Qui sommes-nous ?

Logo_CEF_MonoLe site liturgie.catholique.fr est édité par le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle (SNPLS) de la Conférence des évêques de France (CEF).

Ce site a pour mission d’assurer sur internet la présence officielle de l’Eglise catholique de France en matière de liturgie et de pastorale sacramentelle, en vertu de la mission conférée au SNPLS par la Commission épiscopale pour la Liturgie et la Pastorale Sacramentelle, présidée par Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne, qui préside également l’Association épiscopale liturgique pour les pays francophones.

Mission et structure du SNPLS

Le département Pastorale liturgique et sacramentelle

Le SNPLS a la responsabilité de favoriser la vie liturgique en France en accompagnant les recherches indispensables, en formant les acteurs et en veillant aux différents besoins qui se font jour.

Cela se traduit par un travail de réflexion, d’écoute, de soutien, de conseil, d’éducation, de formation et d’accompagnement, en lien étroit avec les diocèses.

Le SNPLS assure aussi le secrétariat de la Commission Episcopale Francophone pour les Traductions et la Liturgie (CEFTL) qui a compétence pour publier les livres liturgiques en langue française sous l’autorité de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.

Cela se concrétise par la réalisation des Missels, Lectionnaires et Rituels.

Le SNPLS est composé d’une équipe de prêtres, religieux et laïcs, qui collaborent avec les délégués provinciaux et diocésains chargés de la pastorale des sacrements, de la musique liturgique et de l’art sacré.

Pastorale liturgique et sacramentelle

  • « Le Seigneur soit avec vous », les quatre salutations de la célébration eucharistique

    « Lorsque le chant d’entrée est fini, le prêtre, debout à son siège, fait le signe de la croix avec toute l’assemblée. Ensuite, en saluant la communauté rassemblée, il lui signifie la présence du Seigneur. Cette salutation et la réponse du peuple manifestent le mystère de l’Eglise rassemblée. » (Présentation générale du Missel romain, n° 50) Ce dialogue nous est familier et, par quatre fois, la célébration eucharistique le met en œuvre.

  • Accomplissement des écritures et liturgie dominicale

    « Accomplir les Écritures : depuis quelques années, cette formule attire et inquiète. » Présentant en ces termes le deuxième volume du grand œuvre de Paul Beauchamp, L’Un et l’Autre Testament : 2. Accomplir les Écritures, l’éditeur souligne la difficulté d’aborder un motif, dont on pressent par ailleurs l’intérêt, voire l’actualité, eu égard aux nouvelles perspectives affectant la théologie biblique.

  • Apprendre à célébrer avec des enfants

    Paris (1er arrt) – Eglise Notre Dame de l’Assomption : messe de la Toussaint célébrée par le père Waclaw Szubert, responsable de la Communauté catholique polonaise de Paris Par Agnès Auguste   Apprendre à lire et à compter, apprendre à nager, apprendre à célébrer…un mot commun : “apprendre” pour des apprentissages très différents. Apprendre oui […]

Le département d’Art sacré

Lieu de réflexion et de formation, le département d’Art sacré a pour mission de veiller à la création artistique dans les églises : la justesse liturgique et la qualité esthétique des aménagements cultuels. Il dialogue aussi avec le ministère de la Culture et de la Communication et avec les collectivités locales pour trouver des solutions juridiques satisfaisantes dans les cathédrales et dans les églises qu’il faut aménager dans l’esprit de la réforme liturgique. Il est en lien étroit avec les Commissions Diocésaines d’Art Sacré (CDAS).

Art sacré

Le département de Musique liturgique

Il a pour mission de promouvoir un répertoire de chants liturgiques de qualité, de veiller à la formation des acteurs musicaux de la liturgie et à leur juste place. Il travaille avec des créateurs et collabore avec des associations et des revues. Avec les délégués provinciaux et diocésains, le département de Musique liturgique organise des stages de formation et participe à des projets ou à des réflexions sur les différents aspects de la musique liturgique. Il publie régulièrement des promotions de chants dans la revue Célébrer. Dans le cadre de sa mission de recherche, d’expertise et de formation, le SNPLS édite des revues, des guides pastoraux et des publications. Il participe aux travaux de l’Institut supérieur de liturgie de l’Institut catholique de Paris.

