Sacrement de mariage et préparation

8 février 2015 : Groupe de fiancés préparant leur mariage avec les Centres de préparation au Mariage (CPM). Paroisse Notre-Dame du Sacré-Coeur, Maisons Alfort (94), France. February 8, 2015 : Marriage preparation, parish of Notre-Dame du Sacré-Coeur, Maison-Alfort (94), France.

fiancés préparant leur mariage (C) CIRIC

Le mariage chrétien n’est pas que l’union de deux personnes. C’est un sacrement où Dieu vient donner sa grâce au couple. Ainsi, il pourra vivre en plénitude l’amour qui l’unit et refléter, à sa manière, l’Alliance du Christ et de l’Eglise.

Souvent les couples qui demandent un mariage religieux n’ont qu’une vague notion de ce qu’est un sacrement et voient mal en quoi leur échange de consentements porte une charge autre que le «  oui » prononcé à la mairie. La préparation au sacrement n’en est que plus importante et le fait que les demandes parviennent longtemps à l’avance est une chance pour penser un itinéraire de préparation appuyé sur le rituel.

La pédagogie du rituel

En donnant le rituel aux futurs époux et en leur proposant de le découvrir, étape par étape, nous nous situons en accompagnateur d’une démarche ; nous devenons un repère sur le chemin et nous les aidons à se décentrer d’eux-mêmes pour se centrer sur le Christ qui donne sens à leur amour. Il ne s’agit plus d’enseigner, mais accompagner des étapes vers la rencontre du Christ, dans la célébration sacramentelle.

Rencontre avec le Christ

Le rituel invite à la rencontre avec le Christ. Il suffit d’ouvrir le rituel, d’en observer la structure, de le lire progressivement pour réaliser que les rites proposés, les prières, les bénédictions ont pour but la rencontre avec Dieu, par le Christ. Le travail, à partir du rituel, oblige à se tourner vers Dieu et vers le Christ. Ils sont au centre de la célébration, donc de la préparation.

Rencontre ecclésiale

Le rituel invite à une rencontre en Église. C’est l’Eglise qui accueille les demandes, prépare et célèbre. Souvent les futurs époux arrivent avec des exigences précises pour la célébration et situe le célébrant dans une relation bilatérale très personnalisée et trop émotionnelle. Le rituel, à l’inverse, nous fait porte-parole d’une Eglise qui propose un chemin de foi. Libre à chacun d’accepter ou de refuser, mais le cadre est déterminé par l’Eglise ; il ne tient plus à la fantaisie de chacun. En bridant le rituel, on réduit l’Eglise de nos désirs, à nos sensibilités, à ce que l’on est soi-même.

Ouverture au mystère pascal

Le rituel ouvre au mystère pascal. Tout rituel de l’Eglise ouvre un chemin d’avenir, celui de l’expérience pascale. En accueillant la vie de couples, en faisant résonner la Parole sur ces vies, en posant des gestes et en prononçant des paroles qui invitent à reprendre la route autrement, vers un monde où ils auront à vivre la grâce du sacrement, nous leur faisons faire la route d’Emmaüs. Non seulement, ils cheminent avec le Christ, mais ils font l’expérience d’une Eglise qui chemine avec eux.

Des conséquences pratiques

Accueillir en vue de convertir. Prendre appui sur l’expérience humaine des futurs époux, sur les valeurs qu’ils portent, pour les convertir à la manière du Christ qui convertit la désillusion des disciples d’Emmaüs. Donc ne jamais oublier que le Christ n’est pas d’abord venu pour une élite, mais pour guérir les malades et les pécheurs.

Que l’initiateur se laisse lui-même initier, c’est-à-dire qu’il ait expérimenté ou qu’il expérimente le parcours de préparation comme parcours spirituel pour lui-même. Nous sommes dans le cadre du compagnonnage toujours nouveau avec Dieu. L’initiateur est le premier à se laisser faire sur sa propre route d’Emmaüs. Il aura à se confronter au silence, à la prière, à l’écoute des autres, à l’écoute de l’Autre.

Télécharger l’article complet en PDF :

Sacrement du mariage et préparation

Le mariage

Documents Episcopat

preparation-mariage-nouvelle-evangelisation

Le Mariage sur la Web TV

Approfondir votre lecture

  • 14 septembre 2014 : Couple de jeunes mariés, lors de la messe de mariage célébrée par le pape François en la basilique Saint-Pierre au Vatican, Italie. 

September 14, 2014: Pope Francis leads a mass at St Peter's basilica where he celebrates several weddings. Vatican, Italy.

    Le Rituel du mariage, élaboration et innovations

    Pour ce nouveau Rituel, on peut dire que tout commence en 1991 avec la publication en latin à Rome de la deuxième édition du Rituel du mariage (Ordo celebrandi matrimonium. Editio typica altera) décidée par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. Le précédent rituel, rénové selon les directives du concile Vatican II, avait été publié dans les mêmes conditions en 1969. Il avait été publié en français la même année car, à cette époque post conciliaire, les travaux d’élaboration du rituel français étaient menés en parallèle avec l’élaboration du rituel latin.

  • 30 septembre 2017 : Mariage célébré à l'église Saint-Ambroise. Paris (75), France.

    Le mariage, le sens des différentes étapes du rituel

    Acte d’alliance d’un homme et d’une femme unis par un même amour, le mariage est aussi le lieu d’une révélation.

  • 28 janvier 2014 : Adolescente lisant la Bible, France.

    Préparation et célébration du mariage : cheminer avec la Parole de Dieu

    Par Serge Kerrien, Diacre du diocèse de Saint Brieuc-Tréguier « Dans la préparation, […] les pasteurs s’efforceront d’évangéliser chez les futurs époux, dans la lumière de la foi, un amour mutuel et authentique. » « C’est avec les futurs époux eux-mêmes, selon l’opportunité, que l’on choisira les lectures d’Écriture Sainte qui seront expliquées dans l’homélie. » (Rituel du mariage n°20 […]