Le Propre de la fête de l’Assomption

Flambeaux de la Procession Mariale, Lourdes (65), France.

Flambeaux de la Procession Mariale, Lourdes (65), France.

Oraisons, antiennes et préface de la messe, hymnes des offices

Le 15 août, l’Église fête l’Assomption de la Vierge Marie. « Au terme de sa vie terrestre, l’Immaculée, Mère de Dieu a été élevée en Son corps et en Son âme à la gloire du Ciel ». C’est en ces termes qu’en 1950, le Pape Pie XII a défini la foi catholique relative à l’Assomption. Découlant de sa maternité divine, l’Assomption de Marie est pour toute l’humanité un gage d’espérance, une promesse de résurrection : parce que nous sommes aussi, à notre manière, des Temples de l’Esprit, nous savons que nous portons aussi en nos corps des germes d’éternité.

Messe du jour de la Fête de l’Assomption

Antienne d’ouverture de la fête de l’Assomption  Ap 12,1

Un signe grandiose apparut dans le ciel :
une femme,
ayant le soleil pour manteau,
la lune sous les pieds
et, sur la tête, une couronne de douze étoiles.

ou bien

Tous ensemble, réjouissons-nous dans le Seigneur,
célébrons ce jour de fête en l’honneur de la Vierge Marie.
Les anges se réjouissent avec nous de cette fête ;
ils en glorifient le Fils de Dieu.

Prière d’ouverture de la fête de l’Assomption

Dieu éternel et tout-puissant,
toi qui as fait monter jusqu’à la gloire du ciel,
avec son âme et son corps,
Marie, la Vierge immaculée, mère de ton Fils:
Fais que nous demeurions attentifs aux choses d’en haut
pour obtenir de partager sa gloire.
Par Jésus Christ.

Prière sur les offrandes de la fête de l’Assomption

Que s’élève jusqu’à toi, Seigneur,
notre fervent sacrifice;
Et tandis qu’intercède pour nous
la très sainte Vierge Marie, emportée au ciel,
que nos cours, brûlants de charité,
aspirent toujours à monter vers toi.
Par Jésus.

Préface de la fête de l’Assomption

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire,
de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu,
à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant,
par le Christ, notre Seigneur.
Aujourd’hui la Vierge Marie, la Mère de Dieu,
est élevée dans la gloire du ciel:
Parfaite image de l’Église à venir,
aurore de l’Église triomphante,
elle guide et soutient l’espérance
de ton peuple encore en chemin.
Tu as préservé de la dégradation du tombeau
le corps qui avait porté ton propre Fils
et mis au monde l’auteur de la vie.
C’est pourquoi, avec tous les anges du ciel,
pleins de joie, nous (disons) chantons : Saint ! …

Prière Eucharistique

P.E. I : Dans la communion de toute l’Église, nous célébrons le jour où la Vierge Marie
a été élevée dans la gloire du ciel, et nous voulons nommer en premier lieu
cette Vierge bienheureuse, la Mère de notre Dieu et Seigneur, Jésus Christ…

P.E. II : Toi qui es vraiment saint, toi qui es la source de toute sainteté, nous voici rassemblés devant toi, et, dans la communion de toute l’Église, nous célébrons le jour où la Vierge, Mère de Dieu, a été élevée au ciel, dans la gloire de son fils, Jésus Christ, notre Seigneur. Par lui, qui est à l’origine de notre foi et qui la mène à sa perfection, Dieu notre Père, nous te prions…

P.E. III : C’est pourquoi nous voici rassemblés devant toi et, dans la communion de toute l’Église, nous célébrons le jour où la Vierge, Mère de Dieu, a été élevée au ciel, dans la gloire de son fils, Jésus Christ, notre Seigneur. Par lui, qui est à l’origine de notre foi et qui la mène à sa perfection, Dieu tout-puissant, nous te supplions de consacrer toi-même les offrandes que nous apportons…

Antienne de communion de la fête de l’Assomption   Lc 1, 48-49

Tous les âges te diront bienheureuse, Vierge Marie:
le Puissant a fait pour toi des merveilles.

Prière après la communion de la fête de l’Assomption

Après nous avoir donné, Seigneur,
le sacrement qui nous sauve,
Accorde-nous, par l’intercession de Marie,
la Vierge bienheureuse élevée au ciel,
de parvenir à la gloire de la résurrection. Par Jésus.

Hymnes de la Liturgie des Heures

Hymne de l’Office des lectures Une femme dont on n’a rien dit (D. Rimaud — CNPL)

Une femme dont on n’a rien dit,
Si ce n’est qu’elle était fiancée
Et qu’un ange lui vint annoncer :
« Te voilà entre toutes choisie. »

R/Aujourd’hui la terre et le paradis
La proclament heureuse et bénie :
Bienheureuse Vierge Marie !

