• Fleurir le jour de Noël

    Eleagnus, chrysanthèmes tokyo jaunes, chrysanthèmes blancs et feuilles de bergenia.

    Les lectures du jour de Noël, le 25 décembre, nous parlent d’un « messager qui annonce la paix », la joie de l’universalité du salut « pour toutes les nations » (Isaïe 52, 7-10). L’évangile (Jn 1, 1-18) insiste sur la Parole : « Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu » ; « Lumière des hommes » à laquelle Jean-Baptiste va rendre témoignage.

  • La composition florale en liturgie

    Arbre de Judée, dahlia et feuilles de bergenia.

    Les fleurs, dans une célébration, ne sont ni pur ornement ni homélie. Quel est leur rôle liturgique ? En lien avec la liturgie du dimanche ou de la fête célébrée, la composition florale est le fruit de la méditation des textes proposés par cette liturgie et de la prière contemplative, prière qui se prolonge au moment du choix des divers éléments, du contenant, des feuillages et des fleurs.

  • Fleurir le cierge pascal

    composition-florale-cierge

    Après le long temps de Carême, au terme de la semaine sainte, voici Pâques. Lors de veillée pascale et de la messe du jour de Pâques, l’assemblée est invitée à une participation active et joyeuse. Le chant de l’Exultet ouvre un accès au cœur de l’année liturgique, il proclame la victoire de la lumière sur les ténèbres, de la vie sur la mort.

  • Fleurir au Temps pascal

    Composition florale autour du cierge pascal.

    Le Temps pascal est une dilatation du jour de Pâques, cinquante jours célébrés dans la joie et l’exultation comme si c’était un jour de fête unique ou mieux un grand dimanche (Saint Augustin). En méditant les textes de ces jours de fête, je retiens des mots qui inspireront la forme, le choix des feuillages et les couleurs des fleurs qui composeront le bouquet situé au pied du cierge pascal : Incarnation – Résurrection- lumière – joie – espérance – force de l’Esprit – langage de feu des disciples du Christ.

  • Fleurir pour la fête de saint Pierre et saint Paul

    Compositions florales pour la fête de Saint Pierre et Saint Paul

    Saint Pierre et saint Paul, deux piliers de l’Église que la tradition chrétienne célèbre le même jour, le 29 juin.

  • Fleurir à la fête de la Croix glorieuse

    23 avril 2011: Décoration florale de la croix, paroisse Saint Séverin. Paris (75), France.

April 23, 2011: Flower arranging, Saint Séverin parish. Paris (75), France.

    La fête de la Croix glorieuse donne l’occasion aux personnes qui fleurissent l’église de glorifier et honorer la croix.

  • Fleurir pour les premières communions

    2 juin 2018 : Enfants en procession, une rose à la main, lors de la célébration des premières communions. Paroisse Saint Jean Baptiste de Belleville. Paris (75), France.

    Les premières communions des enfants catéchisés se font souvent au cours de la messe dominicale paroissiale, et parfois au cours d’une messe dite « des familles ». C’est un événement paroissial qui rassemble beaucoup de monde, y compris des personnes qui sont éloignées de l’église et d’une pratique liturgique. Le soin apporté à la beauté des lieux, et plus spécifiquement par les fleurs sera un gage d’accueil de ces personnes.

  • Session nationale pour les responsables diocésains PLS en avril

    Une session de formation organisée à la Maison des évêques de France en 2016.

    Une session de formation organisée à la Maison des évêques de France en 2016. Les prochaines journées de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle auront lieu les mardi 3 et mercredi 4 avril 2018. Cette session organisée par le SNPLS portera sur le thème « Mission, liturgie et ministères ». C’est un sujet important et d’actualité […]

  • Fleurir la nuit de Noël

    Fleurir l'Avent

    Noël, célébration de l’inattendu de Dieu qui s’est rendu visible dans l’existence de l’homme Jésus, est aussi la fête de l’émerveillement des enfants devant la crèche, des retrouvailles des familles, de l’espoir d’une fraternité universelle.

  • Fleurir en la fête du Christ-Roi

    Fleurir fête Christ Roi

    A la fin de l’année liturgique, avec le trente-quatrième dimanche du Temps ordinaire, l‘Église nous invite à célébrer la solennité du Christ-Roi. Le titre de la fête semble évoquer la puissance de Dieu. Pourtant, nous célébrons celui qui n’exerce pas un pouvoir de domination mais qui révèle sa royauté en s’offrant lui-même cloué sur une croix.

