Quelques pistes sur la musique aux mariages

Chants pendant une cérémonie de mariage

Chants pendant une cérémonie de mariage

Par Agnès Pinardel-MinierAdjointe au département de musique liturgique du SNPLS.

Les choix musicaux sont à la fois espaces de liberté et contraintes liturgiques : l’Église n’écarte des actions liturgiques aucun genre de musique sacrée pourvu qu’il s’accorde avec l’esprit de l’action liturgique elle-même1 (…) Affaire d’adéquation plus que de goût (donc de formation tant musicale que liturgique) pour que, le prêtre accompagnateur, l’équipe qui prépare, ou les fiancés eux-mêmes puissent discerner et choisir en connaissant ce que chaque moment exprime du rituel.

Ainsi, les choix des chants / musiques instrumentales seront “appropriées” : ni musique de film, ni variétés à la mode, mais des chants écrits pour la liturgie, avec un texte qui exprime la foi chrétienne (donc approuvé par l’Eglise de France).

On ne peut rien avoir de plus festif et de plus joyeux dans une célébration qu’une assemblée qui, tout entière, exprime sa foi et sa piété par le chant.

– Musicam Sacram, n° 16

 

Le chant de l’assemblée est important, au moins dans certaines parties du rituel : Gloria, Alléluia, Sanctus (si messe), diverses acclamations lors des consentements, prière universelle, refrain de psaume.

L’instrument accompagnateur principal est donc l’orgue. Les autres instruments peuvent s’y adjoindre, ou pallier son absence si l’église n’en possède pas. La musique enregistrée n’étant pas liturgique, il est important de ne favoriser que la musique vivante, même si les moyens locaux sont modestes.

Dans les chants de mariage des promotions épiscopales il y a :

– Pour une alliance avec toi (O 57/CNA 714),

– Par votre amour (O 49 – 00)

– Le Psaume 148 (ZL 15 – 29 – 2/CNA 711),

N’hésitez pas à demander conseil au SNPLS et aux responsables diocésains de musique et liturgie pour constituer un programme.

 

1. Musicam Sacram, Instruction sur la musique dans la liturgie, Sacre congrégation des rites, décret d’application de Sacrosanctum Concilium, audience du 9 février 1967, article 9

2. Ibid, article 16 3. Sacrosanctum Concilium, n° 120 4.

Approfondir votre lecture

  • Le chant dans les funérailles : une nécessité

    L’acte de chant qui vient du profond de l’homme permet cette rencontre avec le Dieu de vie au cœur même des funérailles. Cet acte de chant qu’il soit cri, louange, méditation que nous trouvons dans toute prière chantée a également sa place dans les funérailles.

  • Le chant dans les funérailles : pour redire notre Espérance

    Avant de voir l’acte de chant dans les funérailles, prenons un peu de temps pour comprendre la finalité même de la liturgie des funérailles, c’est-à-dire, annoncer, redire notre espérance en la vie plus forte que la mort à l’exemple, à la suite du Christ lors de sa Pâque.

  • Le chant dans les funérailles : mise en application

    Choisir un chant, une musique dans les funérailles n’est pas chose facile pour les équipes d’accompagnement du deuil… Entre demandes parfois farfelues des familles et recherche de l’adéquation entre rites/chant/foi de l’Eglise, elles marchent bien souvent sur un fil en équilibre…