Philosophie et anthropologie des funérailles

  • La mort n’est pas la fin de la vie

    Patrick Baudry fait une distinction stimulante entre la fin de la vie et la mort (2006), qui va l’amener à considérer, de manière un peu provocatrice, que la mort n’est pas la fin de la vie. Paradoxalement, il ne fait pas référence à une croyance en un au-delà, à une vie après la mort, mais veut nous montrer que la mort n’est pas réductible à la fin de la vie. La fin de la vie est un fait constatable de l’ordre de la terminaison d’un processus, de l’arrêt du fonctionnement du corps.

  • Définitions de la mort, d’hier à aujourd’hui

    La mort semble une réalité de l’ordre de l’évidence, au moins d’un point de vue biologique. Elle apparaît comme la fin de la vie, c’est-à-dire comme l’arrêt des fonctions vitales. Mais précisément l’arrêt n’intervient pas à un instant T mais s’inscrit dans un processus. Comment décider dans ce processus du moment de la mort ? La définition de la mort a une histoire, liée aux progrès médicaux. Autrefois, la mort pouvait avoir un caractère d’évidence. Elle s’identifiait à l’arrêt de la respiration et de l’activité cardiaque. L’arrêt de la respiration survient bien à un moment précis qui amenait à parler du « dernier souffle » avec lequel la vie s’en va.

  • La mort comme provocation

    Les débats actuels sur la mort provoquée peuvent apparaître comme une esquive de la dimension provocatrice de la mort. Il est étonnant de constater que l’on dit de moins en moins de quelqu’un qu’il est mort. On préférera dire qu’« il n’est plus là », qu’« il est parti », qu’« il nous a quitté », ou encore qu’« il a disparu ».

  • La mort comme départ, la mort comme disparition

    Messe de funérailles Par Laurent Denizeau, Docteur en Sociologie et Anthropologie à l’Université Catholique de Lyon   Deux métaphores reviennent régulièrement dans notre rapport contemporain à la mort : La mort comme départ et la mort comme disparition. La métaphore du départ se retrouve dans des  expressions comme : « Il est parti », « Il nous a quitté ». Comme […]

  • Comment bien mourir ?

    Par Laurent Denizeau, Docteur en Sociologie et Anthropologie à l’Université Catholique de Lyon   La grande question pour un mourant, c’est « comment bien mourir ? » et ce n’est pas une question contemporaine. Mais « bien mourir » aujourd’hui c’est « mourir dans la dignité ». Ce qui est étonnant, c’est que l’on se pose la question du mourir dans la dignité […]

  • Ritualité et ritualisation de la mort

    Par Laurent Denizeau, Docteur en Sociologie et Anthropologie à l’Université Catholique de Lyon. La professionnalisation du funéraire engendre une logique de concurrence qui encourage une diversification des offres rituelles en fonction des demandes. Il s’agit alors pour les professionnels du funéraire de produire un rite adapté. Bien souvent, l’« expert en rituel » construit un rite funéraire en fonction […]

  • 7 octobre 2015 : Messe de funérailles. Rite de la lumière, qui consiste à prendre la flamme du cierge pascal pour allumer les cierges qui entourent le cercueil. Egl. Saint-Jean-de-Montmartre. Paris (75), France. October 7th, 2015: Funeral mass. Church of St-Jean-de-Montmartre, Paris, France.

    La psychologie du deuil en quatre étapes

    La perte d’un être cher provoque chez la personne endeuillée un choc qui déstabilise plus ou moins profondément l’équilibre personnel et les relations. L’expression courante « faire son deuil » dit maladroitement le processus psychologique qui permet peu à peu à chacun de se reconstruire pour retrouver un nouvel équilibre. Mais la perte d’un proche n’est jamais l’oubli et la reconstruction à opérer n’est jamais un retour à la stabilité connue avant l’épreuve.

  • Les implications psychologiques de la crémation

    La crémation est un problème d'actualité dans notre pays pour deux raisons qui découlent l'une de l'autre. D'une part sa fréquence augmente de manière exponentielle tandis que, de ce fait, la population se trouve de plus en plus souvent confrontée à son absence ou à son défaut de ritualisation, un véritable vide rituel.

Approfondir votre lecture

  • Accueil

    Temps ordinaire dimanche 17 octobre Il se déploie à 2 périodes distinctes de l’année liturgique. En effet, entre le baptême du Seigneur et le mercredi des Cendres, puis entre la Pentecôte et l’Avent, se déroule le temps dit « Ordinaire », au sens d’habituel (ordinarius) familier, proche du déroulement quotidien de l’existence. Il est jalonné d’un […]

  • Sacrements

    La pastorale sacramentelle est un processus ecclésial qui demande d’accueillir les personnes, de favoriser leur progression, de célébrer le sacrement et de se préoccuper de sa réception dans la durée. Elle initie aux symboles des chrétiens et au langage divin qui structure les personnes en corps ecclésial. En effet, la foi atteint la communion aux […]

  • Le Mariage

    Le mariage est instauré par l’alliance conjugale, c’est-à-dire le consentement irrévocable des deux époux, par lequel, librement, ils se donnent et se reçoivent mutuellement. Cette union spécifique de l’homme et de la femme exige, ce que requiert aussi le bien des enfants, l’entière fidélité ainsi que l’unité indissoluble du lien matrimonial.

