Serge Kerrien

avatar hommeBiographie

Diacre permanent du diocèse de SaintBrieuc-Tréguier, chargé de mission au Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle (SNPLS). Il a été délégué épiscopal au diocèse de Saint-Brieuc pour les questions de catéchèse et catéchuménat, pastorale sacramentelle et liturgique, formation, pèlerinages et pardons. Il a également été directeur-adjoint du CNPL (aujourd’hui SNPLS).

Tous les articles de l'auteur

  • 13 mars 2014 : Rameaux d'olivier, Paris (75), France.

    ABCdaire liturgique : le geste de paix

    Lorsque des participants peu habitués à la liturgie entendent l’invitation : « Dans la charité du Christ, donnez-vous la paix », certains sont surpris. Ils ne savent ni la raison du geste, ni la manière de le poser. Peut-on les aider à en saisir la portée ?

  • Geste de paix

    Dans la liturgie, des attitudes

    Chacun le sait d’expérience : la liturgie n’est pas spéculative. Elle est action qui s’adresse au baptisé dans toutes ses dimensions humaines : esprit, cœur et corps. Dans l’action liturgique, le chrétien s’engage tout entier et les gestes qu’il pose, les attitudes qu’il prend le conduisent à la contemplation.

  • 30 mars 2008: 26èmes assises nationales des EDC (Entrepreneurs et dirigeants chrétiens) sur le thème "Diriger et Servir", Marseille (13), France.

    Quelques gestes de la liturgie

    Dans la célébration liturgique, toute la personne est engagée et les gestes qu’elle pose revêtent autant d’importance que les mots, les chants, les silences. C’est un ensemble d’éléments variés qui fait accéder au mystère et entrer en relation avec Dieu.

  • Février 2016 : Christ Pantocrator de la cath. Santa Maria Nuova (Sainte Marie la neuve) de Monreale, Sicile, Italie.

    Le Gloire à Dieu

    Au Kyrie eleison succède, sauf pendant l’Avent et le Carême, l’hymne Gloire à Dieu. Ici, le chant n’accompagne pas le rite (il ne se passe rien pendant le chant) ; le chant est le rite. Cela aura des implications sur sa mise en œuvre.

  • 9 mars 2017 : Célébration de la messe, lors de la journée de rencontre nationale autour du synode sur "Les jeunes, la foi et le discernement des vocations". Eglise Saint Honoré d'Eylau, Paris (75), France.

    Le dimanche, jour du Seigneur

    Cette promesse du Christ continue à être entendue dans l’Eglise qui y trouve le secret fécond de sa vie et la source de son espérance. Si le dimanche est le jour de la Résurrection, il n’est pas seulement le souvenir d’un événement du passé : il est la célébration de la présence vivante du Ressuscité au milieu des siens (Dies Domini, 31).

  • 28 janvier 2011: Salutation lors de la messe, égl. Saint François d'Assise, Paris (75), France.

    « Le Seigneur soit avec vous », les quatre salutations de la célébration eucharistique

    « Lorsque le chant d’entrée est fini, le prêtre, debout à son siège, fait le signe de la croix avec toute l’assemblée. Ensuite, en saluant la communauté rassemblée, il lui signifie la présence du Seigneur. Cette salutation et la réponse du peuple manifestent le mystère de l’Eglise rassemblée. » (Présentation générale du Missel romain, n° 50) Ce dialogue nous est familier et, par quatre fois, la célébration eucharistique le met en œuvre.

  • procession

    Des processions, pourquoi ?

    Le spectacle offert dans les rues par les processions des rameaux, du Saint-Sacrement ou encore par celles des traditions populaires peuvent surprendre. Et des questions surgissent : pourquoi ces cortèges ? D’où viennent ces traditions ? Ont-elles encore un sens ? Quant aux processions qui se déploient pendant la messe, on peut se demander si elles n’encombrent pas inutilement les rites.

  • 5 mars 2017 : Bougie allumée, dans la basilique cathédrale de Saint Denis. Paris, (75), France.

