« Viens, sers et va » : trois mots pour préparer Noël et cheminer vers Rome !

« Viens, sers et va » : un message adressé aux servants d'autel pour préparé Noël.

« Viens, sers et va » : un message adressé aux servants d’autel pour préparer Noël.

A quelques jours de Noël, Mgr François Touvet, évêque de Châlons en Champagne et membre du Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle, chargé d’accompagner le département Servants d’autel, adresse un message aux jeunes engagés au service de la liturgie. « Viens, sers et va », ces trois verbes nous guident vers la Nativité du Sauveur et conduiront des centaines de jeunes servants d’autel des diocèses français en pèlerinage à Rome en août 2020.

Message pour l’Avent 2019

Message pour préparer la belle fête de Noël de Monseigneur François Touvet à tous les jeunes investis dans le service de la liturgie… Belle préparation à tous !

Un message d’Avent adressé aux servants d’autel

Tu le sais bien, nous approchons de la grande fête de Noël. Dans quelques jours, nous célébrerons la naissance de Dieu parmi les hommes. Comme tous les chrétiens, tu es appelé à te préparer à l’accueillir dans ton cœur, vraiment, pas comme ça… sans penser à ce que Dieu te donne en venant habiter en toi. Mais vraiment !

Alors, je souhaite de donner 3 points de repères qui vont t’aider à bien te préparer. C’est la Vierge Marie, en fait, qui te les donne par son exemple. On trouve tout ça dans l’Évangile.

« Viens, sers, et va », tu as retenu que c’est le thème de notre grand pèlerinage à Rome au mois d’août. Eh bien, pour chacun de ces 3 verbes, voici quelques réflexions :

« Viens »

« Viens » : c’est un appel, une invitation. Et quand on est appelé ou invité, on répond, c’est mieux ! Marie a été appelée par le Seigneur pour être la mère du Sauveur. C’est l’ange Gabriel qui vient lui annoncer. Alors, bien sûr, elle est un peu troublée par cette mission extraordinaire et elle se pose bien des questions… mais finalement, elle répond : « je suis la servante du Seigneur, que tout se passe pour moi selon ta parole ». Tu as donc là un modèle formidable : le Seigneur t’appelle, toi aussi, à devenir chaque jour un peu plus servant ou servante…. Et si tu essayais de te souvenir qui t’a appelé au service de la liturgie … ? Et comment cet appel continue de résonner dans ton cœur ? Et comment tu pourrais appeler des amis à te rejoindre ? En tout cas, tâche de redire cette belle réponse à Jésus qui te fait signe : oui, je veux servir… oui je suis prêt à donner ma vie … oui je veux me mettre en route… oui j’ouvre mon cœur au Seigneur qui vient.

« Sers »

2ème verbe : « Sers ». Je viens de te le dire : c’est la plus belle réponse que tu peux donner au Seigneur qui t’appelle. Servir. Pas seulement dire « je suis servant », mais servir, vraiment. Lorsque Marie rend visite à sa cousine Élisabeth, elle se met à son service, fraternellement ; et toutes les deux, elles se mettent au service du Seigneur pour que son règne vienne. Tous ces jours-ci, jusqu’à Noël, et surtout la nuit de Noël, et le jour de Noël, pendant la messe solennelle, mets-toi au service de Dieu, bien sûr, mais aussi au service du prêtre et de tes amis qui servent avec toi, et aussi au service de l’assemblée. Par ton attitude, ton recueillement, ta joie, tu diras quelque chose de la présence de Jésus. Si tu es distrait, au contraire, ou si tu fais des choses machinalement, tu ne diras rien du tout. Ce qui importe, c’est que, intérieurement, tu aies le désir de servir, alors cela se verra que Jésus habite dans ton cœur.

« Va »

Enfin 3ème verbe : « Va ». Tu imagines que les bergers venus à la crèche sont restés là pendant des heures et des jours … ??? non, bien sûr, ils sont allés annoncer ce qu’ils avaient vu, ils ont dit à tout répété la parole de l’ange « grande joie ! un sauveur nous est né ». Marie nous donne Jésus en le mettant au monde. Elle le tient dans ses bras pour nous l’offrir. Le plus beau de tous les cadeaux ! Comme elle, tu peux aller en mission pour donner Jésus autour de toi. Il ne suffit pas de venir à la messe et de servir : il faut encore aller témoigner de l’amour infini de Dieu. Il ne suffit pas d’écouter l’Évangile et de communier : il faut encore partager ce trésor et chercher à vivre comme Jésus. C’est comme ça que tu le donneras aux autres : en vivant comme lui.

Je te souhaite une belle préparation à Noël.

N’oublie pas : « Viens, sers, et va ». …et ton Noël sera une belle rencontre avec Jésus.

Approfondir votre lecture

  • Le pèlerinage national des servants à Rome reporté à 2022

    La Conférence des évêques de France a décidé de reporter à nouveau le pèlerinage national des servants. Il aura donc lieu à Rome du 22 au 26 août 2022

  • La pastorale des servants d’Autel au service de la transformation missionnaire des paroisses

    Le P. Philémon MUTWARE s’est appuyé sur un lancement d’une pastorale des servants d’Autel pour élargir la vie paroissiale à toutes les générations. Dans les paroisses rurales les plus éloignées des grands centres urbains, la vitalité des paroisses n’est pas une fatalité. En quelques mots ils nous expliquent les étapes et les fruits attendus d’un tel renouvellement dynamique dont les fruits sont déjà visibles en quelques semaines.

  • Servants d’autel : le calendrier 2021 est paru !

    Le calendrier 2021 des servants d’autel est paru. Il est disponible depuis le mois de septembre. Cette année, il est entièrement orienté vers la préparation du pèlerinage national des servants d’autel reprogrammé du 23 au 27 août 2021.