Une femme dont on n’a rien dit,
Si ce n’est qu’elle avait accouché
D’un garçon au pays de Judée ;
Des bergers en ont fait le récit.

Une femme dont on n’a rien dit,
Si ce n’est qu’elle a trois jours cherché
Son enfant qui semblait l’oublier,
Et son cœur n’y avait rien compris.

Une femme dont on n’a rien dit,
Si ce n’est qu’elle était à Cana
Pour la noce où Jésus transforma
L’eau en vin et l’on put croire on lui.

Une femme dont on n’a rien dit,
Si ce n’est sa présence à la croix,
Quand son Fils étendait ses deux bras
Pour mourir au milieu des bandits.

Une femme dont on n’a rien dit,
Si ce n’est sa prière avec ceux
Que brûlèrent les langues de feu,
Baptisés du baptême en Esprit.

Hymne de l’office des Laudes : Elle est bénie de Dieu (CFC — CNPL)

Elle est bénie de Dieu,
La Vierge
Docile au souffle de l’Esprit,
Elle est bénie de Dieu !
Voici la nouvelle Ève
Promise aux joies du paradis.

Elle est bénie de Dieu,
La Femme
Qui met au jour le premier-né,
Elle est bénie de Dieu !
Tout homme la proclame :
« Heureuse » en son humilité.

Elle est bénie de Dieu,
La Mère
Qui voit mourir son fils en croix,
Elle est bénie de Dieu !
Debout près du calvaire,
Elle ouvre l’âge de la foi.

Elle est bénie de Dieu,
La Reine
Qui prie pour nous, pauvres pécheurs,
Elle est bénie de Dieu !
Sa gloire nous entraîne
Au jour promis par le Seigneur.

Hymne de l’Office des Vêpres : Pleine de grâce, réjouis-toi ! (CFC — CNPL)

Pleine de grâce, réjouis-toi !
L’Emmanuel a trouvé place
Dans ta demeure illuminée.
Par toi, la gloire a rayonné
Pour le salut de notre race.

Arche d’alliance, réjouis-toi !
Sur toi repose la présence
Du Dieu caché dans la nuée.
Par toi, la route est éclairée
Dans le désert où l’homme avance.

Vierge fidèle, réjouis-toi !
Dans la ténèbre où Dieu t’appelle,
Tu fais briller si haut ta foi
Que tu reflètes sur nos croix
La paix du Christ et sa lumière.

Reine des anges, réjouis-toi !
Déjà l’Église en toi contemple
La création transfigurée
Fais-nous la joie de partager
L’exultation de ta louange.

Le saint du jour

Sur www.nominis.cef.fr

Sainte Marguerite-Marie Alacoque - Visitandine à Paray-le-Monial (✝ 1690)

Elle est née, le 22 juillet 1647, en Bourgogne  Elle devient orpheline alors qu'elle a douze ans et ses tantes qui gèrent la famille font d'elle un véritable souffre-douleur. A 24…

Sur www.tv.catholique.fr

Approfondir votre lecture

  • ALSACE : PAYSAGES - SOUS-BOIS- ROUTE ET CHEMIN EN CAMPAGNE - ARBRE FRUITIER ( POMME ).

    L’été, le temps des pèlerinages

    Le pèlerinage est une expérience personnelle vécue à la suite d’une décision volontaire dont les motivations peuvent être multiples. Mais quelles que soient les motivations, le pèlerin s’engage dans une démarche particulière qui peut le modifier, le transformer. Le pèlerinage est une forme particulière de piété personnelle qui peut être communautaire. La pratique des pèlerinages est universelle et se retrouve dans toutes les cultures.

  • LMD 266 Marie juin 2011

    La Maison-Dieu n°266 consacré à Marie dans le mystère de l’Église

    Le volume N°266 de La Maison-Dieu consacré à Marie est paru en juin 2011 aux éditions du Cerf.

  • 8 septembre 2005 : Médailles miraculeuses comportant sur une face la Vierge et sur l'autre le monogramme de la Vierge, Notre-Dame de la médaille miraculeuse, Paris (75), France.

    L’Assomption : Marie élevée dans la gloire de Dieu

    Au cœur de la liturgie, nous célébrons la solennité de l’Assomption de Marie. Les livres du Nouveau Testament ne nous précisent pas ce qu’a été la fin de la vie de la Vierge Marie. Il est question d’elle pour la dernière fois dans les Actes des Apôtres qui présente la petite communauté en prière avant la Pentecôte (Ac 1, 14).