Philippe Vallin

avatar hommeBiographie

Prêtre du diocèse de Nancy, Philippe Vallin est professeur de Théologie systématique à la Faculté de Théologie catholique de l’Université de Strasbourg où il donne les cours de christologie fondamentale, de sotériologie et d’anthropologie théologique (doctrine de la grâce, eschatologie, création). Depuis 2009, il est membre de la Commission Théologique Internationale.

Approfondir votre lecture

  • Jésus guérit un aveugle. Mosaïque, première moitié du VIe siècle. Basilique Saint- Apollinaire-le-Neuf de Ravenne. Illlustration du colloque ISEO et ISL 2020.

    « Dieu guérit-il encore ? » : une question au cœur des réflexions du Colloque des Facultés en janvier

    En janvier 2020, l’Institut Supérieur de Liturgie, l’Institut Supérieur d’Études Œcuméniques, l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge, l’Institut Protestant de Théologie de Paris co-organisent trois journées de débats et de formation sur le thème : « Dieu guérit-il encore ? Ressources liturgiques, discernement œcuménique ». Les participants réunis à Paris autour de ce thème se verront proposer un temps de réflexion et d’échanges sur les ressources liturgiques et spirituelles des églises chrétiennes face aux souffrances humaines.

  • 30 avril 2010 : Projet de l'église Saint Thomas construite sur l'emplacement de la Chapelle du Pont des Planches, Vaulx en Velin (69), France.

    Art sacré : notre espace dédié aux appel à projets dans les diocèses

    Le département Art sacré du SNPLS propose un espace dédié aux appels à projets artistiques lancés par les diocèses, afin de faciliter la rencontre entre les porteurs de projets et les artistes.

  • 5 mars 2019 : Illustration du Carême. Se connecter avec un téléphone portable sur une application catholique, ici celle de Prions en Eglise. France.

    Fête de la Nativité de la Vierge Marie, le 8 septembre

    Au mois de septembre, en semaine, l’Église fête trois fêtes mariales, la naissance de Marie, le nom de Marie et les douleurs de Marie. Moins solennelle que l’Assomption, la Nativité de Marie est fêtée avec joie par le peuple chrétien, comme celle de Jean-Baptiste. L’une et l’autre annoncent l’aurore du salut. Dans la prière, la naissance de Marie et sa maternité divine sont mises en relation.