Pour remplir cette mission, deux membres du SNPLS : Benoît Baumgartner, responsable, et Agnès Pinardel-Minier, adjointe du département Musique liturgique.

Musique liturgique

Le département Service de l’autel

Rattaché au SNPLS au nom du service de la liturgie, le département Service de l’autel a, dans sa mission au service des évêques de France :

  • Un rôle d’accompagnement  des référents diocésains Servants d’autel et de ceux, dans les paroisses, qui animent des groupes de servants, en leur fournissant des éléments objectifs leur permettant d’exercer pleinement leur responsabilité ;
  • Un rôle d’expertise basée sur la légitimité du SNPLS en matière de liturgie ;
  • Un rôle de formation spirituelle et théologique avec mise en œuvre de données pédagogiques.

Au sein du SNPLS, le père Laurent Jullien de Pommerol, prêtre du diocèse de Lyon, est chargé de cette mission. Un noyau national complète cette organisation pour animer les travaux.

Service de l'autel

  • Le pèlerinage national des servants à Rome reporté à 2022

    La Conférence des évêques de France a décidé de reporter à nouveau le pèlerinage national des servants. Il aura donc lieu à Rome du 22 au 26 août 2022

  • La pastorale des servants d’Autel au service de la transformation missionnaire des paroisses

    Le P. Philémon MUTWARE s’est appuyé sur un lancement d’une pastorale des servants d’Autel pour élargir la vie paroissiale à toutes les générations. Dans les paroisses rurales les plus éloignées des grands centres urbains, la vitalité des paroisses n’est pas une fatalité. En quelques mots ils nous expliquent les étapes et les fruits attendus d’un tel renouvellement dynamique dont les fruits sont déjà visibles en quelques semaines.

  • Servants d’autel : le calendrier 2021 est paru !

    Le calendrier 2021 des servants d’autel est paru. Il est disponible depuis le mois de septembre. Cette année, il est entièrement orienté vers la préparation du pèlerinage national des servants d’autel reprogrammé du 23 au 27 août 2021.

Le département Fleurir en liturgie

Il a pour mission d’apporter des techniques spécifiques de fleurissement propres aux espaces liturgiques pour les célébrations.

Ainsi, il assure dans la durée :

  • l’accompagnement et la formation des équipes diocésaines pour une meilleure intelligence de ce que l’Eglise demande en matière liturgique ;
  • le partage, la diffusion et la mutualisation des idées et pratiques notamment par l’organisation de journées nationales d’étude et de réflexion.

Le département Fleurir en liturgie est un lieu d’expertise apportant son concours aux diocèses ainsi qu’aux autres départements du SNPLS en participant à la recherche de la beauté de la liturgie.

Fleurir en liturgie

  • Fleurir le temps de Pâques

    Alléluia ! Christ est ressuscité ! La Vie a vaincu la mort ! Une bonne nouvelle qui se chante, qui se danse et fait déborder de joie l’Eglise tout entière ! Résurrection ! … Lumière, paix, couleurs, élan, beauté, abondance, recueillement aussi !

  • Fleurir : la liturgie est première

    De l’Art floral au service de la Liturgie à « Fleurir en Liturgie », notre démarche a évolué. La liturgie est première et la technique florale est à son service. Il nous est indispensable de savoir :

Un mois, un diocèse

Approfondir votre lecture

  • 3. Vivre Noël : messe de Minuit, messe du Jour

    Décembre 2020 – C’est en nous, au plus bas, que Jésus s’invite cette nuit : Descend vite ! Aujourd’hui il faut que je demeure chez toi (Lc 19, 5). Le Mystère de Noël est donc abyssal : en nous comme en Dieu. (…)

  • 4. Vivre l’Octave de Noël et fêter la Sainte Famille

    Décembre 2020 – L’Octave de Noël, c’est Noël dans le cœur de Marie, dans le prisme de son regard, dans l’embrasure de sa maternité. Il est heureux que l’An neuf commence dans ce « point de vue » que la première concernée par le Mystère a patiemment élaboré.

  • 5. Vivre l’Epiphanie et le Baptême du Christ

    Décembre 2020 – L’Épiphanie, traditionnellement fixée au 6 janvier, est l’ancêtre et la doyenne de Noël : c’est cette fête qui est apparue la première, en Orient, avant que celle du 25 décembre ne vînt en quelque sorte la concurrencer.