Les rites de conclusion

La messe est la célébration au cours de laquelle les fidèles participent à la liturgie de la Parole et à la liturgie eucharistique où est perpétué le sacrifice du corps et du sang du Christ. Le sacrement de l’Eucharistie est « source et sommet de toute la vie chrétienne ».

– Sacrosanctum Concilium, 47.

Les rites de conclusion

15 avril 2012: Benediction finale, Première messe dominicale du Fr. Frédéric Marie à l'égl. Saint Rémi de Gif sur Yvette (91), France.Réf. PGMR 90

90 Relèvent des rites de conclusion :

a) De brèves annonces, si elles sont nécessaires.

b) La salutation et la bénédiction du prêtre qui, certains jours et à certaines occasions, est enrichie et développée par la prière sur l´assemblée ou une autre formule solennelle.

c) L’envoi du peuple par le diacre ou le prêtre afin que chacun retourne à ses bonnes œuvres, en louant et bénissant le Seigneur.

d) Le baiser de l’autel par le prêtre et le diacre, suivi de l’inclination profonde vers l’autel par le prêtre, le diacre et les autres ministres.

  • 28 janvier 2011: Salutation lors de la messe, égl. Saint François d'Assise, Paris (75), France.

    « Le Seigneur soit avec vous », les quatre salutations de la célébration eucharistique

    « Lorsque le chant d’entrée est fini, le prêtre, debout à son siège, fait le signe de la croix avec toute l’assemblée. Ensuite, en saluant la communauté rassemblée, il lui signifie la présence du Seigneur. Cette salutation et la réponse du peuple manifestent le mystère de l’Eglise rassemblée. » (Présentation générale du Missel romain, n° 50) Ce dialogue nous est familier et, par quatre fois, la célébration eucharistique le met en œuvre.

  • 4 avril 2010 : Chorale participant à Pâques 2010 : rassemblement oecuménique des chrétiens d'Ile-de-France sur l'esplanade de la Défense, Puteaux (92) France.

April 4st, 2010 : By a coincidence of calendar, this year all Christians celebrated Easter on the same day. Easter 2010 was an ecumenical gathering of Christians from the region of Ile-de-France. Puteaux (92) France.

    Chant d’envoi ou chant de sortie ?

    Quand on entend « chant d’envoi », on entend « fin de la célébration ». Le texte dira bien souvent que, par les fruits reçus à l’eucharistie, nous devons être missionnaires de la Bonne Nouvelle !

  • 28 Juillet 2015 : Le clocher de l'église du Carmel de la Paix, à l'aube. Mazille (71), France.

July 28, 2015: The Carmel of Peace. Mazille (71) France.

    La cloche, instrument liturgique et outil de communication

    Le clocher de l’église du Carmel de la Paix, à l’aube. Mazille (71) Par la Société Française de Campanologie Née d’une alchimie complexe de la terre et du feu, la cloche convoque à l’assemblée chrétienne, accompagne parfois la célébration des offices religieux et rythme les étapes de la vie de la communauté monastique ou paroissiale. […]

La communion aux malades

  • 14 mai 2015 : Une laïque apporte la communion à domicile. Paris (75), France.

    Les rites de la messe : du bon usage de la communion aux malades

    Dès l’an 150, saint Justin en nous donnant la première description de la messe dans sa première Apologie, n°67, signale que « l’on envoie leur part (des aliments consacrés, c’est-à-dire de l’eucharistie) aux absents, par le ministère des diacres ».

  • 14 mai 2015 : Une laïque apporte la communion à domicile. Paris (75), France.

    Porter la communion aux malades : un ministère

    Si la parole du Seigneur « J’étais malade et vous m’avez visité » (Mt 25, 36) s’adresse à tout baptisé, porter la communion à un malade relève du ministre extraordinaire de la communion.1 Ce ministère demande de s’y être préparé et normalement d’être mandaté.

  • 25 Juin 2013 : Olivia DUJARDIN est une laïque aumônier de l'Hôpital Saint Vincent de Paul ( Groupement des Hôpitaux de l'Institut Catholique de Lille). Formée au CIPAC (Centre interdiocésain de formation pastorale et catéchétique) elle a reçu une lettre de mission de l'évêque de Lille et elle est rémunérée par l'hôpital. Ici, elle vient porter la communion à une malade en fin de vie dans l'Unité de Soins Palliatifs de ce même hôpital. Lille (59) France.

June 2013 : Volunteers accompany patients at end of life in the Palliative Care Center of the St Vincent de Paul hospital. Lille (59), France.

    La communion des malades

    Le port de la communion aux malades, qui constitue la forme prédominante de la communion des absents, a connu de nos jours une mutation de la plus haute importance dans le triple domaine de son ministre, de sa périodicité et de sa publicité.

  • 28 Juillet 2015 : Célébration eucharistique dans l'église du Carmel de la Paix. Mazille (71), France.

    Porter la communion à domicile

    Matthieu 25, 35 : « (…) j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire, j’étais un étranger et vous m’avez accueilli, nu et vous m’avez vêtu, malade et vous m’avez visité, prisonnier et vous êtes venus me voir. » De tous temps la communauté chrétienne […]

L'adoration eucharistique

  • Vienne (Autriche), Stephansdom

    Proposer une veillée d’adoration avant la fête du Saint Sacrement

    Le Service de pastorale liturgique et sacramentelle, de musique et d’art sacré du diocèse de Strasbourg propose ici une veillée d’adoration pour la veille de la fête du Corps et du Sang du Christ. On peut aussi la proposer un autre soir de la semaine précédant la fête.

  • 30 mai 2017 : Membres de la communauté de l'Emmanuel lors de l'adoration du Saint Sacrement en l'église Notre-Dame d'Emeraude à Dinard (35), France.

    Les gestes d’adoration et l’adoration eucharistique

    Si vous ouvrez le dictionnaire au mot « adorer » vous lirez ceci : « Rendre un culte à un dieu, un objet divinisé ; aimer passionnément ; apprécier beaucoup ». La définition est large et peut concerner une divinité, une personne, un objet. Lorsque l’Eglise utilise le terme, chacun devine que l’adoration concerne Dieu et le Christ. Mais peut-être convient-il de rappeler ce que dit l’Eglise de l’acte d’adoration.

  • Détail du tabernacle, oeuvre de l'artiste contemporain Edouard ROPARS, de la Maison d'Eglise Saint-Paul-de-La Plaine. Saint Denis (93) France.

    Le culte eucharistique en dehors de la messe

    Dans les premiers siècles de l’Église, on conservait du pain eucharistique, après la célébration, pour l’apporter aux mourants. Le concile de Nicée de 325 parlait déjà d’une « règle ancienne interdisant de priver du dernier et très nécessaire viatique celui qui est près de la mort. »