    Lumière et flambeaux dans la liturgie

    Nous avons tous fait l’expérience de circuler la nuit, en pleine campagne. Pas de maison, pas de circulation, parfois du mauvais temps. Rien de tout cela n’est rassurant. Mais, au détour de la route, une lumière perce la nuit. Aussitôt elle lève l’inquiétude et réchauffe le cœur : dans l’obscurité, la vie est là, présente ; à ce qui pourrait paraître désert et mort, une vie est donnée. Alors, qu’en est-il de la lumière vive de nos liturgies ?

  • 23 mars 2012: Mains de femme en prière avec un chapelet sur un livre de psaumes.Egl. Saint Pierre de Montmartre, Paris (75), France.

March 23rd, 2012: Woman's hands praying with a rosary on an open book of psalms. Saint Pierre de Montmartre Church, Paris (75), France.

    Le temps ordinaire, un espace pour une conversion paisible

    L’année liturgique présente, dans sa structure, une alternance de temps forts, nettement caractérisés, et de temps dits « ordinaires ». Ces temps ordinaires n’ont cependant rien de quelconque. On n’y célèbre pas un aspect particulier du mystère chrétien, mais on y chemine au fil des jours vers le Père, dans la lumière du Christ, accompagnés par l’Esprit.

  • 4 février 2010 : "Les pèlerins d'Emmaüs" oeuvre du peintre d'ARCABAS, Musée d'Art Sacré Contemporain dans l'Egl. de Saint-Hugues-de-Chartreuse entièrement consacré aux oeuvres du peintres ARCABAS (travaux réalisés entre 1953 et 1991). Isère (38), France.

February 04, 2010 : The musée d'art sacré contemporain in the Ch. of Saint-Hugues-de-Chartreuse. Monumental paintings and creations by ARCABAS, painter born in 1926. Isère, France.

En publiant cette photo, vous vous engagez à verser des droits à l'ADAGP.

    L’année liturgique, chemin de conversion

    Chaque année, le temps liturgique nous fait parcourir tout le mystère du Christ. À travers le cycle pascal, les fêtes fixes, la succession des dimanches, ce sont les grands mystères de la foi que les chrétiens sont invités à célébrer. Il y a là comme une catéchèse permanente, un voyage initiatique qui permet aux baptisés de se réapproprier toutes les dimensions de leur foi, au cœur de leur propre histoire et de celle de l’humanité.

  • Baptistère de l'église Notre-Dame des Anges à Bordeaux (33)

    De l’usage du baptistère en dehors du baptême

    Depuis quelques années, les communautés chrétiennes ont pris conscience de l’importance du lieu du baptême. Et même si certains baptistères sont encore délaissés ou encombrés d’objets de toutes sortes, les curés et leurs équipes pastorales ont cherché et cherchent à redonner au baptistère toute sa place dans l’espace liturgique.

  • 16 mars 2008 : Bénédiction d'une famille lors de la messe du Dimanche des Rameaux célébrée par le p. Jean-Bernard sur le parvis de l'égl. Sainte Jeanne-D'Arc, Le Port (97), La Réunion, France.

Palm Sunday Mass celebrated by fath. Jean-Bernard on the square of Saint Jeanne-d'Arc's church - Ville du Port, La Réunion.

    Les bénédictions, solidement ancrées dans les traditions

    Beaucoup de chrétiens restent attachés aux bénédictions, surtout à celles qui sont fortement ancrées dans les traditions populaires ou les pardons. Pourtant, on peut se demander s’il faut bénir un bateau, des chevaux, les motos, une maison. L’Eglise a répondu en publiant en 1984 un Livre des bénédictions. Comment comprendre les rites de bénédiction ?

  • 19 mars 2016 : Distribution de boisson chaude lors d'une maraude effectuée par les bénévoles de l'association UNITED, qui retrouvent des sans-abri à la gare de Cergy-Préfecture (95), France.                                                         

March 19th, 2016: volunteers marauding to help homeless people.Cergy, France.

    Dimanche et diaconie

    L’Eucharistie, une fraternité à vivre : Faire mémoire du Christ, chaque dimanche, ne saurait se réduire au seul mémorial du repas pascal, sans prise en compte du lavement des pieds et de la recommandation du Seigneur : « C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous (Jn 13, 15) ».

  • Baptême 3

    Le dimanche, jour de baptême

    Nous poursuivons notre lecture des grandes lignes de la lettre apostolique du pape Jean-Paul II, Dies Domini, sur la sanctification du dimanche. S’interroger sur le lien entre dimanche et baptême contribue à revivifier le sens du dimanche et à éclaire nos pratiques pastorales.

