La liturgie eucharistique

La liturgie eucharistique est chronologiquement le troisième temps fort de la messe, elle fait suite à la liturgie de la Parole.

Approfondir la liturgie eucharistique

  • Collection Célébrer - Vie reçue vie donnée

    « Vie reçue, vie donnée. L’offrande eucharistique », deuxième volume de la collection « Célébrer »

    Le deuxième volume de la collection Célébrer à paraître mi-mars 2019 chez Mame. Il est consacré à l’offrande eucharistique.

  • 2 juin 2018 : Objets liturgiques posés sur l'autel, lors de la célébration de l'eucharistie : calice, coupelles contenant les hosties, missel d'autel et crucifix.  Paroisse Saint Jean Baptiste de Belleville à Paris (75), France.

    Célébration de l’eucharistie : les objets du mystère

    Le chapitre VI de la Présentation Génarale du Missel Romain traite de ce qui est requis pour la célébration de la messe : le pain et le vin, le mobilier liturgique, les vases sacrés, les vêtements liturgiques et les autres objets.

  • 23 septembre 2018 : Envoi 2018 du diocèse de Meaux. Chorale dans la cath. St Etienne à Meaux (77), France.

    Des Ordinaires pour des temps liturgiques précis

    La question d’avoir des Ordinaires propres à des temps liturgiques donnés mérite d’être posée. Mais avant, il convient tout d’abord de s’entendre sur le terme « Ordinaire » lui-même.

  • 28 mars 2018 : Communion lors de la célébration de la messe chrismale. Paris (75), France.

    « Vous êtes le corps du Christ »

    Ce texte est la transcription d’une intervention orale de Maxime Leroy, directeur du CIPAC lors d’une journée diocésaine des équipes liturgiques dans le diocèse d’Arras en avril 2000. « La liturgie – et tout spécialement l’eucharistie – est à la fois la source et le sommet de toute vie chrétienne » nous dit le Concile Vatican Il au n° 10 de sa Constitution sur la Sainte Liturgie. Source et sommet de toute notre vie. Mais qu’est-ce donc que la vie ?

  • calice et patène

    Faire mémoire …

    Quand vous êtes allés à la messe, quelques fois seulement ou des milliers de fois peut-être, vous avez obéi à Jésus qui prescrit de « faire cela en mémoire de lui ». Peut-être en avez-vous retiré un bienfait ? Peut-être vous n’avez pas pu mettre de mots sur ce qui s’est passé en vous !

  • christ

    « Jésus, modèle de charité » : diaconie du Christ, diaconie de l’Église

    Toute célébration eucharistique porte en elle l’appel à la diaconie et les ressources qui permettent d’y répondre par des actes concrets. La 4e préface (et l’intercession qui correspond) de la Prière eucharistique pour des circonstances particulières développe plus particulièrement cet appel.

  • 26 août 2015 : Fin du déploiement de la cathédrale Notre-Dame de Créteil, dans le cadre des "Chantiers du Cardinal". L'autel. Créteil (94), France.

August 26, 2015: Deployment of Notre-Dame de Créteil Cathedral. Créteil (94), France.

    L’autel au cœur de la liturgie

    Autel de la cathédrale de Créteil (94) Par Patrick Prétot, Moine o.s.b. de l’abbaye de la Pierre Qui Vire, théologien, professeur à l’Institut Supérieur de Liturgie et ancien directeur de  la rédaction de La Maison Dieu. Lorsqu’elle traite de la « disposition de l’église en vue de la célébration communautaire », la Présentation générale du Missel […]

  • 14 novembre 2007: Communion lors de la messe des étudiants qui, traditionnellement, marque le début de l¿année universitaire des jeunes catholiques franciliens, Notre Dame de Paris (75), France.

