• 1. Vivre la fin de l’année liturgique

    1

    4 novembre 2020 – Les ultimes semaines de l’année liturgique ne se contentent pas d’égrener les dernières minutes qui restent à vivre. (…) Elles offrent une véritable pédagogie afin de saisir, alors que ces temps sont les derniers, comment le monde n’avance pas vers sa perte, mais vers la plénitude de la communion avec Dieu.

  • Fleurir en la fête du Christ-Roi

    Fleurir fête Christ Roi

    A la fin de l’année liturgique, avec le trente-quatrième dimanche du Temps ordinaire, l‘Église nous invite à célébrer la solennité du Christ-Roi. Le titre de la fête semble évoquer la puissance de Dieu. Pourtant, nous célébrons celui qui n’exerce pas un pouvoir de domination mais qui révèle sa royauté en s’offrant lui-même cloué sur une croix.

  • Proposition de chants pour la Solennité du Christ, Roi de l’Univers

    Partition 4

    Dans les cotes définissant le temps liturgique, les thèmes et les rites, il n’existe pas (ou pas encore) de lettre spécifique à la solennité du Christ Roi. Mais plusieurs chants ayant le texte approprié, appartenant à la liste des promotions épiscopales, au CNA ou édités récemment, sont possibles.

  • La fête du Christ roi de l’univers comme célébration du Mystère Pascal

    Février 2016 : Christ Pantocrator de la cath. Santa Maria Nuova (Sainte Marie la neuve) de Monreale, Sicile, Italie.

    C’est avec la fête du Christ-Roi de l’Univers, instituée en 1925 par le Pape Pie XI, que s’achève l’année liturgique.

  • Quas Primas, lettre encyclique de l’institution d’une fête du Christ-Roi

    30 novembre 2007: Benoît XVI signant son encyclique "Spe Salvi", Rome, Vatican.

    Le 11 décembre 1925 , le Pape Pie XI instaurait la fête du Christ-Roi de l’Univers par l’encyclique Quas Primas. LETTRE ENCYCLIQUE DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE XI « L’INSTITUTION D’UNE FÊTE DU CHRIST-ROI » Aux Patriarches, Primats, Archevêques, Evêques et autres ordinaires de lieu, en paix et communion avec le Siège apostolique. 1. […]