« Courant d’art », une initiative pastorale du diocèse de Rouen

Exode, la marche

Jean-Marc de Pas à l’Abbatiale St Ouen

Par le père Bertrand Laurent, Délégué épiscopal à la culture, curé de la paroisse Saint Marc de Rouen

Depuis douze ans, une initiative pastorale concernant le dialogue avec les artistes contemporains a été initiée dans le diocèse de Rouen.

Plus d’une soixantaine d’artistes ont répondu à cette invitation de l’église diocésaine en proposant leurs œuvres dans différentes églises.

Il s’agissait de prendre place dans ce dialogue avec l’art. Une équipe diocésaine s’est organisée pour construire ce projet et surtout aller à la rencontre des artistes. L’évènement se réalise avec l’accueil des communautés chrétiennes et des différentes instances culturelles du département ou des municipalités.

Dialogue entre art et église

L’église est vraiment ce lieu de rencontre et de partage des cultures. Elle ne peut rester à l’écart de toutes les propositions culturelles.

Enjeu d’une présence forte dans la cité, avec cette capacité d’ouvrir ses portes et de proposer un dialogue respectueux.

Il s’agissait avant tout d’établir un dialogue entre le diocèse et les artistes.

Ce dialogue s’intéressait notamment à la création artistique et aux œuvres d’arts proposées.

A partir de l’instant où l’artiste transforme la matière et y fait surgir un acte créateur, il nous propose de voir le monde différemment.

Ainsi une rencontre avec l’artiste et un accueil de son travail au cœur des églises pouvaient porter sens.

Il n’est pas incongru en effet d’ouvrir une église et d’y accueillir une ou plusieurs œuvres.

Une équipe de réflexion pour porter le projet a été constituée.

Il fallait travailler les fondements théologiques, pastoraux de cette intuition.

Ainsi une équipe diocésaine composée de personnes qualifiées et compétentes dans le domaine de la culture a eu pour mission d’organiser ce projet.

Pour être reconnu dans le milieu culturel de la région, du département, la compétence et la qualité des réalisations ont données une grande crédibilité de l’action diocésaine.

Proposition du temps pascal pour accueillir les artistes dans les églises

L’accueil des artistes se fait durant le temps liturgique des célébrations pascales. Au cœur de ces célébrations, une œuvre artistique peut prendre place et porter sens. Elle peut ouvrir un chemin de méditation ou d’interrogation. Où chacun est invité à se prononcer.

Rencontre avec les artistes

Elle est importante et celle-ci se réalise souvent dans l’atelier qui pour certains artistes est de l’ordre d’un espace sacré.

Exposer dans une église et l’occasion de passer de cet espace sacré qu’est l’atelier à un autre espace sacré religieux. Souvent l’artiste lors de la réalisation du projet se laisse inspirer par le lieu de culte.  Beaucoup d’artistes sont touchés par la proposition diocésaine. Cette proposition est différente d’une galerie ou d’un musée. D’ailleurs il n’y a pas de caractère marchand. L’accueil est entièrement gratuit.

Rencontre avec les communautés chrétiennes

La réalisation de ce projet s’organise avec l’accueil des communautés chrétiennes. Il ne s’agit pas d’imposer un artiste à une communauté. La rencontre de l’artiste est très importante et c’est avec la communauté chrétienne que va s’organiser la préparation et la mise en place de l’œuvre

Rencontre avec les instances culturelles du département, des municipalités

Depuis douze ans, l’évènement culturel a pris place comme une initiative diocésaine dans l’ensemble des autres propositions culturelles du département.

Les instances civiles ont reconnu le sérieux et la compétence de l’organisation de la proposition diocésaine.

Elles participent par des subventions, présences des élus lors des différents vernissages.

Il arrive parfois que des élus nous proposent de venir dans leur municipalité.

Lors des manifestations culturelles et des projets du département, l’association art et culture est sollicitée pour donner son avis.

« Escapade » Nancy Vuylsteke de Laps à St Jacques de Dieppe, 2016

« Escapade » Nancy Vuylsteke de Laps à St Jacques de Dieppe, 2016

Extrait du dossier L’Église et l’art contemporain, un dialogue fécond

Approfondir votre lecture

  • Oeuvre de Marjolaine Salvador-Morel

    A la source de la création artistique, rencontre avec Marjolaine Salvador-Morel

    Niché dans la campagne normande aux alentours d’Argentan, l’atelier/maison de Marjolaine Salvador-Morel est un véritable cabinet de curiosités ; broches, médailles, coraux, carnets de voyage, livres, objets de piété et bocaux forment un tout foisonnant, un joyeux mélange …

  • Polly Apfelbaum à la chapelle St Jean le Sourn . LIFE IS NOT BLACK AND WHITE / La vie n’est pas tout blanc ou tout noir, 2017.  Céramique émaillée, ficelle. Dimensions variables.

    Les yeux et l’esprit : l’expérience de L’Art dans les chapelles

    Lorsque l’on propose à des artistes contemporains de concevoir un projet artistique pour une chapelle consacrée, la plupart, sinon tous, réagissent avec précaution et humilité, conscients de la charge du lieu et de la nécessité d’aborder sa singularité avec encore plus d’attention qu’ils n’en auraient pour les murs blancs d’un espace commercial ou pour ceux des institutions dévolues à la monstration des pratiques artistiques.

  • Mystère catholique ou Annonciation de 1889, Maurice Denis

    « L’Art sacré », une expression en débat

    L’expression « art sacré » s’est imposée dans le vocabulaire courant en dépit, ou peut-être en raison, d’une ambiguïté intrinsèque. Ce flou permet souvent d’y lire ce que chacun en espère, qu’il s’agisse de jeter l’anathème sur ce qui n’obéirait pas aux critères voulus, ou tout au contraire d’y voir un dépassement ouvrant à l’infini