• Pâques 2021 et couvre-feu #1 : célébrer la Vigile pascale avant l’aube du dimanche

    04 mars 2021 – La pandémie va bouleverser une nouvelle fois les célébrations pascales, en particulier la Vigile pascale. Cette célébration, cœur de la foi chrétienne, se trouvera sans doute modifiée pour certains de ses rites car, en beaucoup de lieux en France, en raison du couvre-feu, il faudra en aménager l’horaire pour pouvoir la célébrer.

  • Pâques 2021 et couvre-feu #2 : célébrer une Vigile pascale adaptée le Samedi saint après-midi

    Le couvre-feu va bouleverser une nouvelle fois la Vigile pascale, il faudra en aménager l’horaire pour pouvoir la célébrer. Le SNPLS fait ici une proposition d’office pour l’après-midi du Samedi saint.

  • Note : Célébrer les sacrements de l’Initiation Chrétienne des Adultes et des adolescents en temps de pandémie

    04 mars 2021 – Note proposant des éclairages sur l’adaptation des sacrements de l’initiation chrétienne à Pâques, en ce temps de pandémie.

  • Carême et liturgie, un même défi : le Mystère pascal au centre de nos vies !

    Dans son message pour le Carême 2020, le pape François invitait à accueillir l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu (2 Co 5, 20) en fixant davantage « le regard du cœur sur le Mystère pascal ». Remettre au centre le Mystère pascal permet en effet d’entrer dans « un dialogue ouvert et sincère avec Dieu ». Et selon le Pape, grâce à ce dialogue, il devient alors plus facile aux disciples que nous sommes de devenir « sel de la terre et lumière du monde » (Mt 5, 13‑14). Or l’invitation vaut bien au-delà du Carême.

  • Chants et œuvres de musique sacrée pour vivre la Semaine Sainte chez soi en temps de confinement

    Ces pistes de chants et de musique liturgique sont proposées par le département Musique du SNPLS afin d’accompagner les propositions de célébrations liturgiques à domicile des diocèses, paroisses, et d’aider chacun à vivre et célébrer cette Semaine Sainte “confinée” à la maison, que ce soit seul, en communauté, en famille, entre colocataires …

  • Note pastorale au sujet des célébrations de la Semaine Sainte 2020

    27 mars 2020 – Le contexte épidémique et les dispositifs de confinement des personnes ont des conséquences importantes sur l’ensemble des célébrations de la Semaine Sainte et particulièrement du Triduum pascal. Autrement dit, en dehors des communautés religieuses ou monastiques, la majorité des prêtres célébreront ces offices en tout petit comité voire seul.

  • L’Exultet, chanter l’événement pascal

    Proclamé auprès du cierge pascal après la procession des lumières, l’Exultet débute par « Exultez de joie multitude des anges » (forme longue) et « Qu’éclate dans le ciel la joie des anges » (forme courte).

  • Fleurir le cierge pascal

    composition-florale-cierge

    Après le long temps de Carême, au terme de la semaine sainte, voici Pâques. Lors de veillée pascale et de la messe du jour de Pâques, l’assemblée est invitée à une participation active et joyeuse. Le chant de l’Exultet ouvre un accès au cœur de l’année liturgique, il proclame la victoire de la lumière sur les ténèbres, de la vie sur la mort.

  • Couleurs liturgiques : le rouge et le blanc dans la liturgie

    Après bien des fluctuations, au XVIe siècle, les couleurs sont fixées par Rome pour la liturgie latine. Concernant le blanc et le rouge :

  • Lumière et flambeaux dans la liturgie

    Nous avons tous fait l’expérience de circuler la nuit, en pleine campagne. Pas de maison, pas de circulation, parfois du mauvais temps. Rien de tout cela n’est rassurant. Mais, au détour de la route, une lumière perce la nuit. Aussitôt elle lève l’inquiétude et réchauffe le cœur : dans l’obscurité, la vie est là, présente ; à ce qui pourrait paraître désert et mort, une vie est donnée. Alors, qu’en est-il de la lumière vive de nos liturgies ?

  • Sacrements et conversion pascale

    La mise en œuvre du concile Vatican II a renouvelé la pastorale sacramentelle : la rénovation des rituels et de la célébration s’est accompagnée de la généralisation d’une préparation aux sacrements. Aujourd’hui, cette pastorale connait des évolutions sous l’influence du catéchuménat, de nouvelles orientations pour la catéchèse. On vise à ce que l’ensemble préparation-célébration soit une véritable initiation à la grâce du sacrement, à ce qu’il révèle et engage pour une vie chrétienne.

  • Chants adaptés pour la Vigile pascale, le jour de Pâques et le Temps pascal

    Avec la Résurrection célébrée, c’est le grand retour des Alléluia et du Gloria. Tout ce temps est particulièrement propice à la jubilation et la louange !

