COVID-19 et confinement : Se confier à la Vierge Marie

Statue de la Vierge Marie.

Statue de la Vierge Marie.

« J’ai 83 ans. A la résidence, nous respectons les mesures imposées pour nous. Mais un cas vient de se déclarer et les 75 résidents doivent obligatoirement rester dans leur chambre. J’aimerais recevoir une prière à la Vierge Marie afin qu’elle nous protège et que Dieu nous bénisse. Merci si vous pouvez m’aider ». Tel est le message de Simone reçu ce 22 mars, parmi beaucoup d’autres. Quelques textes pour se confier à la Vierge Marie, se confier soi-même, une personne que nous portons plus particulièrement dans notre prière, le monde en général.

Chacun peut bien sûr réciter le « Je vous salue Marie » ou le Magnificat. Il peut dire aussi l’Angelus, le chapelet ou méditer les mystères du rosaire.

Il existe aussi de nombreuses prières, soit plus ou moins anciennes soit écrites récemment en raison de notre actualité. Parmi toutes ces prières, on peut retenir cette adaptation d’une prière du pape François prononcée le 12 mars pour demander à Marie la protection des habitants de la ville de Rome :

« Ô Marie,

Toi qui resplendis toujours sur notre chemin comme un signe de salut et d’espérance.

Nous comptons sur toi, Salut des malades, qui, auprès de la croix, s’est associé à la douleur de Jésus, en maintenant ferme ta foi.

Toi […] tu sais ce dont nous avons besoin et nous sommes sûrs que tu y pourvoiras pour que, comme à Cana de Galilée, reviennent la joie et la fête après cette épreuve.

Aide-nous, Mère du Divin Amour, à nous conformer à la volonté du Père
et à faire ce que nous dira Jésus, Lui qui a pris sur lui nos souffrances et s’est chargé de nos peines pour nous conduire, à travers la croix, à la joie de la résurrection.

Sous ta protection, nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas les suppliques de ceux d’entre nous qui sont dans l’épreuve, et délivre-nous de tout danger, ô Vierge glorieuse et bénie.

Amen ».

On peut également réciter le « Sub tuum praesidium », en français « Sous l’abri de ta miséricorde », une des plus anciennes prières mariales connue. Elle date sans doute du IIIe siècle. Elle est encore prévue dans la Liturgie des Heures à la fin de l’office des Complies comme une des antiennes mariales possibles, à côté du traditionnel Salve Regina plus connu aujourd’hui.

 
« Sous l’abri de ta miséricorde,

nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.

Ne méprise pas nos prières

quand nous sommes dans l’épreuve,

mais de tous les dangers

délivre-nous toujours,

Vierge glorieuse, Vierge bienheureuse ».

25 mars : Illuminons l’Annonciation !

Notons enfin que le 25 mars 2020, jour de la fête de l’Annonciation, les évêques de France invitent à faire sonner les cloches des églises à 19h30, non pour appeler les fidèles à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun.

Ils invitent tous les fidèles à un geste commun : déposer une bougie sur nos fenêtres, marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays.

Illuminons-lAnnonciation-2Ce sera aussi l’expression de notre désir que la sortie de l’épidémie nous trouve plus déterminés aux changements de mode de vie que nous savons nécessaires depuis des années.

Nous catholiques demanderons en même temps à la Vierge Marie de remplir nos cœurs de foi, d’espérance et de charité en ces temps et de nous obtenir la grâce de l’Esprit-Saint pour que nous sachions trouver les gestes nécessaires.

  • Grande neuvaine pour le monde à Notre-Dame de Lourdes, du 17 au 25 mars 2020.

    « Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous », une neuvaine de prière face à l’épidémie du coronavirus

    Face à l’épidémie du coronavirus qui sévit en France et au-delà, le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes propose aux fidèles, familiers ou non de ce lieu de pèlerinage, neuf jours de prière pour demander le réconfort, la protection et l'intercession de la Vierge Marie qui apparut en 1958 à Sainte Bernadette. Ce sanctuaire aujourd'hui désert, en raison des consignes de confinement, est un haut lieu d’apparitions mariales qui accueille toute l'année les pèlerinages et la prière des malades et fidèles venus du monde entier.

  • 11 mars 2020 : Suite aux mesures de confinement prises par le gouvernement italien contre la propagation du coronavirus Covid-19, une femme suit l'audience générale du pape François sur son ordinateur, depuis chez elle. Rome, Italie.

    Aux personnes confinées, le pape François rappelle : « Unis au Christ, nous ne sommes jamais seuls »

    Le 15 mars 2020, après l'angélus dominical qui réunit chaque semaine une foule innombrable, le pape François s'est adressé aux catholiques du monde entier par l'intermédiaire des caméras, à quelques mètres d'une place Saint Pierre entièrement vide. A l'heure où les Italiens, comme, désormais, les Français, ont reçu la consigne de demeurer confinés chez eux afin de limiter la propagation du virus COVID-19, ces paroles du Saint Père encouragent les fidèles à « redécouvrir et à approfondir la valeur de la communion qui unit tous les membres de l'Eglise ».

Célébration de l'Eucharistie

L'offrande eucharistique

Collection Célébrer - Vie reçue vie donnée

Acteurs de la célébration

Assemblée liturgique

Eucharistie en dehors de la messe

Lieux de la liturgie

Catéchèses du pape François sur l'Eucharistie et la messe

Sur la Web TV

Approfondir votre lecture

  • Cimetière de village.

    Faire mémoire des fidèles défunts, après le COVID-19

    La crise sanitaire que nous traversons privent souvent les familles et les proches d’un défunt de l’accompagner pleinement jusqu’à son inhumation. Et même si les églises continuent à accueillir pour les obsèques, l’impossibilité pratique pour beaucoup de s’y rendre pour la célébration d’adieu ou la réduction à un nombre restreint de participants entraînent des souffrances, puisqu’une étape importante du processus de deuil ne peut se déployer normalement. Cette situation va durer.

  • 29 juillet 2019 : Chemin de croix dans l'église Notre-Dame du Raincy (Notre-Dame-de-la-Consolation) a été construite en 1922-1923 par les architectes français Auguste et Gustave PERRET.

    Chemin de croix pour les premiers jours saints

    Depuis toujours les chrétiens célèbrent la mémoire de la passion et de la résurrection du Christ dans l’attente de sa venue définitive. Tout particulièrement, durant le temps du Carême, la méditation du Chemin de croix continue d’ancrer notre prière dans cet événement fondateur. Cet ancrage aide à rendre grâce et intercéder pour le salut du monde, en toutes circonstances.

  • Cierge allumé pour la Vigile pascale : Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière ! Ps 103 (104)

    Carême et liturgie, un même défi : le Mystère pascal au centre de nos vies !

    Dans son message pour le Carême 2020, le pape François invitait à accueillir l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu (2 Co 5, 20) en fixant davantage « le regard du cœur sur le Mystère pascal ». Remettre au centre le Mystère pascal permet en effet d’entrer dans « un dialogue ouvert et sincère avec Dieu ». Et selon le Pape, grâce à ce dialogue, il devient alors plus facile aux disciples que nous sommes de devenir « sel de la terre et lumière du monde » (Mt 5, 13‑14). Or l’invitation vaut bien au-delà du Carême.