    La dimension missionnaire de l’Eucharistie

    La liturgie – et plus particulièrement l’eucharistie – est le sommet auquel tend toute l’action de l’Église et en même temps la source d’où découle toute sa vertu ». Cette affirmation du dernier Concile est maintenant bien connue ; cependant, nous n’avons pas encore fini d’en mesurer toute la portée concrète. Puisque l’Église est toute entière missionnaire, que la mission correspond à sa nature même, il est aisé d’en déduire que l’eucharistie est source et sommet de la mission.

  • 29 septembre 2018 : Eucharistie, mains d'un prêtre tenant l'hostie. France.

    L’eucharistie, l’expérience d’une rencontre

    La liturgie est le lieu où la foi se révèle dans une expérience, l’expérience du moment, d’une action commune qui donne sens à nos existences.

  • 9 mars 2017 : Célébration de la messe, lors de la journée de rencontre nationale autour du synode sur "Les jeunes, la foi et le discernement des vocations". Eglise Saint Honoré d'Eylau, Paris (75), France.

    Les acclamations : l’anamnèse

    Par Serge Kerrien, diacre du diocèse de Saint-Brieuc-Tréguier et conseiller pastoral au SNPLS. Le prêtre vient de dire ou de chanter le récit de l’Institution. Il poursuit en invitant l’assemblée à proclamer le mystère de la foi. Nous sommes au cœur de la liturgie eucharistique : c’est l’anamnèse.

  • procession

    Des processions, pourquoi ?

    Le spectacle offert dans les rues par les processions des rameaux, du Saint-Sacrement ou encore par celles des traditions populaires peuvent surprendre. Et des questions surgissent : pourquoi ces cortèges ? D’où viennent ces traditions ? Ont-elles encore un sens ? Quant aux processions qui se déploient pendant la messe, on peut se demander si elles n’encombrent pas inutilement les rites.

  • Détail d'un baptistère, Fleur Nabert, église de Schiltigheim (67), France, 2008

    Vivre des dons et des fruits de l’Esprit Saint

    L’Esprit Saint, ou Esprit de Dieu, ne peut se séparer du Père et du Fils. Il se révèle avec Jésus de Nazareth, le Christ, mais il peut aussi se révéler de façon propre. Il est une personne au sein du Dieu unique et Trinité. Il se définit plutôt par ce qu’il fait : il est le “vecteur” ou ce qui permet l’action de Dieu. Il est comme la présence agissante de Dieu. Il est aussi le lien entre Dieu Père et Dieu Fils, et nous le voyons dans le lien entre Jésus-Christ et son Père. C’est par cet Esprit que Jésus a agi pendant les quelques années de son ministère.

  • 28 Juillet 2015 : Célébration eucharistique dans l'église du Carmel de la Paix. Mazille (71), France.

    La communion pour les personnes allergiques au gluten

    Le SNPLS est régulièrement consulté au sujet de la communion pour les personnes allergiques au gluten (maladie cœliaque). Cette note veut donc apporter quelques éclaircissements dans le but d’aider les pasteurs et les personnes concernées par cette maladie et faciliter leur accès à a communion eucharistique.

  • Détail du tabernacle de l'Eglise Maria Theotokos, Loppiano, Italie.

    Le tabernacle, lieu de la présence : vocabulaire et aménagement

    Le tabernacle, la tente des Hébreux par laquelle Dieu montre son soutien à son peuple, ce qui annonce l’eucharistie, est devenu, dans le culte catholique, un meuble aux aspects divers. Devant permettre la conservation digne du pain consacrée en même temps que l’exaltation de la Présence réelle, son implantation diffère selon l’époque : distinct ou non de l’autel, incorporé au retable situé dans le chœur ou dans une chapelle. La forme est passée de l’ostentatoire au minimalisme, évolution anecdotique si elle n’était liée au message à transmettre.