  • L’année liturgique, chemin de conversion

    Chaque année, le temps liturgique nous fait parcourir tout le mystère du Christ. À travers le cycle pascal, les fêtes fixes, la succession des dimanches, ce sont les grands mystères de la foi que les chrétiens sont invités à célébrer. Il y a là comme une catéchèse permanente, un voyage initiatique qui permet aux baptisés de se réapproprier toutes les dimensions de leur foi, au cœur de leur propre histoire et de celle de l’humanité.

  • Mai, le mois de Marie dans l’année liturgique

    Le mois de Marie est né à Rome autour du Collège romain tenu par les jésuites, avant d’atteindre la France seulement à la veille de la Révolution. C’est au XIXe siècle qu’il s’est vigoureusement implanté avec la multiplication des missions paroissiales, les congrégations mariales dans les collèges, et le développement de la dévotion mariale.

  • Dans la nuit sainte de Pâques

    La célébration de la Pâques du Christ est la source de la vie liturgique d’une paroisse. Elle imprime en nous des attitudes et des postures spirituelles fondamentales de la foi.

  • Du dimanche des Rameaux et de la Passion au dimanche de la Résurrection

    La lecture de la Passion le dimanche qui précède le triduum pascal est très ancienne : elle est attestée à Rome dès le VIe siècle par la prédication de Saint Léon le Grand. A Jérusalem, dès le IVe siècle on voit l’apparition d’une procession en mémoire de l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem avant d’y souffrir sa Pâque.

  • A la suite du Temps pascal, accueillir la nouveauté de Dieu dans la liturgie

    Avant d’entrer dans le Temps ordinaire, à la fin du Temps pascal, la liturgie nous donne à prier une très belle oraison de collecte, celle du samedi précédant le jour de Pentecôte : « Au terme de ces fêtes pascales, accorde-nous, Dieu tout-puissant, de garder la Pâque de ton Fils présente dans toute notre vie. »

  • Célébrer les baptêmes selon le calendrier liturgique

    Quand convient-il de célébrer les baptêmes des petits enfants ? À cette question le Rituel donne d’abord une réponse générale et fondamentale, d’ordre théologique, qui concerne tous les baptêmes, quel que soit l’âge des demandeurs :

  • Marie, témoin pascal

    La relation entre la figure mariale et la célébration du mystère de la mort et de la résurrection du Christ sauveur, trouve son expression la plus haute dans l’eucharistie. L’eucharistie est par excellence le sacrement de Pâque, celui qui communique le don de la vie du Ressuscité : « Vous êtes ressuscités avec le Christ » (Col 3, 1), entendons-nous au matin de Pâques.

  • Destin du mystère pascal dans la Christologie

    Le mystère pascal a retrouvé sa place au centre de la liturgie dans le renouveau conciliaire de Vatican II. L’expression du salut s’était en effet focalisée jusqu’alors dans une théologie de la rédemption essentiellement fondée sur la satisfaction.

  • Le mystère pascal au coeur de la liturgie

    « A quoi servirait-il de naître sans le bonheur d’être sauvé. » (Exultet). Le Mystère pascal est au cœur de la liturgie et « l’Eglise célèbre le mystère pascal, en vertu d’une tradition apostolique qui remonte au jour même de la résurrection du Christ, chaque huitième jour, qui est nommé à bon droit le jour du Seigneur, ou dimanche.

  • Vigile pascale et eucharistie

    Saint Augustin a exprimé, avec force inégalée, la dynamique du catéchuménat et l’indissoluble lien des trois gestes sacramentels de l’initiation “engrangés” au moment de l’entrée en catéchuménat :

  • La Pâque : passage de la mort à la vie

    Par Jacques Briend, exégète, professeur honoraire de l’Institut catholique de Paris. Avec Michel Quesnel, il a publié La Vie quotidienne aux temps bibliques, Paris, Boyard, 2001. Résumé Cet article présente les origines de la Pâque israélite avec son double rite, celui du sang et celui du repas. Il montre également comment la Pâque originelle est […]

  • Chanter la litanie des saints lors des grandes célébrations liturgiques

    La litanie des saints se chante lors de grandes célébrations liturgiques : à la Toussaint, lors de la veillée pascale, des baptêmes, confirmations, ordinations et professions religieuses, en rite propre, en prière universelle (après le Credo et avant l’Offertoire) ou en procession d’ouverture (celle des cardinaux électeurs vers la chapelle Sixtine, par exemple).

  • Le cierge pascal en la nuit sainte de la Pâque

    Par Marcel Bourdon et Constant Tonnelier « Le symbole du cierge pascal demande qu’il soit unique, même si plusieurs paroisses sont rassemblées, puisqu’il représente le Christ ressuscité, lumière du monde » (Calendrier liturgique régional 1997-1998). Mais une question : « En raison de la restructuration des paroisses, il n’y a plus qu’une paroisse. Cependant, devons-nous avoir un […]