Christiane Chaylard

avatar femmeBiographie

Membre du bureau de Fleurir en liturgie dans le diocèse de Grenoble-Vienne.

Tous les articles de l'auteur

  • composition-florale-cierge

    Fleurir le cierge pascal

    Après le long temps de Carême, au terme de la semaine sainte, voici Pâques. Lors de veillée pascale et de la messe du jour de Pâques, l’assemblée est invitée à une participation active et joyeuse. Le chant de l’Exultet ouvre un accès au cœur de l’année liturgique, il proclame la victoire de la lumière sur les ténèbres, de la vie sur la mort.

  • Fleurir l'Avent

    Fleurir la nuit de Noël

    Noël, célébration de l’inattendu de Dieu qui s’est rendu visible dans l’existence de l’homme Jésus, est aussi la fête de l’émerveillement des enfants devant la crèche, des retrouvailles des familles, de l’espoir d’une fraternité universelle.

  • 03 juillet 2014 : Promenade dans la campagne. Petite fille tenant un bouquet de coquelicots à la main. Maurecourt (95), Val d'Oise, France.

July 03, 2014: A walk in the countryside. Maurecourt (95), France.

    Fleurir en été

    Après le printemps au climat doux et parfois humide, aux tendres couleurs pastel, voici l’été, saison de la force et de l’explosion de la couleur.

  • 29 novembre 2015 : Voyage apostolique du pape François en Afrique. Le pape François ouvre la porte sainte de la cathédrale de Bangui, dans un geste solennel pour la paix en Centrafrique et quelques jours avant l'ouverture du Jubilé de la Miséricorde. Bangui, République Centrafricaine.

    Fleurir l’accueil

    Franchir la porte, dit Bénédicte Bouley dans le n°370 de la revue Célébrer, est un appel à la vie, « la porte délimite deux espaces : l’un connu, visible, l’autre chargé du mystère de l’inconnu, de l’invisible, elle sous entend l’accueil, l’hospitalité ». Dans le même numéro Bernard Châtaignier sous le titre « l’architecture de l’église » nous dit : « chaque lieu est plus qu’un moment et peut être considéré comme une étape, un événement ». Nous y voilà, nous les fleuristes !

  • Mais fleurs Ciric 188486

    Fleurir le Temps ordinaire

    Entre le Baptême de Jésus et le mercredi des Cendres, puis entre la Pentecôte et l’Avent, se déploient deux périodes que l’Eglise appelle « le temps ordinaire ». Qu’est-ce à dire ?

  • Fleurir l'Avent

    Comment fleurir pendant l’Avent ?

    L’Avent du mot « adventus » qui signifie : « venue, avènement » est la période pendant laquelle les fidèles se préparent à célébrer la venue du Christ à Bethléem, événement inouï et décisif pour notre humanité : Dieu se fait homme et partage de la naissance à la mort la condition humaine. C’est également la période qui oriente tout notre être vers le second avènement, celui de sa venue dans la gloire.

  • Fleurir pendant l'Avent

    Fleurir en hiver

    C’est le moment de contempler dans la nature l’architecture des arbres qui nous montrent leurs formes. Sachons les regarder, nous y verrons le côté dramatique du châtaignier, celui geignard du saule, l’élégance et la fierté du hêtre, la force du chêne ou du marronnier et tant de choses encore.

  • Fleurir en automne

    Fleurir en automne

    L’automne c’est le temps des feuilles qui sèchent et tombent en tourbillonnant, des châtaignes qui se fendent sous les pas. Pommes et poires sont à la fête, les noix, les figues et surtout le raisin abondent sur les marchés. Festival de rouge, de brun, c’est le temps des champignons et des odeurs d’humus. Les couleurs de l’été cèdent la place aux rouilles, orange, brun, or. Les tons dorés et chauds prennent la place des brillantes couleurs de l’été.

  • Avril 2006 : Arbre en fleur au village des Pruniers, France.

    Fleurir au printemps

    Printemps, saison du renouveau, les couleurs réapparaissent. Les giboulées peuvent encore se manifester, la nature s’éveille et ne demande qu’à verdir et faire sortir pousses et bourgeons endormis. Les prés se tapissent de primevères et de coucous. Le myosotis se rappelle à notre bon souvenir.