  • 13 août 2009 : Dôme de l'Ascension édifié au XIIIe s., Jérusalem, Mont des Oliviers, Israël, Moyen-Orient.

13th of august 2009 : Dome of the Ascension. Jerusalem, Mount of Olives, Israel.

    Le dimanche, jour eschatologique

    Nous poursuivons notre lecture des grandes lignes de la lettre apostolique du pape Jean-Paul II, Dies Domini, sur la sanctification du dimanche, et nous nous interrogeons sur la dimension eschatologique propre à ce jour de la semaine.

  • Assemblée installée sous forme enveloppante à l'occasion de la messe célébrée à Saint Ignace à Paris dans le 7ème arrondissement.

    Le dimanche, jour de l’Église

    Nous poursuivons notre lecture des grandes lignes de la lettre apostolique du pape Jean-Paul II, Dies Domini, sur la sanctification du dimanche, et nous nous interrogeons sur la dimension ecclésiale de la liturgie dominicale.

  • 25 février 2017 : Mgr Michel AUPETIT, évêque de Nanterre, lors de la messe célébrée en l'église Notre Dame de Lourdes à Chaville (92), France.

    Le dimanche, jour de Dieu, jour de l’homme

    Le 31 mai 1998, le Pape Jean-Paul II offrait à l’Eglise sa lettre apostolique Dies Domini sur la sanctification du dimanche. Divisée en cinq chapitres, cette lettre rappelle les fondements du dimanche chrétien, la place essentielle de l’eucharistie dominicale, tout en prenant en compte les dimensions sociologiques du dimanche et son aspect prophétique.

  • Servants d'autel, au cours de la liturgie eucharistique.

    Une Semaine sainte surchargée

    Avec ses célébrations liturgiques et ses exercices de piété, la Semaine sainte connaît une forte implication des fidèles. La tentation est grande de profiter de leur présence pour ajouter aux rites prévus, de nouveaux rites qui saturent l’espace rituel, et ce, à des fins pédagogiques.

  • Mariage - bénédiction des époux

    Célébrer le mariage : le rite de la bénédiction nuptiale

    « Le prêtre ou le diacre, debout et tourné vers l’épouse et l’époux, appelle sur eux la bénédiction de Dieu. Ce rite n’est jamais omis ». (R 176).

  • 15 Juin 2012 : Mariage de Judith et Xavier célébré par Francis LAPIERRE, diacre permanent, en l'égl. Saint Pierre Saint Paul de Rueil Malmaison (92) France.

June 15th, 2012 :  Permanent deacon Francis LAPIERRE celebrates the marriage of Judith and Xavier in Saint Pierre Saint Paul ch. Rueil Malmaison (92) France.

    Célébrer le mariage : quand la bague devient alliance

    A la mairie, le « oui » prononcé devant Monsieur le Maire est suivi d’un échange de bague, sans formule particulière d’accompagnement à cet échange : on se « fait passer la bague au doigt », si l’on s’en tient à cette expression populaire signifiant que l’inconscient collectif voit dans le mariage une forme de privation de liberté personnelle plutôt que l’acte créateur d’une liberté nouvelle.

  • 15 Juin 2012 : Mariage de Judith et Xavier célébré par Francis LAPIERRE, diacre permanent, en l'égl. Saint Pierre Saint Paul de Rueil Malmaison (92) France.


June 15th, 2012 :  Permanent deacon Francis LAPIERRE celebrates the marriage of Judith and Xavier in Saint Pierre Saint Paul ch. Rueil Malmaison (92) France.

    Célébrer le mariage : la sixième bénédiction nuptiale

    Autrefois, la bénédiction nuptiale consistait essentiellement en une bénédiction de l’épouse. Le rituel, édité pour la francophonie en 2005, introduit, en plus des cinq bénédictions du rituel romain, une sixième bénédiction qui lui est propre. Comment cette bénédiction est-elle construite ? Quelle est sa dynamique ? Quelles en sont les spécificités ?

