« Promouvoir le chant liturgique », une lettre de Mgr Moutel

Lettre adressée en mai 1995, par Mgr Moutel, président de la Commission épiscopale de liturgie, aux évêques de France à propos de la 1ère promotion des chants liturgiques.

À tous les Évêques, au sujet du chant liturgique :

Cher Père,

La question du chant liturgique est souvent posée dans nos diocèses, y compris par nous et entre nous. Elle a d’ailleurs été soulevée à plusieurs reprises lors de nos Assemblées.

Des progrès sensibles ont été réalisés ces dernières années, grâce aux efforts des prêtres, des divers acteurs de la célébration, en particulier des responsables de chorales, mais aussi des auteurs et musiciens qui ont accepté de travailler pour l’Église. Il existe aujourd’hui des chants liturgiques de qualité.

Pourtant le problème demeure. Nous nous réjouissons habituellement de constater que les assemblées avec lesquelles nous célébrons chantent volontiers et avec ardeur. Mais nous sommes souvent réservés sur la valeur du répertoire effectivement connu et utilisé. Beaucoup de textes paraissent pauvres ou approximatifs, insuffisants pour porter la prière chrétienne et pour éduquer une expression juste de la foi. Les formes musicales ne semblent pas toujours les plus adéquates aux exigences de la célébration.

Nous ne sommes pas les seuls à nous interroger. Des responsables diocésains, des pasteurs, des membres d’équipes liturgiques avouent leur perplexité devant la surabondance des productions actuelles où tout se mêle dans une confusion des genres qui entraîne facilement l’érosion du goût et de la sensibilité du peuple chrétien. Des musiciens attachés à l’Église et à leur service dans l’Église nous disent aussi leur peine devant la banalité et parfois l’inconvenance de certaines mélodies.

Des propositions sérieuses et intéressantes ont été faites depuis trente ans. Elles consistaient habituellement à retenir dans la masse des cantiques publiés une sélection recommandée aux paroisses. Mais l’expérience montre que la méthode n’a pas produit tous les fruits que l’on pouvait en attendre. Sans toute parce que la notion même de sélection est trop étroite et ne convient pas à la nature du cantique liturgique dont les conditions de production, les modalités de diffusion et les critères de réception échappent aux plus subtiles analyses.

Pourtant il y a un besoin et désormais, semble-t-il, une attente. La conviction est de plus en plus largement partagée dans l’Église en France : il faut aider les paroisses et les communautés chrétiennes à mieux connaître, mieux choisir et mieux utiliser les chants destinés à la célébration. Beaucoup souhaitent aussi la constitution d’une sorte de répertoire de base qui serait connu de l’ensemble des catholiques de France.

La Commission épiscopale de Liturgie et de Pastorale sacramentelle est souvent revenue sur ces sujets. La Constitution conciliaire sur la  Liturgie indique que « le chant sacré, lié aux paroles, fait partie nécessaire et intégrante de la liturgie solennelle » (S.C. n° 112).

Cela signifie clairement que le domaine du chant liturgique relève de la vigilance et de la responsabilité des évêques. Ayant réfléchi à la meilleure façon actuellement possible d’exercer cette responsabilité, nous avons décidé de faire établir, chaque année, une liste de « chants à promouvoir et à recommander ». La Commission a souhaité que l’ensemble des évêques soient informés de cette décision.

En pratique un comité de lecture a été mis en place au CNPL sous l’autorité de la Commission. Il est composé, à l’exclusion de tout auteur ou compositeur, de pasteurs, de théologiens, de poètes et de musiciens. Les membres de ce Comité recevront l’ensemble des chants diffusés dans l’année par le SECLI (Secrétariat des Éditeurs de Chants pour la Liturgie) dont le secrétariat est assuré par des moniales de l’abbaye Sainte-Scholastique de Dourgne. Chaque cantique fera l’objet d’une analyse détaillée et d’une appréciation à partir des critères suivants : expression de la foi, adaptation au moment de la célébration et de l’année liturgique, qualité littéraire et musicale. Lors de la réunion du Comité, le travail de chacun sera relu et la liste définitive des chants à promouvoir sera établie. Cette liste sera présentée d’abord à la Commission épiscopale. Elle sera envoyée à tous les responsables diocésains de liturgie, de musique liturgique et d’art sacré. Elle sera communiquée aux responsables d’associations, d’instituts ou de stages de formation et aux rédacteurs en chef de revues oeuvrant dans le domaine du chant et de l’animation liturgiques. Elle sera publiée dans la revue Célébrer avec une invitation à la reproduction dans les bulletins diocésains.

De plus chaque année les partitions complètes de ces chants seront publiées dans un numéro spécial de Documents-Épiscopat avec les références discographiques et des conseils pour l’utilisation et l’apprentissage.

Enfin une réflexion a été engagée avec les évêques des autres pays francophones, dans le cadre de la Commission internationale francophone pour les traductions et la liturgie, en vue de l’élaboration, dans quelques années, d’un manuel commun.[1]

Le travail entrepris est assez considérable. Celui-ci reposera en grande partie sur nos collaborateurs du Service musical du CNPL. Mais il aura besoin aussi d’être relayé dans les diocèses et soutenu par les évêques. Avec les membres de la Commission épiscopale de Liturgie et de Pastorale sacramentelle, nous pensons que les enjeux justifient un tel effort.

Soyez assuré, cher Père, de mes sentiments fraternels et respectueux.

Michel Moutel, Évêque de Nevers

  1. Chants Notés de l’Assemblée publiés en 2001

Approfondir votre lecture

  • partition 3

    La promotion épiscopale des chants 2015

    La Commission épiscopale de liturgie et de pastorale sacramentelle (CELPS), avec le SNPLS, établit chaque année une liste de « chants à promouvoir et à recommander », pour enrichir le répertoire des communautés paroissiales. Cette liste concerne, en règle générale, des chants qui ont une fonction liturgique usuelle. Ils ont été retenus pour leur juste expression de […]

  • partition

    La promotion épiscopale des chants 2017

    La Commission épiscopale de liturgie et de pastorale sacramentelle (CELPS), avec le SNPLS, a établi pour 2017 une liste de « chants à promouvoir et à recommander », pour enrichir le répertoire des communautés paroissiales. Cette liste concerne, en règle générale, des chants qui ont une fonction liturgique usuelle.

  • partition 3

    La promotion épiscopale des chants 2016

    La Commission épiscopale de liturgie et de pastorale sacramentelle (CELPS), avec le SNPLS, établit chaque année une liste de « chants à promouvoir et à recommander », pour enrichir le répertoire des communautés paroissiales. Cette liste concerne, en règle générale, des chants qui ont une fonction liturgique usuelle. Ils ont été retenus pour leur juste […]