Décès du frère Frédéric Debuyst

Les funérailles du Frère Frédéric Debuyst ont été célébrées le samedi 16 décembre 2017 dans son monastère de Saint André de Clerlande (Belgique).

Frédéric Debuyst

Né à Wemmel le 10 octobre 1922,
entré à l’abbaye de Saint-André en 1943
et ordonné prêtre le 1er août 1948,
Il est décédé le 12 décembre 2017

Fr. Frédéric Debuyst, moine bénédictin, a été le directeur de la revue « Art d’Eglise » de 1959 à 1980. Grand spécialiste du théologien et philosophe allemand Romano Guardini, il a lui aussi joué un rôle important dans le renouveau liturgique et publié de nombreux écrits. Il participa notamment à une nouvelle approche de l’architecture d’église.

Pour une présentation de sa vie et l’homélie des obsèques, rendez-vous sur le site de son monastère

Une interview de Frère Frédéric Debuyst à découvrir sur le site de Narthex

Approfondir votre lecture

  • Tabernacle de la Chapelle de la Communauté des filles de Saint Paul, par Bernard Leone.

    Le tabernacle, lieu de la présence

    Le mot « tabernacle » provient du latin tabernaculum qui signifie « tente ». Son emploi liturgique rappelle « la Tente de la rencontre » où Dieu rencontrait son peuple au désert. Moïse entre dans la tente quand il veut consulter le Seigneur, obtenir de lui une parole pour le peuple, « Le Seigneur ayant achevé de parler avec Moïse sur la montagne du Sinaï, il lui donna les deux tables de la charte, charte de pierre, écrite du doigt de Dieu » (Ex 31, 18), ou inversement pour intercéder en faveur de son peuple, (Nb 14), ou encore pour converser avec Yahvé, « Le Seigneur s’entretenait avec Moïse face à face, comme un ami parle à son ami » (Ex 33, 11).

  • Assemblée installée sous forme enveloppante à l'occasion de la messe célébrée à Saint Ignace à Paris dans le 7ème arrondissement.

    Quand les hommes se rassemblent

    Messe célébrée à Saint-Ignace, Paris 7e Par Joseph Gélineau, († 2008) père jésuite, liturgiste et compositeur de musique sacrée. Espace, fonction, signification Quand des hommes se rassemblent, ils occupent un espace délimité, qu’il soit à ciel ouvert ou abrité. On peut, dans chaque cas, mesurer cet espace et le circonscrire. C’est le point de vue […]

  • Baptistère de Notre-Dame de l'Arche d'Alliance (Paris XVe)

    Lieux du baptême : observations sur l’évolution d’une pratique

    Baptistère de Notre-Dame de l’Arche d’Alliance (Paris XVe) Par Jean-Pierre Allouchéry, prêtre, ancien responsable de la CDAS de Versailles, et Isabelle Renaud-Chamska   Jean baptisait dans le Jourdain. C’est ainsi que Jésus descendit dans le fleuve pour être baptisés. L’iconographie paléochrétienne puis médiévale est explicite : à côté de lui nagent les poissons. Certaines images représentent […]

Sur eglise.catholique.fr

Tous les dossiers