  • mariés de dos devant l'autel

    Célébrer le mariage : s’ouvrir à la prière

    La liturgie du mariage s’appuie sur un certain nombre de textes de prière : oraison d’ouverture, bénédiction des alliances, bénédiction nuptiale, prière des époux, prière universelle, prières propres à la célébration eucharistique. Voilà, sans aucun doute, une occasion offerte aux futurs époux de découvrir ou d’approfondir la prière chrétienne dans toutes ses facettes. Peu d’entre eux ont régulièrement participé aux célébrations depuis leur adolescence et le contexte propre aux mariages rend souvent difficile une atmosphère de recueillement. Leur faire découvrir les textes des prières enrichira leur perception du mariage ; cela leur permettra, et c’est essentiel, de retrouver la posture de la prière.

  • 18 octobre 2014 :  Le Notre Père lors du mariage d 'Anaïs et Jean-Baptiste célébré par le P. Jérémy RIGAUX à l'égl.Saint-Ambroise , Paris (75), France.

October 18, 2014: Anaïs and Jean-Baptiste's wedding.  Church of Saint-Ambroise, Paris, France.

    Célébrer le mariage : les formes de la prière

    Même si l’ensemble de la célébration sacramentelle est louange à Dieu et action de grâce, le rituel prévoit des temps plus spécifiques pour la prière des époux et de l’assemblée : la prière des époux, la prière universelle, le Notre Père. La succession de ces trois moments est souvent difficile à gérer. Pourtant, nous sommes en présence de trois formes assez différentes de prière destinées à des acteurs différents.

  • 29 mars 2016 : Un couple de touristes allemands allume une bougie dans l'église Saint Pierre. A la fois sanctuaire et église du Mont, cette petite église située en haut de la rue principale a assuré au cours des siècles la permanence de la prière chrétienne et de la dévotion à Saint-Michel sur le Mont. Le Mont Saint-Michel (50), France

    Après la célébration du mariage, poursuivre le chemin

    Pour beaucoup de couples, parfois même pour les acteurs pastoraux, la célébration du mariage est l’aboutissement du chemin de préparation, clôturant ainsi un état antérieur et inaugurant un nouvel état matrimonial. Cette manière de penser la célébration liturgique n’est pas fausse, mais elle occulte le fait que toute célébration liturgique est  à la fois « source et sommet » de la vie chrétienne.

  • 28 janvier 2014 : Adolescente lisant la Bible, France.

    Préparation et célébration du mariage : cheminer avec la Parole de Dieu

    Par Serge Kerrien, Diacre du diocèse de Saint Brieuc-Tréguier « Dans la préparation, […] les pasteurs s’efforceront d’évangéliser chez les futurs époux, dans la lumière de la foi, un amour mutuel et authentique. » « C’est avec les futurs époux eux-mêmes, selon l’opportunité, que l’on choisira les lectures d’Écriture Sainte qui seront expliquées dans l’homélie. » (Rituel du mariage n°20 […]

  • 26 juin 2010 : Accueil des époux lors du mariage de Laurène et Alexandre célébré par Francis LAPIERRE, diacre permanent, en l'égl. Saint Pierre Saint Paul, à Rueil Malmaison (92) France.

June 26 th, 2010 : Permanent deacon Francis LAPIERRE celebrate the mariage of Laurène and Alexandre in Saint-Pierre-Saint-Paul parish ch. Rueil Malmaison (92) France.

    Célébrer le mariage : accueil et rites d’ouverture

    Toute célébration liturgique commence par l’accueil, dont on ne mesure pas toujours l’importance. Ce temps donnera tout son sens à la demande sacramentelle, si les deux sont mis en écho, dans la célébration du mariage. C’est le moment où se joue souvent la qualité de la prière et l’attitude d’une assemblée trop rarement partie-prenante.

  • 24/25 Mai 2014 : Messe dominicale dans la grande chapelle lors du week-end de retraite pour des couples se préparant au mariage religieux. Abbaye d'Ourscamp (60), France.

May 24/25th, 2014: Marriage preparation retreat in Ourscamp Abbey (Servants of Jesus and Mary). Ourscamp (60) France.

    Fiançailles et anniversaires de mariage : des étapes sur un itinéraire

    Nous voici au terme de notre exploration du Rituel romain de la célébration du mariage et des possibilités qu’il offre pour préparer la célébration du sacrement. C’est un véritable itinéraire d’approfondissement de la foi que l’Église propose à celles et ceux qui viennent demander le sacrement. Cependant, la tentation reste forte encore de considérer la célébration du mariage comme un événement ponctuel, clos sur lui-même, en quelque sorte la « cerise sur le gâteau ».

