• Un Missel pour chanter ?

    Le Missel romain, dans sa troisième édition typique, publié en français en 2021, présente la cantillation de la plupart des dialogues, acclamations et prières – bien davantage que dans la version précédente – au point que l’on peut l’envisager comme un Missel pour chanter la messe.

  • Les voies nouvelles de la pluriministérialité en liturgie

    Les voies nouvelles de la pluriministerialité en liturgie.
    Cet article réfléchit l’actualité et la fécondité de l’adage de saint Jean-Paul II « La liturgie, épiphanie de l’Église en prière » sous l’angle de la pluriministérialité qui s’exerce dans la célébration selon le Missel romain.

  • Comment choisir les chants d’une célébration ?

    L’animation des chants dans la liturgie est une lourde et belle responsabilité. Il s’agit d’aider l’assemblée à se mettre en présence de Dieu qui veut la rassembler. Alors chacun(e) fait bien sûr avec ses capacités, ce qu’il/elle aime, le temps disponible… Mais il est bon de se demander de temps en temps, à la fois […]

  • Agneau de Dieu, qui enlèves « les » péchés du monde

    Des petits changements ouvrent parfois de grands débats. Il en est ainsi de l’Agnus Dei dans la nouvelle traduction du Missel romain en usage

  • Avatars et interprétations de l’Orate fratres

    Contrairement à l’édition de 1970, la traduction française du Missel romain de 2021 donne deux possibilités pour le dialogue qui fait la transition entre la préparation des dons et la prière sur les offrandes.

  • Les “prières sur le peuple” à la fin de la messe

    Depuis la nouvelle traduction francophone du Missel romain entrée en vigueur en France en 2021, une oraison super populum est systématiquement prescrite pour les dimanches de Carême et proposée chaque jour de ce temps liturgique.

  • Le missel au service de l’art de célébrer la foi

    Le Missel n’est pas d’abord un texte à lire, ni même à méditer. Il est avant tout un livre-action qui vise à faire naître le véritable culte eucharistique afin que toute vie humaine s’y insère.

  • La dimension pascale de la messe, mémorial du sacrifice du Christ

    La célébration de la messe constitue bien le mémorial du sacrifice du Christ qui se donne en son Corps et en son Sang, perpétuant ainsi « le sacrifice de la Croix au long des siècles » comme le rappellent largement le concile Vatican II et le Missel romain issu de ce concile.

  • Les diverses élévations au cours de la messe

    La nouvelle version francophone du Missel romain est l’occasion de revisiter la lex orandi non seulement à travers les textes euchologiques, mais aussi à travers ses gestes et ses rites. Un geste de la célébration, celui de l’ostension, peut en particulier aider à entrer dans la dynamique propre de l’eucharistie et à comprendre la « connexion […]

  • La Maison-Dieu n°313 : Des ministères dans l’assemblée liturgique

    Le synode sur la synodalite engagé par le pape François pour l’Église universelle, commençant par des démarches diocésaines avec synthèses nationales puis continentales, a mis en avant un certain nombre d’interrogations, dont certaines touchent directement la liturgie. Le prochain dossier de La Maison-Dieu (n. 314) y reviendra. Mais, déjà, ce numéro s’intéresse à une question […]

  • Adoration eucharistique : chanter pour contempler le mystère pascal

    L’Eucharistie est action de grâce pour le mystère pascal du Christ. Cette compréhension du sacrement de l’eucharistie est décisive pour appréhender l’adoration eucharistique, et particulièrement le chant qui l’accompagne. Un discernement ici est nécessaire. L’Eglise en effet donne une place primordiale à la musique et au chant dans toutes les actions liturgiques, car « sous cette […]

  • Choisir des chants adaptés pour la procession de communion

    Le département musique du SNPLS propose d’approfondir trois chants adaptés pour fêter Marie, essentiellement dans la période de l’Avent. La visée en est : « un rite, un chant – discerner pour mieux choisir ».

  • La messe pas à pas…

    Et si nous profitions de la mise en œuvre de la nouvelle traduction du Missel romain pour faire grandir notre « goût » de la messe en 16 étapes ?

  • Vivre en communion : aller porter la communion

    Vous trouverez ici un guide pratique pour aller porter la communion aux malades, afin de rester en communion en dehors de la messe.

  • Vivre en communion : communier en dehors de la messe

    Plusieurs possibilités, enracinées dans le Rituel de l’eucharistie en dehors de la messe (AELF), peuvent permettre aux chrétiens de vivre une communion eucharistique, marquée par la dynamique communautaire. Les propositions qui suivent offrent quelques pistes possibles et qui restent à adapter selon les situations.

  • Vivre en communion : célébrer la liturgie des Heures

    Vous trouverez ici un guide pratique pour célébrer la liturgie des Heures, afin de rester en communion en dehors de la messe.

  • Vivre en communion : célébrer une liturgie domestique

    Vous trouverez ici un guide pratique pour célébrer une liturgie domestique, afin de rester en communion en dehors de la messe.

  • En dehors de la messe, vivre la communion et la fraternité

    Face aux multiples difficultés engendrées par la pandémie, qui obligent à repenser les liens sociaux et les modes d’expression de la fraternité humaine, le pape François invite à ne pas dissocier la manière de vivre sa foi dans une vie liturgique et la façon de la vivre dans une charité active. (…)

  • Catéchèse mystagogique de la messe : les dialogues

    Tu as certainement remarqué que, tout au long de la messe, le prêtre et l’assemblée ont dialogué à travers des phrases rituelles que tous connaissent. Toi-même, tu as certainement répondu avec les autres membres de l’assemblée : Et avec votre esprit, à la suite de : le Seigneur soit avec vous. C’est le dialogue le plus fréquent.

  • Catéchèse mystagogique de la messe : la prière sur les offrandes

    Souviens-toi de ce que tu as entendu après que le pain et le vin étaient apportés et présentés au prêtre. Le prêtre a cantilé  :  « Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. »
    Tu t’es levé et, à ton tour, tu as cantilé ta réponse :  « Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Église. »

  • Liturgies domestiques, chemins vers l’Eucharistie

    Les temps du confinement privent les communautés chrétiennes de la célébration de l’Eucharistie. Comment, dès-lors, vivre cette privation dans une prière qui mette chacun en attente de l’Eucharistie et entretienne le désir ? Les liturgies domestiques peuvent nourrir attente et désir à la manière dont le Seigneur (…)

  • En dehors de la messe, vivre la communion et la fraternité, comment ?

    Face à l’absence de rassemblements communautaires, diverses propositions permettront aux fidèles de célébrer la mort et la résurrection du Seigneur, que ce soit à domicile ou dans leur église paroissiale, durant cette nouvelle période de confinement, et dans l’attente de la possibilité de rassembler les fidèles plus largement dans les semaines à venir.

  • En l’absence de rassemblement dominical, garder la communion entre nous !

    Que nous arrive-t-il en ces jours ?
    Pendant le Carême de cette année 2020 d’abord et maintenant en cette veille de l’Avent, nous sommes dépouillés de ce qui est le cœur de la vie chrétienne, sa source et son sommet : l’eucharistie. (…)

  • Missel du prêtre, missel des fidèles ?

    Qu’il soit improprement appelé le livre du prêtre ou déployé dans de multiples éditions à destination de tous les fidèles, le missel veut faire naître la prière eucharistique de l’Église.

  • Messe ou Eucharistie ?

    La messe est le mot habituellement utilisé pour désigner la célébration du sacrement de l’Eucharistie. On peut alors s’interroger : l’Eucharistie se confond-elle avec la messe ?