  • Saint Hilaire de Melle, aménagement liturgique par Mathieu Lehanneur

    Le siège, l’ambon, l’autel … et les autres

    Saint Hilaire de Melle, aménagement liturgique par Mathieu Lehanneur Par Claude Duchesneau Avant même de faire le tour de toutes les questions liturgiques, c’est-à-dire théologiques et pratiques, concernant l’autel, il faut dire une chose essentielle dont tout dépend : l’autel n’est jamais seul. Il fait partie d’un ensemble qui conditionnera sa place, sa taille, sa matière […]

  • cierge pascal

    L’encens dans la liturgie

    L’encens est produit à partir de la résine d’un arbre que l’on trouve surtout dans la péninsule arabique.

  • 7 avril 2012 : Cuve baptismale, lors de la Vigile pascale, église Saint Rémy de Luneray (76), France.

    L’eau dans la liturgie

    Lorsque nous rentrons dans l’église nous faisons un petit geste qui paraît insignifiant, machinal. En fait, ce sont deux gestes en un :

  • Calice et patène de la cathédrale de Nancy, réalisation de J. Schwarz,
2002.

    Orfèvrerie liturgique : dans l’atelier de Jacques Schwarz

    Pénétrer dans l’atelier de Jacques Schwarz, artisan en orfèvrerie liturgique depuis plus de quarante ans, c’est d’abord découvrir toutes les étapes de la transformation d’une feuille d’argent en calice ou en patène.

  • 28 Juillet 2015 : Célébration eucharistique dans l'église du Carmel de la Paix. Mazille (71), France.

    La communion pour les personnes allergiques au gluten

    Le SNPLS est régulièrement consulté au sujet de la communion pour les personnes allergiques au gluten (maladie cœliaque). Cette note veut donc apporter quelques éclaircissements dans le but d’aider les pasteurs et les personnes concernées par cette maladie et faciliter leur accès à a communion eucharistique.

  • Détail du tabernacle de l'Eglise Maria Theotokos, Loppiano, Italie.

    Le tabernacle, lieu de la présence : vocabulaire et aménagement

    Le tabernacle, la tente des Hébreux par laquelle Dieu montre son soutien à son peuple, ce qui annonce l’eucharistie, est devenu, dans le culte catholique, un meuble aux aspects divers. Devant permettre la conservation digne du pain consacrée en même temps que l’exaltation de la Présence réelle, son implantation diffère selon l’époque : distinct ou non de l’autel, incorporé au retable situé dans le chœur ou dans une chapelle. La forme est passée de l’ostentatoire au minimalisme, évolution anecdotique si elle n’était liée au message à transmettre.

  • Calice et patène de la cathédrale de Nancy, réalisation de J. Schwarz,
2002.

    Orfèvrerie liturgique : dans l’atelier de Jacques Schwarz

    Pénétrer dans l’atelier de Jacques Schwarz, artisan en orfèvrerie liturgique depuis plus de quarante ans, c’est d’abord découvrir toutes les étapes de la transformation d’une feuille d’argent en calice ou en patène.

  • 26 août 2015 : Fin du déploiement de la cathédrale Notre-Dame de Créteil, dans le cadre des "Chantiers du Cardinal". L'autel. Créteil (94), France.

August 26, 2015: Deployment of Notre-Dame de Créteil Cathedral. Créteil (94), France.

    L’autel au cœur de la liturgie

    Autel de la cathédrale de Créteil (94) Par Patrick Prétot, Moine o.s.b. de l’abbaye de la Pierre Qui Vire, théologien, professeur à l’Institut Supérieur de Liturgie et ancien directeur de  la rédaction de La Maison Dieu. Lorsqu’elle traite de la « disposition de l’église en vue de la célébration communautaire », la Présentation générale du Missel […]

  • 26 août 2015 : Fin du déploiement de la cathédrale Notre-Dame de Créteil, dans le cadre des "Chantiers du Cardinal". Baptistère. Créteil (94), France.

August 26, 2015: Deployment of Notre-Dame de Créteil Cathedral. Créteil, France.

