• L’Esprit Saint dans la liturgie

    Le dernier samedi du Temps pascal, l’oraison d’ouverture de la messe nous fait demander : « Au terme de ces fêtes pascales, accorde-nous, Dieu tout-puissant, de garder la Pâque de ton Fils présente dans toute notre vie. »

  • Dans les temps qui courent, oser chanter l’espérance

    13 mai 2020 – Combien de fois a dû résonner depuis le début de la crise sanitaire, dans la douleur et l’absence des proches, l’antienne du De Profundis : « Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole »1? La vertu théologale de l’espérance vient nous chercher au plus profond de notre foi en ce temps de confinement. (…)

  • La Vigile de Pentecôte, selon la nouvelle traduction du Missel Romain

    Voici le formulaire de la Vigile de la Pentecôte, selon la nouvelle traduction du Missel Romain, qui pourrait être utilisé dans le cadre de la célébration exceptionnelle des sacrements de l’initiation chrétienne à la Vigile de la Pentecôte du 30 mai 2020.

  • En temps d’épidémie, célébrer les scrutins et l’Initiation Chrétienne des Adultes

    19 mars 2020 – Le contexte épidémique dans lequel l’Église vit le Carême cette année modifie profondément l’ultime étape de la préparation des catéchumènes au baptême ainsi que la célébration des sacrements de l’Initiation chrétienne.

  • Pentecôte et fêtes du Seigneur : le répertoire musical historique dans la liturgie

    Voici une proposition de répertoire historique pour la Pentecôte et les Fêtes du Seigneur qui jalonnent le Temps Ordinaire : la Sainte Trinité fêtée le dimanche qui suit la Pentecôte, et la Solennité du Saint Sacrement le jeudi ou le dimanche suivant l’octave de Pentecôte.

  • Célébrer la Pentecôte

    La réforme liturgique du concile Vatican II a modifié bien des choses et, entre autres, la façon de célébrer la Pentecôte. On a voulu d’abord insister sur l’unité du temps pascal. Nous redécouvrions cette unique fête de cinquante jours, avec deux sommets, Pâques et la Pentecôte.

  • Naître aujourd’hui à la vie de Dieu : le mystère pascal

    À la fin de l’été 1993, je travaillais avec un groupe d’étudiantes et d’étudiants de l’Institut de pastorale de Montréal sur les rapports entre liturgie et justice sociale. Alors que je tentais de leur expliquer ma compréhension de leur articulation dans leur commun enracinement dans le mystère pascal, je fus interrompue par un participant – un animateur de pastorale très engagé – qui me lança :

  • Le rite pénitentiel et l’aspersion durant le Temps pascal

    On a tous vu, une fois ou l’autre, au début d’une célébration eucharistique solennelle ou télévisée, le président asperger généreusement l’assemblée d’eau bénite. Utilisant souvent un bouquet de branches de cèdre ou d’olivier, il s’exécute en traversant la foule tandis qu’un chant festif souligne le caractère baptismal de l’action posée.

  • Mémoire de Marie, Mère de l’Eglise, le lundi de Pentecôte

    Vierge à l'Enfant Cathédrale Sainte Geneviève. Nanterre

    Conformément à la volonté du Pape, la mémoire de Marie Mère de l’Église est désormais obligatoire pour toute l’Église de rite romain, le lundi après la Pentecôte, cette année le 1er juin 2020.

  • Mai, le mois de Marie dans l’année liturgique

    Le mois de Marie est né à Rome autour du Collège romain tenu par les jésuites, avant d’atteindre la France seulement à la veille de la Révolution. C’est au XIXe siècle qu’il s’est vigoureusement implanté avec la multiplication des missions paroissiales, les congrégations mariales dans les collèges, et le développement de la dévotion mariale.

  • La célébration de la Pentecôte dans l’Histoire

    Comment était célébrée la fête de la Pentecôte par les premiers chrétiens puis par les nombreuses communautés chrétiennes qui se sont succédées au cours des siècles jusqu’à la liturgie post-Vatican II ?

  • Les évangiles des huit dimanches du Temps pascal

    Les évangiles des huit dimanches « entre Pâques et Pentecôte nous révèlent un itinéraire qui donne au peuple de Dieu les vivres nécessaires pour parcourir ce temps « intermédiaire ». L’Église y fait l’expérience de la proximité du Ressuscité, tous les jours jusqu’à la fin du monde … en attendant précisément son retour dans la gloire.

  • Des Cendres au feu de la Pentecôte

    La logique naturelle veut que l’on passe du feu aux cendres ; du feu chaleureux, qui consume tout, aux cendres inertes et froides. Le feu consume ce qui le fait vivre si bien qu’il en meurt. La liturgie nous fait entrer dans une autre logique, la logique divine, qui met à mal nos idées préconçues sur le feu et la cendre. Commencé par la cendre, le grand cycle pascal fait jaillir un feu qui ne s’éteint pas et, ce faisant, il structure l’expérience chrétienne.

  • A la suite du Temps pascal, accueillir la nouveauté de Dieu dans la liturgie

    Avant d’entrer dans le Temps ordinaire, à la fin du Temps pascal, la liturgie nous donne à prier une très belle oraison de collecte, celle du samedi précédant le jour de Pentecôte : « Au terme de ces fêtes pascales, accorde-nous, Dieu tout-puissant, de garder la Pâque de ton Fils présente dans toute notre vie. »

  • Proposition de chants pour la Pentecôte

    A partir des promotions épiscopales de chants liturgiques, voici ce que le Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle suggère pour la Pentecôte, fêtée cinquante jours après Pâques.

  • Vivre des dons et des fruits de l’Esprit Saint

    L’Esprit Saint, ou Esprit de Dieu, ne peut se séparer du Père et du Fils. Il se révèle avec Jésus de Nazareth, le Christ, mais il peut aussi se révéler de façon propre. Il est une personne au sein du Dieu unique et Trinité. Il se définit plutôt par ce qu’il fait : il est le “vecteur” ou ce qui permet l’action de Dieu. Il est comme la présence agissante de Dieu. Il est aussi le lien entre Dieu Père et Dieu Fils, et nous le voyons dans le lien entre Jésus-Christ et son Père. C’est par cet Esprit que Jésus a agi pendant les quelques années de son ministère.

  • Fleurir la Pentecôte

    Nous venons de vivre les 50 jours de Pâques « comme un seul grand dimanche » et la fête de la Pentecôte vient mettre le point d’orgue à cette cinquantaine pascale qui s’achève au soir de Pentecôte. Pendant ce temps, le cierge pascal a été mis à l’honneur et son fleurissement a été somptueux.

  • Fleurir la liturgie au printemps

    Comment fleurir en liturgie au printemps ? Le printemps, saison du renouveau, où les couleurs réapparaissent, est aussi la saison de la grande fête chrétienne de Pâques.