  • 15 août 2010 : Prière universelle lors de la messe du 15 août, Abbaye d'Ourscamp (60), France. August 15, 2010 : mass celebrated at Ourscamp abbey, France.

    Les acteurs de la liturgie manifestent la diaconie du Christ

    Dans la célébration chrétienne, tout disciple, suivant en cela l’exemple du Christ serviteur, est appelé à se mettre au service de l’assemblée. Ce ne sont donc pas les seuls ministères d’évêque, de prêtre ou de diacre qui manifestent, la diaconie du Christ. De multiples acteurs ont à cœur de la rendre visible dans l’action liturgique. Mais ce service de la diaconie ne saurait être un service ordinaire.

  • 24 juin 2012 : Elevation de l'évangeliaire lors de la messe d'ordination diaconale célébrée en la cath. Saint André de Bordeaux (33), France

June 24, 2012 : Ordination of 5 deacons, cath. Saint André de Bordeaux (33), France

    Ordinations diaconales : quel lieu de célébration ?

    Comment choisir le lieu d’une ordination diaconale ? Les pratiques varient d’un diocèse à l’autre. Pourtant ce choix peut révéler une conception du ministère diaconal, de l’Église et de la liturgie.

  • 8 octobre 2011 : Un diacre nouvellement ordonné donne la communion lors de sa messe d'Ordination, Cath. Notre Dame, Paris (75) France.


October 8th, 2011 : Ordination of permanent deacons, Notre Dame Cath. Paris (75) France.

    Ordination diaconale : enracinement humain et inscription ecclésiale

    Fête de l’Église rassemblée autour de son évêque, l’ordination diaconale n’en est pas moins une fête pour celui à qui elle est conférée, pour sa famille, ses amis, ses relations sociales. Dans la célébration, la prise en compte de l’enracinement familial et social est légitime. Pour autant, il ne convient pas de personnaliser à outrance une célébration sacramentelle au risque de réduire la dimension ecclésiale de l’appel au ministère diaconal.

  • 19 novembre 2013 : Messe de rentrée des étudiants d'Ile-de-France à la cathédrale Notre-Dame, Paris (75), France.

November 19, 2013: Opening mass of the academic year in Notre Dame cath. Paris (75) France.

    Interpréter l’ordinaire, réflexions d’un organiste

    Flûtes, cromornes, cornets, anches viennent à peine d’avoir coloré le temps de Noël, et me voici confronté au Temps ordinaire. Les pleins jeux et tutti ont accompagné la joie pascale, et déjà le Temps ordinaire s’annonce, un long temps ponctué de quelques fêtes.

  • 30 mai 2017 : Membres de la communauté de l'Emmanuel lors de l'adoration du Saint Sacrement en l'église Notre-Dame d'Emeraude à Dinard (35), France.

    Les gestes d’adoration et l’adoration eucharistique

    Si vous ouvrez le dictionnaire au mot « adorer » vous lirez ceci : « Rendre un culte à un dieu, un objet divinisé ; aimer passionnément ; apprécier beaucoup ». La définition est large et peut concerner une divinité, une personne, un objet. Lorsque l’Eglise utilise le terme, chacun devine que l’adoration concerne Dieu et le Christ. Mais peut-être convient-il de rappeler ce que dit l’Eglise de l’acte d’adoration.

  • 29 juillet 2014 : Messe pour les pèlerins présidée par Mgr Marc STENGER, évêque, de Troyes, accompagnateur de Pax Christi, en l'église d'Ardevon lors du Pèlerinage pour la Paix. Ardevon (50), France.

July 29, 2014: Mass in Ardevon Church during the Peace pilgrimage to Mont-Saint-Michel to mark the 70th anniversary of the Normandy landings and the liberation of France. Ardevon, France.