    Aménagement de l’espace liturgique de la cathédrale de Créteil

    Baptistère de la cathédrale Notre-Dame de Créteil Par Marie-Pierre Etienney Le réaménagement de la cathédrale de Créteil a été étudié par une équipe diocésaine accompagnée par le frère Patrick Prétot, rédacteur en chef de la revue La Maison-Dieu et professeur à l’Institut Supérieur de Liturgie. L’architecture du chœur en forme de courbe dessinée par l’architecte Stoskopf en 1978 s’adapte parfaitement à […]

  • 15 mai 2011 : Autel de l'égl. Saint Germain l'Auxerrois. Paris (75) France.


May 15th, 2011 : Altar of Saint Germain l'Auxerrois ch. Paris (75) France.

    L’autel, une oeuvre d’art ?

    L’autel est lié à l’institution du lieu. Il est disposé non pas tant pour être vu que pour instituer l’être-là de celui qui se tient et regarde, de près ou de loin, et qui reçoit de cet autel même son implication de présence et la forme gracieuse du lien qui le tient à lui-même et à autrui, comme en creux, ou en abyme : place des places. Invitation à soi, ah alio.

  • Luminaires de Notre dame de l'Assomption, à Stains. Créations d'Eric Pierre et Natacha Mondon.

    Autel, ambon et présidence en verre sculpté, Notre-Dame de l’Assomption à Stains (93)

    En 2012 débuta un chantier de restauration de l’église Notre-Dame de l’Assomption qui était fermée au public depuis près de vingt ans à la suite de désordres structurels importants.

  • Repas de communion, Rome, catacombe de Saint Callixte

    Les figures de l’autel en régime chrétien

    Héritages : Le monde gréco-romain où s’implante le christianisme au début de notre ère connaît des autels nombreux et variés. L’autel est l’élément central de la vie de la famille et de la cité, depuis le petit brûle-parfum domestique où l’on sacrifiait quelques grains d’encens jusqu’au monumental autel de Pergame avec ses sculptures impressionnantes.

  • Vue du maître autel de la Cathédrale de Nantes

    Le nouveau choeur de la Cathédrale de Nantes (44)

    Rénovation du chœur de la cathédrale de Nantes ! Après Vatican II et suite à un incendie de la cathédrale en 1972, un mobilier provisoire a été installé en 1976 ; aussi, un remaniement de l’ensemble du chœur de la cathédrale était nécessaire.

  • Aménagement liturgique

    Quel espace liturgique pour les églises ?

    Principes directeurs pour un lieu de culte catholique Par le Père Bernard Klasen La question que suscite ce titre pose pour la part catholique, tradition dans laquelle je me situe, deux difficultés que je signale d’emblée. Premièrement, l’héritage que nous recevons et à partir duquel nous élaborons encore les formes et les aménagements de nos […]

  • Saint Hilaire de Melle, aménagement liturgique par Mathieu Lehanneur

    Le siège, l’ambon, l’autel … et les autres

    Saint Hilaire de Melle, aménagement liturgique par Mathieu Lehanneur Par Claude Duchesneau Avant même de faire le tour de toutes les questions liturgiques, c’est-à-dire théologiques et pratiques, concernant l’autel, il faut dire une chose essentielle dont tout dépend : l’autel n’est jamais seul. Il fait partie d’un ensemble qui conditionnera sa place, sa taille, sa matière […]

  • Autel de l'église Notre Dame d'Urville-Nacqueville

    Un mobilier blanc, lumineux à ND d’Urville (50)

    Par Mireille Bouchard   Découvrez le témoignage de l’architecte d’intérieur Mireille Bouchard, à l’occasion du réaménagement de l’église Notre Dame d’Urville-Nacqueville : On me demande d’évoquer ma démarche plastique et spirituelle à propos de la commande qui m’a été faite pour le mobilier liturgique de l’église d’Urville-Nacqueville. Ces deux expressions, démarche plastique et démarche spirituelle sont […]

