Approfondir votre lecture

  • Tabernacle de la Chapelle de la Communauté des filles de Saint Paul par Bernard Leone

    Le tabernacle, lieu de la présence

    Le mot « tabernacle » provient du latin tabernaculum qui signifie « tente ». Son emploi liturgique rappelle « la Tente de la rencontre » où Dieu rencontrait son peuple au désert. Moïse entre dans la tente quand il veut consulter le Seigneur, obtenir de lui une parole pour le peuple, « Le Seigneur ayant achevé de parler avec Moïse sur la montagne du Sinaï, il lui donna les deux tables de la charte, charte de pierre, écrite du doigt de Dieu » (Ex 31, 18), ou inversement pour intercéder en faveur de son peuple, (Nb 14), ou encore pour converser avec Yahvé, « Le Seigneur s’entretenait avec Moïse face à face, comme un ami parle à son ami » (Ex 33, 11).

  • 26 août 2015 : Fin du déploiement de la cathédrale Notre-Dame de Créteil, dans le cadre des "Chantiers du Cardinal". L'autel. Créteil (94), France.

August 26, 2015: Deployment of Notre-Dame de Créteil Cathedral. Créteil (94), France.

    L’autel au cœur de la liturgie

    Lorsqu’elle traite de la « disposition de l’église en vue de la célébration communautaire », la Présentation générale du Missel romain (PGMR) part d’une grande vision de l’assemblée liturgique : « Le Peuple de Dieu, qui se rassemble pour la messe, forme une assemblée organique et hiérarchique » et « s’exprime par la diversité des fonctions et des actions. » (PGMR n° 257)

  • Ambon de la cathédrale de Reims.

    Comment rédiger un programme pour la création d’un ambon ?

    La Commission Diocésaine d’Art Sacré de Paris propose une aide à la rédaction d’un programme pour la création d’un ambon et développe quatre points d’attention majeurs.