  • Les funérailles

    C’est le mystère pascal du Christ que nous célébrons lors des funérailles de nos frères.

  • L’Ordre

    Le ministère ecclésiastique, institué par Dieu, est exercé dans la diversité des ordres par ceux que déjà depuis l’antiquité on appelle évêques, prêtres, diacres (LG 28). La doctrine catholique, exprimée dans la liturgie, le magistère et la pratique constante de l’Église, reconnaît qu’il existe deux degrés de participation ministérielle au sacerdoce du Christ : l’épiscopat et le presbytérat. Le diaconat est destiné à les aider et à les servir.

  • La Messe

    La Messe est la célébration au cours de laquelle les fidèles participent à la liturgie de la Parole et à la liturgie eucharistique où est perpétué le sacrifice du corps et du sang du Christ. Le sacrement de l’Eucharistie est « source et sommet de toute la vie chrétienne

  • Devenir chrétien par les sacrements de l’initiation chrétienne

    Comment devenir chrétien ? Les sacrements de l’initiation chrétienne, trois sacrements qui forment un tout : Baptême, Confirmation, première Eucharistie.

  • Flux RSS

    Vous gérez le site internet d’un diocèse ou tout autre site institutionnel, et souhaitez présenter à vos visiteurs l’actualité du site Liturgie et Sacrements ? Nous vous proposons pour cela d’utiliser nos flux RSS (Really Simple Syndication) générés par grands thèmes abordés sur ce site.

  • Initiation chrétienne

    Par les sacrements de l’initiation chrétienne, les hommes, délivrés de la puissance des ténèbres, morts avec le Christ, ensevelis avec lui et ressuscités par lui, reçoivent l’Esprit d’adoption des fils et célèbrent avec tout le peuple de Dieu le mémorial de la mort et de la résurrection du Seigneur.

  • Le Baptême

    Par le baptême, les hommes deviennent un seul corps dans le Christ pour former le peuple de Dieu. Ils reçoivent le pardon de tous leurs péchés et, arrachés à la puissance des ténèbres, ils passent de la condition humaine dans laquelle ils naissent comme fils d’Adam à l’état de grâce et d’adoption des fils de […]

  • Initiation chrétienne des adultes

    Par le baptême, les hommes deviennent un seul corps dans le Christ pour former le peuple de Dieu. Ils reçoivent le pardon de tous leurs péchés et, arrachés à la puissance des ténèbres, ils passent de la condition humaine dans laquelle ils naissent comme fils d’Adam à l’état de grâce et d’adoption des fils de […]

  • Baptême et Première communion des enfants

    Par le baptême, les hommes deviennent un seul corps dans le Christ pour former le peuple de Dieu. Ils reçoivent le pardon de tous leurs péchés et, arrachés à la puissance des ténèbres, ils passent de la condition humaine dans laquelle ils naissent comme fils d’Adam à l’état de grâce et d’adoption des fils de […]

  • Questions théologiques et pastorales sur le baptême

    Les questions théologiques et pastorales posées par le baptême, qu’il soit délivré aux petits enfants, aux enfants en âge scolaire comme aux adultes.

  • Fonctions et ministères pour le baptême

    Mieux comprendre les rôles et fonctions des laïcs et ministres de culte engagés dans le sacrement du baptême aux côtés du catéchumène.

  • Temps et lieux pour baptiser

    Tout baptême induit des notions d’espace et de temps qu’il est important d’approfondir pour sublimer la préparation et la célébration de ce sacrement.

  • Louis-Marie Chauvet (Père)

    Curé de paroisse dans le diocèse de Pontoise, il est professeur honoraire de l’Institut catholique de Paris (ICP). Ses travaux ont porté sur la théologie sacramentaire et la liturgie. Voir tous ses articles.

  • Odette Sarda (sœur)

    Biographie Théologienne appartenant à la congrégation des Dominicaines. Depuis 2012, elle est chargée du catéchuménat dans le diocèse de Marseille, après avoir été pendant plus de 20 ans responsable au Service national de pastorale liturgique et sacramentelle, de l’Initiation chrétienne et en particulier du baptême des petits enfants. Elle a également été en charge du dossier […]

  • Sophie Gall-Alexeeff

    Enseignante en liturgie et théologie sacramentaire et directrice adjointe de l’Institut supérieur de sciences religieuses (IER) de l’Institut catholique de Paris (ICP).

  • Christophe de Dreuille (père)

    Biographie Supérieur du séminaire d’Aix-en-Provence

  • Jean-Claude Reichert (Père)

    Prêtre du diocèse de Strasbourg, professeur à l’Institut supérieur de liturgie (ISL) (Theologicum de l’Institut catholique de Paris).

  • Philippe Barras

    Biographie Directeur-adjoint de l’ISL, du CIPAC de Lille et directeur de rédaction de La Maison-Dieu.

  • Pascal Sarjas (abbé)

    Ancien responsable PLS du diocèse de Metz et actuel recteur du Grand Séminaire de Lorraine situé à Metz. Voir tous ses articles

  • Michèle Clavier

    Biographie Théologienne, Université catholique de Lille.

  • Roland Lacroix

    Biographie Enseignant à l’Institut supérieur de pastorale catéchétique (ISPC – ICParis), responsable du catéchuménat dans le diocèse d’Annecy.

  • Pierre Faure

    Biographie Diacre jésuite, responsable du Centre spirituel de Penboc’h dans le diocèse de Vannes.