  • Oratoire de la Chapelle Saint Jean-Baptiste à Lyon

    L’aménagement de la chapelle Saint-Jean-Baptiste à Lyon

    Oratoire de la Chapelle Saint Jean-Baptiste à Lyon Par Catherine Rivière, Déléguée épiscopale à la pastorale sacramentelle et liturgique du diocèse de Lyon   Dans la conception d’une maison diocésaine qui a pour but de faciliter la vie des services et des mouvements, l’aménagement du lieu qui sera utilisé pour prier et célébrer est souvent […]

La liturgie eucharistique

lit eucharistique

Réf. PGMR 72-79

72 À la dernière Cène, le Christ a institué le sacrifice et le banquet pascal par lequel le sacrifice de la croix est sans cesse rendu présent dans l´Église lorsque le prêtre, représentant le Christ Seigneur, accomplit cela même que le Seigneur lui-même a fait et qu´il a transmis à ses disciples pour qu´ils le fassent en mémoire de lui.

En effet, le Christ prit le pain et la coupe, rendit grâce, fit la fraction et les donna à ses disciples, en disant : « Prenez, mangez, buvez ; ceci est mon Corps ; ceci est la coupe de mon Sang. Vous ferez cela en mémoire de moi ». Aussi l´Église a-t-elle organisé toute la célébration de la liturgie eucharistique en parties qui correspondent à ces paroles et à ces actes du Christ. De fait :

a) Dans la préparation des dons, on apporte à l´autel le pain et le vin avec l´eau, c´est-à-dire les éléments que le Christ a pris dans ses mains.

b) Dans la Prière eucharistique, on rend grâce à Dieu pour toute l’œuvre du salut, et les dons offerts deviennent le Corps et le Sang du Christ.

c) Par la fraction du pain et par la communion, les fidèles, aussi nombreux soient-ils, reçoivent d’un seul pain le Corps du Seigneur et d’une seule coupe le Sang du Seigneur, de la même manière que les Apôtres les ont reçus des mains du Christ lui-même.

1

Préparation des dons

73 Au commencement de la liturgie eucharistique, on apporte à l´autel les dons qui deviendront le Corps et le Sang du Christ.

D’abord on prépare l´autel, ou table du Seigneur, qui est le centre de toute la liturgie eucharistique[1], en y plaçant le corporal, le purificatoire, le Missel et le calice, à moins que celui-ci ne soit préparé à la crédence.

Puis on apporte les offrandes : faire présenter le pain et le vin par les fidèles est un usage à recommander ; le prêtre ou le diacre reçoit ces offrandes à un endroit favorable, pour les déposer sur l´autel. Même si les fidèles n´apportent plus, comme autrefois, du pain et du vin de chez eux, ce rite de l´apport des dons garde sa valeur et sa signification spirituelle.

De l´argent, ou d´autres dons au profit des pauvres ou de l´Église, peuvent être apportés par les fidèles ou recueillis dans l´église ; on les dépose à un endroit approprié, hors de la table eucharistique.

74 La procession qui apporte les dons est accompagnée par le chant d’offertoire qui se prolonge au moins jusqu´à ce que les dons aient été déposés sur l´autel. Les normes qui concernent la manière d´exécuter ce chant sont les mêmes que pour le chant d´entrée. Le chant peut toujours accompagner les rites de l’offertoire, même lorsqu’il n’y a pas de procession des dons.

75 Le pain et le vin sont déposés par le prêtre sur l’autel, geste qu’il accompagne des formules établies ; le prêtre peut encenser les dons placés sur l´autel, puis la croix et l´autel lui-même, pour signifier que l’oblation de l´Église et sa prière montent comme l´encens devant la face de Dieu. Puis, le diacre ou un autre ministre encense le prêtre, à cause de son ministère sacré, et le peuple, en raison de sa dignité baptismale.

