Images du Temps ordinaire

Un temps orienté

L’année liturgique permet de concevoir les temps de fêtes comme des passages. À travers le ressaisissement du cheminement avec Dieu, la fête apparaît comme un nouveau commencement. Dynamisme du quotidien, cette nouveauté se trouve chaque fois mise en œuvre dans le Temps ordinaire. La répétition des célébrations, des mêmes gestes, des mêmes textes… n’est pas de l’ordre d’une banale copie. Non, la répétition apparaît toujours comme une nouvelle interprétation, tel un pas de danse maintes fois répété, toujours le même et chaque fois différent.

Aline Schoos, L’existence chrétienne au rythme du temps, La Maison-Dieu 231, 2002, p. 43.

Désir en nous d’un temps

Une hymne pour l’office des Vigiles, durant le Temps ordinaire.

Désir en nous d’un temps

Qui ne s’écoulerait

Mais jaillirait sans cesse,

Et ne s’enfuirait plus

Sans manquer d’advenir,

Ainsi qu’une promesse.

Désir en nous d’un temps

Qui durerait toujours,

Mais comme une surprise,

Aussi stable et présent

Qu’un rocher de granit,

Et vif comme une brise.

Mais si l’instant devient

lui-même éternité :

Qu’il garde sa figure,

Et son air imprévu,

Comme un premier amour,

Un souffle et un murmure !

Désir de posséder

Mais sans rien retenir

Car tout n’est que partage :

Aux regards éblouis

Le soleil est offert,

Jouant dans les nuages.

Désir de n’être plus

Nous-mêmes que désir

Dans une pure attente,

Lumineuse et comblée

Mais jamais rassasiée,

Et même plus ardente.

Désir en nous… de Dieu.

CFC (f. Pierre-Yves)

Approfondir votre lecture

  • 31 Décembre 2011 : Christ en croix lors des vêpres et du Te Deum à la Bas. Saint Pierre, Rome, Vatican.

    L’hymne du « Te Deum » : A toi, Dieu, notre louange !

    Cette hymne A toi, Dieu, notre louange ! est placée par la liturgie des Heures en conclusion de l’Office des lectures des dimanches (sauf en Carême), des solennités et des fêtes. Cette composition de Nicetas, qui était évêque en Roumanie à la fin du IVe siècle, l’Église l’a transmise précieusement et en a fait le chant privilégié des actions de grâce.

  • Février 2016 : Christ Pantocrator de la cath. Santa Maria Nuova (Sainte Marie la neuve) de Monreale, Sicile, Italie.

    Le Gloire à Dieu

    Au Kyrie eleison succède, sauf pendant l’Avent et le Carême, l’hymne Gloire à Dieu. Ici, le chant n’accompagne pas le rite (il ne se passe rien pendant le chant) ; le chant est le rite. Cela aura des implications sur sa mise en œuvre.

  • Bréviaire et office du soir

    Les hymnes dans l’Histoire de l’Eglise

    Déjà dans les premières communautés chrétiennes, on rencontre les hymnes :