Préparer la célébration de la Confirmation

1er juin 2008: Prière eucharistique lors de la messe présidée par Mgr Olivier de Berranger (au c.), évêque de Saint-Denis, pour la confirmation d'adultes à la basilique de Saint-Denis (93), France.

1er juin 2008: Prière eucharistique lors de la messe présidée par Mgr Olivier de Berranger (au c.), évêque de Saint-Denis, pour la confirmation d’adultes à la basilique de Saint-Denis (93), France.

La préparation de la célébration revient à l’équipe d’accompagnement, avec l’aide, bien sûr, des confirmands, même si c’est l’évêque ou son délégué qui préside et qui est, au bout du compte, responsable de la célébration. C’est bien en correspondance avec lui qu’il s’agit de faire cette préparation, en lui demandant au besoin son avis et en s’en remettant à sa décision. Cet aller-retour avec celui qui préside est nécessaire et doit être anticipé, pour ne pas avoir des malentendus justes avant ou pendant la célébration.

Dans certains diocèses, l’évêque a donné quelques directives pour la préparation de la célébration. En tout cas, on n’hésitera pas au besoin à faire appel au service diocésain qui s’occupe de la confirmation : Pastorale Liturgique et Sacramentelle (cf. lien à l’annuaire), Aumônerie de l’Enseignement Publique, etc. Ou bien on demandera conseil à quelqu’un qui a une bonne connaissance du Rituel de la confirmation.

Les réponses aux questions qui précèdent, dans la partie « La célébration du sacrement » (lien), aideront à une bonne préparation, car la préparation doit être au service d’une intelligence de la célébration, du rituel, des signes et gestes à poser, etc.

En effet, la préparation ne peut se résumer au simple choix des chants, voire des lectures et à l’écriture d’intentions de prière.

On veillera peut-être plus particulièrement à la qualité :

  • du style musical, dans le choix des chants, pour que, dans un climat de fête, ces chants aident aussi à une participation et des confirmands et de tous ainsi qu’à une ouverture sur la prière et l’intériorité. Le choix des chants pourra garder un lien avec la Parole de Dieu proclamée ;
  • des objets, vêtements, décoration florale, etc. qui seront utilisés ;
  • des placements des uns et des autres (confirmands, parrains et marraines, accompagnateurs, communauté paroissiale) ainsi que leurs déplacements dans la célébration, en fonction du lieu, par exemple avec la procession d’entrée, l’appel, la chrismation, la communion, etc. ;
  • du rythme de la célébration : elle gagnera à être sans précipitation ni lenteur, en évitant les temps morts et en prévoyant des temps de silence pour aider à la prière.

Dans la préparation plus immédiate, on sera attentif aussi à :

  • répéter les placements et déplacements avec les confirmands pour éviter la préoccupation, ou une certaine confusion pendant la célébration ;
  • vérifier sur le lieu, avec les micros, la qualité de la lecture faite par chacun des acteurs (lectures, intentions de prière, voire témoignages) : il s’agit avant tout d’être entendu et compris aisément.

Enfin, dans la préparation de la célébration, on n’oubliera pas la partie administrative du sacrement de la confirmation. La liste-registre sera établie avant la célébration, à partir des certificats de baptême qui auront tous été collectés. Cette liste doit indiquer la date et le lieu exacts du baptême pour chacun des confirmands ; elle est signée par l’évêque ou son délégué à l’issue de la célébration.

 

Approfondir votre lecture

  • Confirmation d'adultes du diocèse de Paris, en 2018.

    A quel moment célébrer le sacrement de confirmation ?

    À quel moment dans l’année peut-on célébrer le sacrement de la confirmation ? Dans l’année, le moment privilégié sera le Temps pascal ou, à défaut et par extension, un dimanche du temps ordinaire. En effet, l’initiation chrétienne prend toute sa place dans la célébration de Pâques avec la vigile.

  • Rituel de la confirmation

    Présentation du Rituel de la confirmation

    Le déroulement de la célébration de la confirmation est fixé par l’Église dans un livre liturgique de 1976, le Rituel de la confirmation, traduction et adaptation en français du Rituel de la confirmation en latin, publié en 1971, suite à la rénovation liturgique demandée par le Concile Vatican II. Depuis, ce rituel n’a pas eu d’actualisation, en dehors de changements mineurs en 1983 après la promulgation du nouveau Code de droit de l’Église.

  • 10 mai 2008 : Imposition des mains par Mgr Pierre JOATTON, évêque émérite de Saint-Etienne, lors de la confirmation d'adultes pendant la vigile de Pentecôte, en la cath. Saint-Jean, Lyon (69), France.

    Les gestes du sacrement de la confirmation

    L’imposition des mains et la chrismation sont deux gestes propres au sacrement de la confirmation qui expriment le don particulier de l’Esprit.