  • « L’Alliance, entre désert et jardin », session nationale Fleurir en liturgie en novembre

    23 avril 2011: Décoration du cierge pascal, paroisse St Ambroise, Paris (75), France.

April 23, 2011: Preparation of Easter Vigil, parish Saint Ambroise, Paris (75), France.

    Le département Fleurir en liturgie organise une session nationale de deux jours dont le titre est L’Alliance, entre désert et jardin. Elle se tiendra à la maison des Evêques de France, les mardi 21 et mercredi 22 novembre 2017.

  • Trois fondamentaux pour « fleurir en liturgie »

    Messe Chrismale dans le diocèse de Nanterre, 2016

    Cette intervention de Marie-Odile Lalo concluait la formation nationale du département Fleurir en liturgie de mars 2016. Dans le précédent article traitant du sens de la mission des personnes chargées du fleurissement de l’espace liturgique, l’accent est mis sur sept actions caractérisant cette mission. Nous voudrions maintenant dégager trois fondamentaux de « Fleurir en liturgie ».

  • Fleurir les églises en été

    03 juillet 2014 : Promenade dans la campagne. Petite fille tenant un bouquet de coquelicots à la main. Maurecourt (95), Val d'Oise, France.

July 03, 2014: A walk in the countryside. Maurecourt (95), France.

    Après le printemps au climat doux et parfois humide, aux tendres couleurs pastel, voici l’été, saison de la force et de l’explosion de la couleur.

  • Fleurir pour un mariage

    Idée de rencontre, complémentarité, choisir deux contenants identiques ou de taille différente, des végétaux s'étirant l'un vers l'autre

    Comment les équipes liturgiques peuvent-elles accompagner le fleurissement de l’église lors de la célébration d’un mariage ?

  • Fleurir au baptême

    398-fleurir baptême Laval

    Le baptême marque l’entrée du petit enfant ou du catéchumène dans la communauté chrétienne. Tout au long de la célébration, rites et symboles nous font entrer dans le mystère de l’amour de Dieu pour chacun et de son pardon.

  • Fleurir l’accueil

    29 novembre 2015 : Voyage apostolique du pape François en Afrique. Le pape François ouvre la porte sainte de la cathédrale de Bangui, dans un geste solennel pour la paix en Centrafrique et quelques jours avant l'ouverture du Jubilé de la Miséricorde. Bangui, République Centrafricaine.

    Franchir la porte, dit Bénédicte Bouley dans le n°370 de la revue Célébrer, est un appel à la vie, « la porte délimite deux espaces : l’un connu, visible, l’autre chargé du mystère de l’inconnu, de l’invisible, elle sous entend l’accueil, l’hospitalité ». Dans le même numéro Bernard Châtaignier sous le titre « l’architecture de l’église » nous dit : « chaque lieu est plus qu’un moment et peut être considéré comme une étape, un événement ». Nous y voilà, nous les fleuristes !

  • Fleurir le Temps ordinaire

    Mais fleurs Ciric 188486

    Entre le Baptême de Jésus et le mercredi des Cendres, puis entre la Pentecôte et l’Avent, se déploient deux périodes que l’Eglise appelle « le temps ordinaire ». Qu’est-ce à dire et comment fleurir la liturgie pendant ce temps ?

  • Fleurir en liturgie : le sens de notre mission

    La mission de Fleurir en liturgie

    « Fleurir en liturgie » est un service d’Église contribuant à la beauté de la liturgie. Quelles sont les attitudes qui caractérisent ce service d’Église ?

  • Faut-il fleurir pendant le Carême ?

    Fleurir en carême

    Quelle place pour un fleurissement de la liturgie pendant le temps du Carême ? Comment comprendre et traduire ce temps « au désert » ?

  • Comment fleurir pendant l’Avent ?

    Fleurir l'Avent

    L’Avent du mot « adventus » qui signifie : « venue, avènement » est la période pendant laquelle les fidèles se préparent à célébrer la venue du Christ à Bethléem, événement inouï et décisif pour notre humanité : Dieu se fait homme et partage de la naissance à la mort la condition humaine. C’est également la période qui oriente tout notre être vers le second avènement, celui de sa venue dans la gloire.