76 Ensuite le prêtre se lave les mains sur le côté de l’autel, rite qui exprime le désir de purification intérieure.

 

2

Prière sur les offrandes

77 Lorsqu’on a déposé les offrandes et terminé les rites d´accompagnement, on conclut la préparation des dons et on se prépare à la Prière eucharistique par l´invitation à prier avec le prêtre et par la prière sur les offrandes.

À la messe, on dit une seule prière sur les offrandes, qui se termine par la conclusion brève : Per Christum Dominum nostrum ; Par Jésus, le Christ, notre Seigneur ; si cependant elle fait mention du Fils à la fin, ce sera : Qui vivit et regnat in saecula saeculorum ; Lui qui règnes pour les siècles des siècles.

Le peuple s’unit à la prière et la fait sienne par l’acclamation Amen.

3

Prière eucharistique

78 C´est maintenant que commence ce qui est le centre et le sommet de toute la célébration : la Prière eucharistique, prière d´action de grâce et de sanctification. Le prêtre invite le peuple à élever les cœurs vers le Seigneur dans la prière et l´action de grâce, et il se l´associe dans la prière qu´il adresse à Dieu le Père par Jésus Christ dans l’Esprit Saint, au nom de toute la communauté. Le sens de cette prière est que toute l´assemblée des fidèles s´unisse au Christ dans la confession des hauts faits de Dieu et dans l´offrande du sacrifice. La Prière eucharistique exige que tous l’écoutent avec respect et en silence.

79 On peut distinguer comme suit les principaux éléments qui forment la prière eucharistique :

a) L´action de grâce (qui s´exprime surtout dans la Préface) : le prêtre, au nom de tout le peuple saint, glorifie Dieu le Père et lui rend grâce pour toute l´œuvre de salut ou pour un de ses aspects particuliers, selon la diversité des jours, des fêtes ou des temps.

b) L´acclamation : toute l´assemblée, s´unissant aux puissances d’en haut, chante le Sanctus. Cette acclamation, qui fait partie de la Prière eucharistique, est prononcée par tout le peuple avec le prêtre.

c) L’épiclèse : par des invocations particulières, l´Église implore la puissance de l’Esprit Saint, pour que les dons offerts par les hommes soient consacrés, c´est-à-dire deviennent le Corps et le Sang du Christ, et pour que la victime sans tache, qui sera reçue dans la communion, profite au salut de ceux qui vont y participer.

d) Le récit de l’Institution et la consécration : par les paroles et les actions du Christ s´accomplit le sacrifice que le Christ lui-même a institué à la dernière Cène lorsqu’il offrit son Corps et son Sang sous les espèces du pain et du vin, les donna à manger et à boire aux Apôtres et leur laissa l´ordre de perpétuer ce mystère.

e) L´anamnèse : en accomplissant l’ordre reçu du Christ Seigneur par l´intermédiaire des Apôtres, l´Église fait mémoire du Christ lui-même, célébrant principalement le mémorial de sa Passion bienheureuse, de sa glorieuse Résurrection, et de son ascension dans le ciel.

f) L´offrande : au cœur de cette mémoire, l´Église, surtout celle qui est actuellement ici rassemblée, offre au Père, dans le Saint-Esprit, la victime sans tache. L’Église veut que les fidèles non seulement offrent cette victime sans tache, mais encore qu´ils apprennent à s´offrir eux-mêmes et soient parfaitement réunis, de jour en jour, par la médiation du Christ, dans l´unité avec Dieu et entre eux, pour qu´à la fin Dieu soit tout en tous.

g) Les intercessions : on y exprime que l´Eucharistie est célébrée en union avec toute l´Église, celle du ciel comme celle de la terre, et que l´offrande est faite pour elle et pour tous ses membres vivants et morts, qui ont été appelés à participer à la rédemption et au salut obtenus par le Corps et le Sang du Christ.

h) La doxologie finale : elle exprime la glorification de Dieu ; elle est ratifiée et conclue par l´acclamation du peuple : Amen.

L'autel, lieu de célébration

autel visuel