), France.

    Les évangiles des huit dimanches du temps Pascal

    Par Gilles Drouin, Curé d’Étampes, délégué PLS du diocèse d’Évry   Les évangiles des huit dimanches « entre Pâques et Pentecôte nous révèlent un itinéraire qui donne au peuple de Dieu les vivres nécessaires pour parcourir ce temps « intermédiaire ». L’Église y fait l’expérience de la proximité du Ressuscité, tous les jours jusqu’à la fin du monde……

  • cierge pascal

    Des cendres au feu de la Pentecôte   

    Par Bénédicte Ducatel, Collaboratrice à Magnificat   La logique naturelle veut que l’on passe du feu aux cendres ; du feu chaleureux, qui consume tout, aux cendres inertes et froides. Le feu consume ce qui le fait vivre si bien qu’il en meurt. La liturgie nous fait entrer dans une autre logique, la logique divine, qui met…