    La participation active des fidèles durant la messe

    « La mère Église désire beaucoup que tous les fidèles soient amenés à cette participation pleine, consciente et active, aux célébrations liturgiques qui est demandée par la nature de la liturgie elle-même et qui est, en vertu de son baptême, un droit et un devoir pour le peuple chrétien » (Constitution sur la liturgie, n°14). Cette demande du Concile, bien reçue dans les communautés chrétiennes, suppose que chacun comprenne ce dont il s’agit lorsqu’on évoque la participation active des fidèles.

  • temps ordinaire

    L’ordinaire de la messe, du temps, du lieu

    Par Serge Kerrien, Diacre permanent et délégué épiscopal au diocèse de Saint-Brieuc pour les questions de catéchèse et catéchuménat, pastorale sacramentelle et liturgique, formation, pèlerinages et pardons   Le dictionnaire définit généralement « l’ordinaire » comme ce qui est habituel, sans grande surprise. A la limite, on penserait assez vite que ce qui est ordinaire ne présente […]

  • prière, chaise

    Chant et silence dans la liturgie

    Le titre pourrait sembler paradoxal. Pourtant, lorsque l’on parle du chant et de son rapport à la liturgie, la question du silence devient incontournable. Pourtant le silence fait partie intégrante de l’acte liturgique et de toute action musicale. Et l’expérience du silence est nécessaire pour que le chant prenne toute sa dimension.

  • Agneau de Dieu (Agnus Dei). Pierre gravée dans l'Eglise Notre Dame, Rivière, Indre et Loire (37), Centre, France.

    L’Agneau de Dieu et la fraction du pain

    « La fraction de pain commence après le rite de paix […] L’invocation « Agneau de Dieu » est ordinairement chantée par la chorale ou le chantre et le peuple y répond ou bien elle est dite à haute voix. Cette invocation accompagne la fraction du pain et peut donc être répétée autant de fois qu’il est nécessaire jusqu’à ce que le rite soit achevé.

  • 12 avril 2008: Jeune en prière lors du rassemblement organisé par "jeunesse 2000", 48 h pour Jésus avec les Franciscains du Bronx, Paris (75), France.

    Mise en oeuvre du Notre Père dans la liturgie eucharistique

    Dans la liturgie eucharistique, le Notre Père ouvre les rites de communion. Comme il est situé entre la doxologie chantée de la prière eucharistique et le chant de l’Agneau de Dieu, il est bon de s’interroger sur la pertinence ou non de le chanter et, si on le chante, sur le choix des formes musicales qui conviennent.

  • 9 mars 2017 : Célébration de la messe, lors de la journée de rencontre nationale autour du synode sur "Les jeunes, la foi et le discernement des vocations". Eglise Saint Honoré d'Eylau, Paris (75), France.

    Les acclamations : l’anamnèse

    Par Serge Kerrien, diacre du diocèse de Saint-Brieuc-Tréguier et conseiller pastoral au SNPLS. Le prêtre vient de dire ou de chanter le récit de l’Institution. Il poursuit en invitant l’assemblée à proclamer le mystère de la foi. Nous sommes au cœur de la liturgie eucharistique : c’est l’anamnèse.

  • 28 mars 2018 : Communion lors de la célébration de la messe chrismale. Paris (75), France.

    La place du chant de communion

    « Pendant que le prêtre consomme le sacrement, on commence le chant de communion … » (PGMR n° 86) L’habitude de chanter pendant la communion est très ancienne. Depuis les tout premiers siècles, le chant d’un psaume accompagnait la procession de communion.

  • 12 décembre 2009 : Psaume, lors de la messe célébrée à l'occasion du 10ème anniversaire de KTO, Cath. Notre Dame de Paris, Paris (75), France.

    Le psaume responsorial

    « La première lecture est suivie du psaume responsorial qui fait partie intégrante de la liturgie de la Parole, et a une grande importance liturgique et pastorale, car il favorise la méditation de la Parole de Dieu » (Présentation Générale du Missel Romain, n°61).

  • 28 mai 2016 : Ecclesia Cantic, rassemblement national des étudiants et jeunes professionnel autour du chant liturgique. Chef de choeur étudiant une partition musicale. Grenoble (38), France.

    Le Kyrie eleison

    Parmi les possibilités qu’offre le missel pour l’acte pénitentiel, le Kyrie eleison tient une place particulière. En effet les acclamations qu’il comporte sont exprimées en « nous », ce qui le situe d’emblée dans la dynamique ecclésiale du chant d’entrée.