Messe

Du latin missa : «action de laisser aller» , « renvoi » (de mittere : « envoyer », « renvoyer »), « congé ». La missa signifie l’acte de congédier les fidèles au terme de la liturgie eucharistique ; la for­mule Ite, missa est veut dire : « Allez, le congé vous est donné ». A la fin de la liturgie de la Parole, les catéchumènes étaient jadis renvoyés par une missa : non encore baptisés, ils n’étaient pas admis au sacrifice eucharistique et on les congédiait après l’homé­lie.

A partir du IVe siècle, le mot missa vint à désigner, non le simple renvoi, mais tout l’office qui le précède : c’est ainsi que la liturgie de la Parole est devenue la « messe » des catéchumènes, et que l’ensemble de la liturgie eucharistique est devenue la « messe ». Ce dernier sens s’est imposé en Occident à partir du VIe siècle. L’appellation originelle de la célébration de la messe est : « Repas du Seigneur » (1 Co 11, 20.33), « Fraction du pain » (Ac 2, 42.46 ; 20, 7), « Eucharistie ». Les Orientaux parlent de la “Liturgie”, là où nous parlons de la « messe ».

Tandis que le mot « Eucharistie » signifie surtout le mystère célébré, en sa plus grande profondeur, le mot « messe » désigne plutôt l’ensemble des rites par lesquels on le célèbre. Il n’y a qu’une Eucharistie, mais il existe de nombreuses façons de célébrer la messe, dans l’espace et dans le temps, suivant les familles liturgiques : messe romaine, messe gallicane, messe ambrosienne, messe domi­nicaine, etc. (voir Liturgies).

L’Eucharistie n’est pas susceptible de changement, car son mystère est d’institution divine, mais l’Ordo missae, ou manière de célébrer la messe, est réformable. Les rites essentiels de la messe romaine actuelle (Ordo missae de Paul VI) sont les suivants :

chant d’entrée (voir Introït), salut du célébrant, acte pénitentiel, Kyrie, Gloria, Collecte, première lecture (Ancien Testament), Psaume ou Graduel, deuxième lec­ture (le plus souvent empruntée à saint Paul), Alleluia, évangile, homélie, Credo, Prière universelle, préparation des dons, Prière sur les offrandes, Prière Eucharistique, Pater et son embolisme, prière et rite de la paix, fraction du pain, communion, Prière après la communion, bénédiction et Renvoi de l’assemblée.

Cette liste vaut pour les dimanches, les Solennités et les Fêtes ; les messes des Mémoires et des Féries omettent le Gloria et le Credo ; elles n’ont qu’une lecture (Ancien Testament ou Nouveau Testament) avant l’évangile. Voir Missel. Pour les messes votives, voir Votif.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Tabernacle de la Chapelle de la Communauté des filles de Saint Paul par Bernard Leone

    Le tabernacle, lieu de la présence

    Tabernacle de la Chapelle de la Communauté des filles de Saint Paul par Bernard Leone Par le père Norbert Hennique, ancien directeur du département art sacré  Le mot « tabernacle » provient du latin tabernaculum qui signifie « tente ». Son emploi liturgique rappelle « la Tente de la rencontre » où Dieu rencontrait son peuple au désert. Moïse entre dans la tente quand il veut consulter le Seigneur, obtenir de lui […]

  • 28 janvier 2011: Salutation lors de la messe, égl. Saint François d'Assise, Paris (75), France.

    « Le Seigneur soit avec vous », les quatre salutations de la célébration eucharistique

    « Lorsque le chant d’entrée est fini, le prêtre, debout à son siège, fait le signe de la croix avec toute l’assemblée. Ensuite, en saluant la communauté rassemblée, il lui signifie la présence du Seigneur. Cette salutation et la réponse du peuple manifestent le mystère de l’Eglise rassemblée. » (Présentation générale du Missel romain, n° 50) Ce dialogue nous est familier et, par quatre fois, la célébration eucharistique le met en œuvre.

  • 6 août 2015 : Adoration du Saint sacrement lors du festival "Welcome to Paradise", organisé par la communauté du Chemin Neuf, qui a rassemblé 2000 jeunes du monde entier à l'abbaye d'Hautecombe, Eglise de l'abbaye d'Hautecombe, Saint-Pierre-de-Curtille (73), France.

August 6, 2015: "Welcome to Paradise festival", 2000 young adults came from around the world to Hautecombe abbey (73), France.

    Catéchèse du pape sur l’eucharistie : Les fruits de la messe

    6 août 2015 : Adoration du Saint sacrement lors du festival « Welcome to Paradise », organisé par la communauté du Chemin Neuf, qui a rassemblé 2000 jeunes du monde entier à l’abbaye d’Hautecombe, Eglise de l’abbaye d’Hautecombe, Saint-Pierre-de-Curtille (73), France. Par le pape François, Audience générale du 15 novembre 2017   Ce propos du pape François est […]

  • 15 avril 2017 : Vigile pascale dans l'église Notre Dame de la Croix à Paris (75), France.

    Sacrements et conversion pascale

    La mise en œuvre du concile Vatican II a renouvelé la pastorale sacramentelle : la rénovation des rituels et de la célébration s’est accompagnée de la généralisation d’une préparation aux sacrements. Aujourd’hui, cette pastorale connait des évolutions sous l’influence du catéchuménat, de nouvelles orientations pour la catéchèse. On vise à ce que l’ensemble préparation-célébration soit une véritable initiation à la grâce du sacrement, à ce qu’il révèle et engage pour une vie chrétienne. Les sacrements donnent de vivre une conversion de l’existence qui est une conversion pascale.

  • 28 Juillet 2015 : Célébration eucharistique dans l'église du Carmel de la Paix. Mazille (71), France.

July 28, 2015: Daily mass in the church of the Carmel of Peace. Mazille (71) France.

    Catéchèse du pape : Appuyons-nous sur l’eucharistie

    28 Juillet 2015 : Célébration eucharistique dans l’église du Carmel de la Paix. Mazille (71), France. Par le pape François, Audience générale du 21 mars 2018   Ce propos du pape François s’inscrit dans un cycle de catéchèses données par le pape François sur la messe et l’eucharistie.   Chers frères et sœurs, bonjour !   C’est aujourd’hui […]