« Et ne nous laisse pas entrer en tentation », un regard de Mgr Lebrun

Mgr Notre Père

Par Monseigneur Dominique Lebrun, Évêque de Rouen, Membre de la Commission épiscopale de Pastorale Liturgique et Sacramentelle

Ces quelques lignes sont extraites de l’ouvrage La prière du Notre Père. Un regard renouvelé paru aux éditions Bayard, Cerf et Mame en novembre 2017. 

 

L’épreuve de la tentation

« Prier le Père de ne pas nous laisser entrer en tentation, c’est rejoindre son Fils au seuil de sa passion, ancrer notre vie en lui, et dire notre confiance en son salut. Saint Paul le dit d’une autre manière quand il considère la tentation comme une épreuve qui conduit au salut : « Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le Royaume de Dieu » dit-il (Actes 14, 22) ; « Dieu est fidèle : il ne permettra pas que vous soyez éprouvés au-delà de vos forces. Mais avec l’épreuve il donnera le moyen d’en sortir et la force de la supporter » (1 Corinthiens 10,13).

L’épreuve, au sens biblique, est un moment favorable pour accueillir l’amour de Dieu qui purifie, qui consume en nous les scories accumulées. Elle est toujours liée à l’épreuve ultime que Jésus accomplit en sa chair. Seul l’Esprit Saint permet cette union. L’Esprit la réalise en nous par sa lumière et sa force, la lumière pour discerner et démasquer les tentations, la force pour répondre avec joie au dessein d’amour qu’est chacune de nos vocations.

« Ne nous laisse pas entrer en tentation » : n’oublions pas le « nous » du Notre Père. Il n’est pas un « nous » de majesté mais bien un nous d’humilité. Il nous donne de reconnaître que nous pouvons nous laisser faire par le deémon et devenir à notre tour tentateur. Tel pourrait être un autre sens de « entrer en tentation ». Le « nous » du Notre Père est surtout espérance : à ses autres disciples, nos frères et sœurs, dans la victoire contre le Mal. dans le souffle de l’Esprit, le « nous »nous entraîne à mener ensemble le bon combat (voir 2 Timothée 4,7). »

La prière du Notre Père. Un regard renouvelé, p.85-86

Pour approfondir

  • 3 octobre 2009 : Notre Père par un choriste lors de la messe de la Création, Eg. Saint Gervais, Paris (75), France.

October 3, 2009 : Vespers and Mass, Ch. Saint Gervais, Paris, France.

    Prier le Notre Père : pour que son règne advienne

    Par le père Philippe Loiseau. Le temps de l’Avent est particulièrement approprié pour redécouvrir la prière du Notre Père. De même que l’Avent oriente l’Église vers l’avènement définitif du Règne de Dieu en tension avec le temps présent, de même les sept demandes du Notre Père sont reliées entre elles par un double dynamisme en opposition :

Approfondir votre lecture